Vu! Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi, de Rian Johnson.
Films / 8 septembre 2018

Vu! Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi, de Rian Johnson. À la tête de la Résistance, Leia organise l’évacuation de la base lorsque les forces du Premier Ordre apparaissent en orbite. Poe Dameron se lance dans une mission suicide pour permettre à la flotte d’échapper à l’anéantissement. Finn se réveille dans un caisson et demande immédiatement où se trouve Rey. Débarquée sur une lointaine planète où Luke Skylwalker vit reclus, Rey, accompagnée de Chewbacca, espère que le dernier grand Maître Jedi acceptera de lui enseigner la Force. En proie au doute, Kylo Ren entre en contact avec Rey. Quitte à passer pour un hérétique, je n’ai jamais été un grand fan de la saga Star Wars. J’ai pourtant regardé tous les films et si je dois admettre qu’il y a de bonnes idées dans certains d’entre eux, je trouve la saga globalement moyenne. Et cette nouvelle trilogie s’inscrit parfaitement dans cette lignée. LucasFilms ayant été racheté par Disney, Star Wars est un peu devenu une espèce de fausse alternative à Marvel. L’intrigue de l’épisode VII m’avait laissé un peu sceptique, J. J. Abrams reprenant un modèle très similaire à celle de la trilogie originale. Mensonges, trahisons, révélations, combats…

Vu! Westworld, saison 1.
Séries TV / 24 février 2018

Vu! Westworld, saison 1. Westworld est un parc d’attractions d’un tout nouveau genre. Recréant le Far West américain, il permet à ses visiteurs de s’immerger dans un univers ultra-réaliste grâce aux hôtes, des androïdes programmés pour être aux plus proche des comportements humains. Chaque visiteur peut ainsi vivre des aventures extraordinaires en repoussant ses limites. Dolores et Maeve, deux hôtes, commencent à se rappeler des souvenirs de leurs précédentes boucles pendant que d’autres hôtes présentent des bugs mis sur le compte des « rêveries », un nouveau sous-programme inscrit dans leur code lors de la dernière mise à jour. William, venu au parc avec son futur beau-frère, Logan, tombe amoureux de Dolores et voit en elle plus qu’un simple robot destiné à imiter les émotions humaines. Un homme en noir parcourt le parc à la recherche d’un mystérieux labyrinthe qui serait la clef pour atteindre un niveau supérieur. En coulisse, sous la pression du conseil d’administration, les différentes équipes s’évertuent de corriger les problèmes pour garder le parc fonctionnel et sécurisé pendant que Robert Ford, le fondateur du parc, met en place sa nouvelle grande histoire. Westworld est une série HBO produite, entre autres, par J. J. Abrams. C’est surtout une série…

Vu! The Cloverfield Paradox, de Julius Onah.
Films / 23 février 2018

Vu! The Cloverfield Paradox, de Julius Onah. En 2028, une crise énergétique majeure touche la planète. Tous les espoirs de l’humanité sont placés dans une mission spatiale visant à tester un accélérateur de particules qui, s’il marchait, pourrait être la clef d’une production infinie et gratuite d’énergie. À bord de la station spatiale Cloverfield, l’équipe, dont chaque membre est issu d’un pays différent, fait de son mieux pour faire fonctionner l’accélérateur de particules, sans oublier la lourde pression qui pèse sur leurs épaules. Après deux années infructueuses, un nouveau test semble enfin donner les résultats attendus, jusqu’à une surchauffe qui touche toute la station. L’équipe se concentre sur la restauration des systèmes principaux, avant de se rendre compte que la Terre a disparu. J’ai adoré Cloverfield. À tel point que j’ai revu le film à plusieurs reprises et qu’il reste un de mes chouchous. Quand 10, Cloverfield Lane est sorti un peu moins de dix ans plus tard, j’en attendais beaucoup. Et je n’ai pas été déçu. Ni par le film ne par le concept d’imbriquer plusieurs histoires indépendantes appartenant au même univers. En apprenant qu’un troisième film sortait sur Netflix, j’en ai salivé. Malheureusement, j’ai vite compris que ce…

