Vu! Game of Thrones, saison 6.
Séries TV / 9 décembre 2016

Vu! Game of Thrones, saison 6. Après l’assassinat de Jon Snow par les hommes de la Night’s Watch, ses derniers fidèles et Ser Davos craignent d’être tués à leur tour par Alliser Thorne. Ils demandent à la Dame en Rouge de ressusciter Jon Snow et aux sauvageons de leur prêter main forte pour reprendre Castle Black. À Winterfell, la défaite de Stannis Baratheon a permis à Sansa d’échapper à Ramsay Bolton grâce à l’aide de Theon. Sauvée par Brienne de Torth, elle décide de rejoindre son demi-frère pour qu’il l’aide à reprendre Winterfell. À King’s Landing, Jaime revient avec le corps de Myrcella et doit trouver le moyen avec Cersei de combattre l’ordre des Sparrow, de plus en plus puissant. À Braavos, Arya, aveugle, continue son apprentissage pour intégrer les Faceless Men. En Essos, Daenerys Targaryen est capturée par Khal Moro tandis que Tyron Lannister essaie d’apporter la paix à Meereen. Et encore, ce n’est pas tout. La saison 6 marque le retour de personnages absents de la saison précédente, comme Bran et Rickon Stark, Hodor et d’autres encore. Elle marque également une certaine redistribution des cartes. Les châteaux changent de propriétaires et les pouvoirs changent de main. Les alliances se…

Vu! Veep, saison 4.
Séries TV / 16 novembre 2016

Vu ! Veep, saison 4. C’est officiel, Selina Meyer est la première femme à accéder à la Présidence des États-Unis ! Enfin, jusqu’aux prochaines élections… Et encore, si elle remporte les primaires et est élue… Tout en s’attelant à ses nouvelles responsabilités et en survivant aux bourdes et autres scandales causés par son équipe. Autant dire que ce n’est pas gagné d’avance… Chaque nouvelle saison de Veep et un bonheur. Le seul défaut de cette série c’est d’être trop courte. 10 épisodes d’à peine trente minutes, ça file trop vite. Alors il faut savourer, se délecter et se refréner à les enchaîner à la chaîne malgré l’envie de s’en goinfrer. Comme toujours, Julia Louis-Dreyfus est formidable. Vice-Présidente propulsée Présidente tout en étant en campagne pour être élue Présidente. Elle est égocentrique, déconnectée de la réalité, prête à tout et en même temps si humaine, touchante et parfois même inspirante. Elle représente parfaitement la caricature du politicien avide de pouvoir et pourtant on ne peut s’empêcher de l’adorer. Elle est également entourée par un nombre grandissant de seconds rôles tout aussi formidables, chacun dans leur genre. De Tony Hale à Anna Chlumsky en passant par Reid Scott ou Timothy Simons, Kevin Dunn et…

Vu! Veep, saison 3.
Séries TV / 12 octobre 2016

Vu! Veep, saison 3. Tandis que la Veep est en tournée pour la promotion de son nouveau livre et que Mike se marie, la nouvelle que POTUS ne se représentera pas pour un second mandat éclate, lançant la course à l’investiture pour les candidats potentiels. Entre fausses alliances, respect hypocrites et autres coups bas, la guerre est lancée et Selina, accompagnée par son équipe de choc, est bien décidée à la remporter ! En l’espace de trois saisons, Veep s’est largement imposée comme une de mes séries comiques préférées. Déjà, j’adore Julia Louis-Dreyfus depuis son rôle d’Elaine dans Seinfeld (une des meilleurs sitcoms de l’Histoire). Elle a su se renouveler dans cette satire politique grinçante où elle est brillante. Et également s’entourer de formidables acteurs de soutien, en tête desquels se trouve Tony Hale, qui était déjà génial dans Arrested Development, et qui est absolument hilarant dans son rôle de Gary, l’assistant personnel de Selina. Anna Chlumsky est tout aussi excellente dans son rôle d’Amy, pour lequel elle est constamment nominée aux Emmy. Kevin Dunn, Reid Scott, Timothy Simons, Sufe Bradshaw, Matt Walsh, Gary Cole, Sam Richardson, Sarah Sutherland, Randall Park, David Pasquesi, Diedrich Bader et Christopher Meloni complètent un casting…

