Vu! Sweeney Todd, de Tim Burton.
Films / 11 décembre 2018

Vu! Sweeney Todd, de Tim Burton. De retour à Londres après quinze ans d’exil, le barbier Benjamin Barker se fait maintenant appeler Sweeney Todd. De retour à Fleet Street, il est accueilli par Mrs Lovett, qui vend les pires tourtes à la viande de Londres et qui lui apprend que sa femme, Lucy, s’est empoisonnée à la suite de sa condamnation, plutôt que de céder aux avances du juge Turpin, qui a par la suite adopté sa fille, Johanna, et compte maintenant l’épouser. Sweeney Todd reprend alors du service comme barbier, dans le seul et unique but de se venger du juge. J’aime le goût du macabre de Tim Burton. Même si je ne suis pas un inconditionnel de son œuvre. Sweeney Todd m’attirait par son côté son côté sombre et macabre mais j’ai gardé pendant un peu plus de dix ans mes distances. Pour la simple et bonne raison que, malgré ma profonde tolérance, la comédie musicale est un genre qui ne me chante pas. J’ai finalement laissé une certaine someone me convaincre de finalement donner sa chance au barbier démoniaque de Fleet Street. J’avais vu juste. Je n’aime pas les comédies musicales. Sombres ou non. Rien à faire, c’est…

Vu! The Haunting of Hill House.
Séries TV / 17 novembre 2018

Vu! The Haunting of Hill House. Pendant les vacances de l’été 1992, les Crain installent leur famille dans un ancien manoir en forêt, pour restaurer la demeure avant de la revendre. Mais, très rapidement, plusieurs événements étranges viennent perturber leurs plans et un accident tragique pousse le père à quitter précipitamment la maison avec ses cinq enfants. Plus de vingt ans après les faits, la famille est éclatée et reste profondément marquée par ce qui s’est passé à Hill House. Chacun doit vivre en combattant ses propres démons, et il faut une nouvelle tragédie pour réunir la famille à nouveau. Pas de suspense, sur ce coup-ci : The Haunting of Hill House est un gros coup de cœur, sans doute la meilleure série que j’ai vue cette année. En tout cas, je suis heureux d’avoir écrit et publié La Maison avant de regarder The Haunting of Hill House. Et de n’avoir jamais lu le roman éponyme de Shirley Jackson dont est tiré la série (même si maintenant, j’ai très envie de le lire). Certes, mon roman diffère de la série sur de nombreux points, mais ils sont également très proches sur d’autres. Outre la maison de « rêve » à l’écart de…

Lu! Sleeping Beauties, de Stephen King et Owen King.
Romans / 27 avril 2018

Lu! Sleeping Beauties, de Stephen King et Owen King. À Dooling, petite ville du Tri-Counties, dans les Appalaches, un dealer de drogue et un ami à lui sont tués par une femme seulement vêtue d’une chemise de sa victime, dans sa caravane au milieu des bois. Alors qu’elle rentre tout juste d’une nuit passée en service et qu’elle s’apprête à aller se coucher, la shérif Lila Norcross est appelée sur place. Son mari, Clint Norcross, se rend lui à la prison pour femmes locale pour y prendre son service en tant que psychiatre. Dans le même temps, le monde est frappé par une épidémie qui ne touchent que les femmes, baptisée Aurora. Dès qu’une femme s’endort, elle est plongée dans un sommeil profond et se retrouve enveloppée dans un cocon. Au fur et à mesure que les femmes s’endorment, les hommes paniquent face à cette situation inédite et inexplicable. Evie Black, inculpée pour le meurtre du dealer et de son ami, semble être la seule femme capable de s’endormir et de se réveiller sans problème. Dès que le mot circule à son sujet, elle devient la cible de toutes les convoitises. Chaque nouveau roman de Stephen King est attendu par…