Vu! True Detective, saison 2.
Séries TV / 30 août 2016

Vu! True Detective, saison 2. Vinci est une petite ville industrielle près de Los Angeles. Sombre et corrompue, elle n’en est pas moins convoitée. Les terres bordant le tracé de la future ligne ferroviaire sont fortement convoitées. Quand un membre éminent du conseil municipal disparaît, un inspecteur lié à un mafieux local, une shérif traumatisée par son passé et un motard de la police d’État torturé doivent travailler ensemble pour mener l’enquête. True Detective saison 2 débute par un clin d’œil à sa première saison. Avec Ray Velcoro, inspecteur, subissant un interrogatoire. La comparaison s’arrête là. Certes, il y a de jolis plans de la ville, pleins de symbolisme. On peut, par exemple, voir dans le réseau autoroutier l’image d’un serpent étouffant sa proie. Il y a également un générique très bien réussi, envoûtant et esthétique. True Detective saison 1 était un chef d’œuvre. Son histoire, ses acteurs, ses personnages, sa réalisation, son ambiance. Tout était parfait, ou presque. Il était évident que proposer une nouvelle saison de la même qualité semblait impossible. Et, dès la sortie de ces huit nouveaux épisodes, les critiques n’ont pas épargnées la série HBO. J’aime le concept de l’anthologie. Une même patte, mais des…

Vu! Game of Thrones, saison 5.
Séries TV / 29 mars 2016

Vu! Game of Thrones, saison 5. Vais-je me risquer à tenter de résumer cette saison ? Ses intrigues multiples, son fourmillement de personnages et de décors, les alliances des uns, les promotions des autres, ou encore les retournements de situations, les viols et les morts ? Non. C’est Game of Thrones ! On ne résume pas Game of Thrones, on le regarde ! Mieux, on le dévore, on l’engloutit ! Depuis cinq saisons, on est habitués. Une Histoire qui progresse lentement, mais sur un rythme néanmoins haletant. La série tirée de la saga littéraire de George R.R. Martin a gagné la réputation d’être imprévisible et c’est toujours aussi vrai dans ces 10 nouveaux épisodes. Personne n’est à l’abri tandis que la balance des pouvoirs fait la girouette. Sur le toit des Sept Royaumes un jour, au fond du trou (plus ou moins littéralement) le suivant, ou le contraire. Chaque personnage est engagé dans une quête pour sa (sur)vie, son futur ou le monde. Et les dragons ? Ils se portent bien, les dragons ? La multitude de personnages et de quêtes secondaires peut parfois se révéler compliquée à suivre (qui c’est, lui, déjà ?) à mesure que les alliances fluctuent…

Vu! The Brink.
Séries TV / 6 décembre 2015

Vu! The Brink. Pendant qu’un coup d’état éclate au Pakistan, Alex Talbot (Jack Black), un employé de l’ambassade américaine à Islamabad, se retrouve au milieu de la crise en compagnie de son chauffeur, Rafiq (Aasif Mandvi), pendant que Walter Larson (Tim Robbins), le ministre des affaires étrangères américaines, essaie de trouver une solution politique qui pourrait empêcher une guerre nucléaire. De son côté, posté sur un porte-avion dans la mer d’Oman, Zeke Tilson (Pablo Schreiber), un pilote de chasse, essaie de refourguer de la drogue à ses collègues tout en recollant les morceaux avec son ex. Sur fond de crise géopolitique, Roberto et Kim Benabib signent une satire corrosive. Avec un casting d’expérience et des épisodes parfaitement calibrés, The Brink est aussi addictif que Homeland et aussi drôle que Bored to Death. Tim Robbins est excellent en ministre obsédé à la fois par les secrétaires sexy que le maintient de la paix et Jack Black presque subtil en loser aussi paumé qu’incompétent. À leurs côtés, les seconds rôles ne sont pas en reste, de la sexy Carla Gugino à Geoff Pierson en passant par Maribeth Monroe et les autres. Entre corruption, sexe, marchandage et pure incompétence ; entre le Pentagon, Islamabad…

Vu! Silicon Valley, saison 1.
Séries TV / 2 août 2015

Vu! Silicon Valley, saison 1. La série de Mike Judge suit des programmateurs travaillant sur un algorithme de compression révolutionnaire créé par l’un d’eux, Richard Hendricks (Thomas Middleditch). Ils vivent tous chez Erlich Bachman (T.J. Miller), qui détient dix pour cent des droits de leur start-up, Pied Piper, en l’échange de leur hébergement. Très vite, deux milliardaires de la Silicon Valley vont tout faire pour acquérir leur travail. Richard va devoir choisir entre vendre son projet à une multinationale ou le développer lui-même avec ses collègues. Silicon Valley est une série de geek par excellence. Tous les personnages sont atypiques, de Richard, le geek peu sûr de lui, à Gilfoyle (Martin Starr) le geek sataniste, en passant par Dinesh (Kumail Nanjiani), le geek pakistanais, et sans oublier Erlich, le geekcentrique. Autour d’eux, on retrouve Zach Woods, déjà vu dans les excellents The Office et VEEP, Amanda Crew, ou encore Christopher Evan Welch, disparu depuis. Pas besoin de s’y connaître en programmation pour se régaler devant cette série bien écrite et très drôle. On n’a pas affaire ici à une sitcom à proprement parlé, mais plutôt une de ces nouvelles comédies américaine qui n’ont pas besoin de gags éculés ni de rires enregistrés…

Vu! Veep, Saison 1 et 2.
Séries TV / 17 avril 2015

Vu! Veep, Saison 1 et 2. La série créée par Armando Iannucci se déroule au cœur de la Maison Blanche, où l’on suit les aventures politiques de Selina Meyer (Julia Louis-Dreyfus), Vice-Présidente des États-Unis, et de son cabinet. Après avoir perdu les primaires et devant se contenter de ce poste au rabais, la Veep doit composer avec la réalité d’un monde politique impitoyable. Évidemment, la série est une satire, avec un humour décapant, toujours bien trouvé. Julia Louis-Dreyfus incarne à merveille ce personnage qui oscille parfaitement entre cynisme et ridicule. Et l’ancienne Elaine de Seinfeld peut compter sur une équipe de choc pour l’épauler dans sa mission pour nous faire rire. Citons Tony Hale (de l’excellente Arrested Development) ou Anna Chlumsky, parmi un casting formidable qui remplit son rôle à merveille. Veep est une série comique caustique, qui se regarde avec un plaisir jouissif. Les saisons (8 épisodes de 27 minutes pour la première saison puis 10 épisodes dans le même format pour les suivantes) se dévorent littéralement et on en redemande! Pour ceux qui ne connaissent pas encore, Veep est à découvrir de toute urgence!

Vu! Game of Thrones, saison 4.
Séries TV / 4 mars 2015

Vu! Game of Thrones, saison 4. Après avoir vu récemment la saison 3, il aurait été dommage de ne pas enchaîner avec la quatrième de la série tirée de la saga de George R.R. Martin et, ainsi, risquer d’oublier à nouveau l’intrigue et me perdre dans l’histoire. Cette fois, j’entame la saison sans le « Previously on… » et parfaitement au fait de qui est qui, qui fait quoi, qui est pote avec qui, qui cherche qui/quoi et qui veut tuer qui (je passe qui baise qui volontairement, mais je le sais aussi…). Et, comme c’est devenu une habitude, les épisodes s’enchaînent avec une facilité déconcertante, telle que ça donne presque envie de prendre une journée pour regarder la prochaine saison d’une traite. Oui, en ce qui me concerne, Game of Thrones c’est addictif à ce point-là. Les 50 minutes de moyenne que durent les épisodes passent à une vitesse folle et on a envie de savoir la suite, encore et toujours. Les acteurs, les intrigues, tout est d’excellente facture. Et les rebondissements aussi. Car GoT reste une des séries les plus imprévisibles de la télé américaine (si ce n’est LA plus imprévisible). Quand tant de séries s’évertues à protéger leurs personnages…

Vu ! The Leftovers, saison 1.
Séries TV / 15 février 2015

Vu ! The Leftovers, saison 1. Un 14 octobre tout ce qu’il y a de plus banal, 2% de la population mondiale disparaît soudainement. Trois ans plus tard, le chef de la police de Mapleton, NY, Kevin Garvey (Justin Theroux) essaie, comme le reste des habitants, de se reconstruire. Tous ont perdu quelqu’un et chacun essaie à sa manière de comprendre les événements ou de les oublier. Dès les premières minutes, nous sommes immergés dans cette petite ville de banlieue située dans l’état de New-York et nous devons faire nous-mêmes bon nombre de recoupements pour y voir plus clair dans la situation, comme, par exemple, découvrir qui sont les fameux GR, ces personnes habillées tout de blanc fumant des cigarettes à la chaîne (et dont la signification de l’acronyme ne nous sera livrée que plus tard). On veut apprendre à connaître les habitants et leur histoire, autant que l’on veut comprendre ce qui s’est réellement passé ce banal 14 octobre trois ans plus tôt. Adaptée du roman homonyme de Tom Perrotta (« Les disparus de Mapleton »), la série jouit de la présence du son écrivain dans l’équipe à l’origine du projet, ainsi que Damon Lindelof (connu surtout pour son travail sur Lost)….