Vu! Ça, Premier Chapitre, d’Andrés Muschietti.
Films / 30 janvier 2018

Vu! Ça, Premier Chapitre, d’Andrés Muschietti. En 1988, dans un Derry pluvieux, Bill Denbrough fabrique un bateau en papier pour Georgie, son petit frère. Georgie, vêtu de son imperméable jaune, profite aussitôt de l’eau qui ruisselle le long des trottoirs pour le tester. Lorsque le bateau tombe dans une bouche d’égout, Georgie essaie de le récupérer, pour ne pas se faire gronder par son frère. Il découvre alors un clown, dissimulé en partie dans l’obscurité, qui l’invite à récupérer son jouet. Quelques mois plus tard, en 1989, au moment de la fin d’année scolaire, alors que plusieurs adolescents se préparent aux grandes vacances et que de nouvelles disparitions d’enfants sont signalées à Derry, Bill n’a pas abandonné l’espoir de retrouver son petit frère vivant. Avec le club des Ratés, tous témoins de l’existence du clown, il décide de retrouver Georgie. Ça est un des romans de Stephen King les plus populaires. Il avait déjà eu droit à une adaptation en 1990, sous le titre « Il est revenu« , un double téléfilm (comme c’était la norme à l’époque pour les adaptations des romans fleuves du Maître) (re)diffusé tous les ans sur M6 pendant des années. Un téléfilm qui a marqué des générations…

La Maison
Bibliographie / 6 décembre 2017

La Maison Anne s’enfonce inexorablement dans la dépression. Depuis le soir où son mari n’est pas rentré, sa vie a perdu tout son sens. Elle voudrait quitter son appartement pour se reconstruire, mais c’est au-dessus de ses forces. Heureusement, Élise est là pour prendre le relais et s’assurer que le foyer tienne bon. Rose est une femme indépendante. Après un mariage douloureux, elle a décidé de reprendre sa vie en main en montant une agence immobilière. Tout serait parfait, si seulement elle arrivait à vendre cette maison qui plombe son catalogue. Heureusement, Ricky est à ses côtés pour la soutenir. La maison est à l’écart d’une petite ville, dissimulée dans un bois. Elle est grande et son prix est en-dessous du marché. Elle pourrait être la maison parfaite, si sa mauvaise réputation n’avait pas été ravivée par le drame qui a frappé ses derniers occupants. Depuis, elle est inhabitée. Alors la maison attend, patiemment, le retour de la vie entre ses murs. Auteur : Leo Rutra Publié le : 11/12/2017 Catégorie : Roman – Horreur – Thriller Psychologique Disponible chez : Librinova – Amazon – Kobo Plus d’extraits… Plus de liens…

Vu! Crazyhead, saison 1.
Séries TV / 3 mai 2017

Vu! Crazyhead, saison 1. Après avoir été attaquée par un démon qu’elle semble être la seule à voir, Amy, une employée de bowling, est sauvée par Raquel, une chasseuse de démons suivie par un psychiatre. Alors qu’Amy est sous le choc, Raquel fait de son mieux pour la guider dans cette nouvelle réalité perturbante. Sauf que Raquel elle-même y est un peu paumée. Quand Suzanne, la colocataire d’Amy, se retrouve possédée, les deux nouvelles compères vont tout faire pour la sauver. Mais elles vont aussi devoir affronter bien d’autres dangers. Comme souvent, c’est l’affiche de la série qui m’a attiré en premier. Ces deux jeunes femmes prêtent à en découdre avec le surnaturel. La bande-annonce a fini de me convaincre et je me suis lancé dans le visionnage de cette série britannique de 6 épisodes. Et, quand on sait à quel point j’apprécie les productions venues d’Outre-Manche, 6 épisodes ça semble particulièrement court. On y reviendra. J’ai beaucoup aimé le premier épisode, qui fait d’un sujet ultra-classique pour quiconque a grandi avec Buffy, une aventure dans laquelle on veut se plonger avec enthousiasme. La scène d’introduction, un exorcisme complètement déjanté, m’a bien fait rire et m’a donné beaucoup d’espoirs pour la suite….

Lu! Hell.com, de Patrick Senécal.
Romans / 30 septembre 2016

Lu! Hell.com, de Patrick Senécal. Daniel Saul est à la tête d’une puissante entreprise immobilière. Milliardaire imbu de lui-même, il enchaîne les succès. Le dernier en date, racheter des églises pour les transformer en lofts. Entre deux soirées dans le club échangiste le plus select de Montréal avec Marie, sa vice-présidente, il recroise la route d’un ancien camarade de classe. Martin Charron était un rebut, il est devenu un investisseur hors pair. Il est également membre d’un mystérieux site illégal répondant au doux nom de Hell.com. Hell.com, c’est le club le plus élitiste de la planète, où les hommes les plus riches du monde peuvent assouvir tous leurs fantasmes et leurs envies. Sexe, drogues, armes, pire, rien n’est impossible. Le Vide m’ayant beaucoup plu, lire d’autres romans estampillés Senécal était une suite logique. Et comme j’en avais entendu beaucoup de bien, j’ai choisi Hell.com. Je m’attendais à du trash, et j’en ai eu. Ceci dit, je m’attendais à tout autre chose. Le roman commence très différemment du Vide. Pas de flashback/flashforward dans Hell.com, mais une histoire linéaire. Celle de Daniel Saul, donc, héritier de la compagnie de son père. Un personnage à la fois proche de celui de Maxime Lavoie (à qui…

Vu! Bone Tomahawk, de S. Craig Zahler.
Films / 12 juillet 2016

Vu! Bone Tomahawk, de S. Craig Zahler. À la fin du 19ème siècle, dans le Far West américain, un duo de voleurs tuent et détroussent plusieurs personnes. Fuyant l’arrivée de la cavalerie, ils tombent sur un cimetière indien. Onze jours plus tard, dans la petite bourgade de Bright Hope, un homme suspect débarque en ville. Interrogé par le shérif, il peine à justifier sa présence et est blessé par balle avant d’être jeté en cellule. L’assistante du médecin et l’adjoint du shérif s’occupent de soigner ses blessures. Au petit matin, la prison est vide et le palefrenier est retrouvé mort. Un groupe, formé du mari de l’assistante (un cow-boy à la jambe cassée), du shérif, de son adjoint suppléant, ainsi qu’une fine gâchette, se forme pour aller sauver les kidnappés d’une tribu d’indiens sauvages et cannibales. Bone Tomahawk marque les débuts de S. Craig Zahler en tant que réalisateur. Écrivain, musicien et scénariste, il en avait sans doute marre de voir ses scripts achetés pour ne pas être tournés, il a donc décidé de prendre le taureau par les cornes. Et grand bien lui en a pris. Avec son budget riquiqui inférieur à deux millions de dollars, Bone Tomahawk peut se targuer d’être une…

Vu! Penny Dreadful, saison 1.
Séries TV / 19 mars 2016

Vu! Penny Dreadful, saison 1. Dans le Londres de la fin du 19ème siècle, Sir Malcolm Murray (Timothy Dalton) est à la recherche de sa fille, Mina, enlevée par une puissance obscure. Divers alliés se joignent à sa quête pour des raisons différentes. Vanessa Ives (Eva Green) est l’amie d’enfance de Mina. Elle est également sujette à des possessions. Ethan Chandler (Josh Hartnett) est un pistolero américain au passé trouble et en quête de rédemption. Victor Frankenstein (Harry Treadaway) est un jeune médecin déterminer à dompter la mort. Et Sembene (Danny Sapani), un Noir au visage étrangement marqué, qui assiste Murray au quotidien. Ils croisent également la route d’un jeune homme mystérieux, aussi beau que charmeur, du nom de Dorian Gray (Reeve Carney). Basée sur les penny dreadful, ces histoires fantastiques et populaires vendues 1 penny l’épisode au 19ème siècle en Angleterre, la série créée par John Logan a le mérite d’être produite par Sam Mendes. Avoir un producteur de renom n’est pourtant pas gage de qualité (cf Revolution, produite par J.J. Abrams). Mais dès les premières minutes du premier épisode, il apparaît évident que Penny Dreadful est une série travaillée. Le générique est soigné, la réalisation propre, proche de…

Vu! The Voices de Marjane Satrapi.
Films / 27 juillet 2015

Vu! The Voices de Marjane Satrapi. Jerry Hickfang (Ryan Reynolds) est employé dans une usine. Il habite dans un ancien bowling abandonné et parle avec son chien et son chat. Il décide de séduire sa collègue Fiona (Gemma Arterton), dont il est tombé amoureux, mais rien ne se passe comme il l’aurait espéré. J’avais entendu parlé de ce film quelques mois avant qu’il ne sorte au cinéma et il avait piqué mon intérêt. J’en espérais beaucoup et j’en ai eu pour mon argent. The Voices est un film particulièrement original réalisé par une artiste très douée. Après avoir récolté les louanges pour son film d’animation Persepolis, Marjane Satrapi signe un film entre comédie et horreur complètement décalé et jouissif. Saluons l’histoire imaginée par le scénariste américain Michael R. Perry, au moins autant que la réalisation. La profondeur du sujet traité (la folie) fonctionne aussi bien autant grâce à la plume du scénariste qu’à la mise en scène et aux décors. Pour ne rien gâcher, les acteurs sont très bons. Ryan Reynolds est excellent en complet psychotique, tout comme Anna Kendrick et Gemma Atterton dans leur prestation respective. Ils sont épaulés par l’expérimentée Jacki Weaver et une galerie d’acteurs de soutien…