Vu! 11.22.63
Séries TV / 14 février 2018

Vu! 11.22.63 Jake Epping est un professeur d’anglais vivant à Lisbon, dans le Maine. Alors qu’il mange un burger dans le diner d’Al, il reçoit la visite de sa femme pour qu’il signe les papiers du divorce. Al s’est absenté quelques minutes mais revient bien plus vieux et avec un cancer des poumons très avancé. Il explique à Jake l’existence d’un passage, dans son arrière-boutique, qui mène en 1960. Évidemment, Jake ne le croit pas, mais après l’avoir constaté de lui-même, il doit se rendre à l’évidence. Al lui confie la mission d’empêcher l’assassinat de Kennedy. D’abord sceptique, Jake accepte finalement de reprendre le flambeau. Al le prépare et, surtout, le prévient, quand on essaie de le changer, le passé résiste. 11.22.63 est une mini-série adaptée du roman éponyme de Stephen King développée par J. J. Abrams et co-produite par Stephen King lui-même. Ajoutez James Franco dans le rôle-titre et je suis prêt à faire une entorse à ma règle habituelle de ne plus regarder les adaptations des histoires de Stephen King. Bon, la vérité c’est que je n’ai souvent pas besoin de grand-chose pour me laisser tenter. Bref. Je lance donc 11.22.63 avec l’espoir que, cette fois-ci, l’adaptation soit…

Vu! Star Trek Beyond, de Justin Lin.
Films / 17 janvier 2017

Vu! Star Trek Beyond, de Justin Lin. Le Capitaine Kirk est ambassadeur honoraire pour faire signer un traité de paix entre deux peuples ennemis. En guise d’offrande, il présente un artefact qui était jadis un des composants d’une arme puissante. Mais au lieu d’apaiser les tensions, ce cadeau ne fait qu’envenimer la situation et toute l’assemblée se rue sur Kirk, qui est téléporté d’urgence sur l’Enterprise. L’équipage arrive à la station Yorktown et Kirk se voit proposer un poste de vice-amiral. Son anniversaire approche et il sera alors plus vieux que son père décédé. Il songe sérieusement à accepter le poste, mais un petit vaisseau en détresse aborde la station. Kalara, son occupante, a tout juste échappé à une attaque dans la nébuleuse voisine, mais elle a dû laisser son équipage sur une planète inhospitalière. Kirk rassemble son équipe et lance l’USS Enterprise vers l’inconnu. Le titre français, Sans Limites, ne montre pas grand chose d’autre que la pauvreté des distributeurs français (ou peu importe qui choisi de changer les titres originaux). Beyond, Au-delà, lui sied bien mieux. Et c’est bien là un des thèmes récurrents de ce nouvel opus de la franchise, qui célébrait en 2016 ses cinquante ans. Beyond,…

Vu! 10 Cloverfield Lane, de Dan Trachtenberg.
Films / 29 juillet 2016

Vu! 10 Cloverfield Lane, de Dan Trachtenberg. Après une engueulade avec son fiancé, Michelle fait ses affaires et prend la route. Victime d’un violent accident, elle se réveille attachée dans ce qui ressemble une cave. Howard, le propriétaire des lieux, lui annonce qu’il lui a sauvé la vie en l’amenant dans son bunker. Dehors, une attaque de grande ampleur vient de frapper les États-Unis. Michelle peut compter sur Emmet, un autre survivant, pour passer le temps. Mais malgré les affirmations de Howard et Emmet, Michelle n’arrive pas à accepter leur vérité et est déterminée, par tous les moyens, à retrouver l’air libre. Un peu moins de dix ans après le génial Cloverfield, ce 10 Cloverfield Lane s’apparente de prime abord à une suite. Il n’en est rien. L’univers est certes le même, ce qui rend certains aspects du film d’autant plus intéressant, mais si vous vous attendez à retrouver les personnages du film de Matt Reeves, ou à reprendre l’histoire là où on l’avait laissée, vous risquez d’être déçus. Et ça serait bien dommage, car ce premier long-métrage de Dan Trachtenberg est un film très plaisant. J’ai beaucoup aimé l’idée d’explorer une autre histoire, qui se déroule plus ou moins en même temps…

Vu! Star Wars Épisode 7 : Le Réveil de la Force, de J.J. Abrams.
Films / 14 mai 2016

Vu! Star Wars Épisode 7 : Le Réveil de la Force, de J. J. Abrams. A long time ago in a galaxy far, far away…. Après la destruction de l’Étoile Noir et la disparition de Luke Skywalker, la guerre continue entre la République et le Premier Ordre, qui a pris la relève de l’Empire. Leia Organa, à la tête de la Résistance, envoie son meilleur pilote, Poe Dameron, sur Jakku, pour mettre la main sur une carte qui pourrait permettre de localiser le dernier Jedi. Attaqué par les troupes du Capitaine Phasma et Kylo Ren, Dameron cache la carte dans son droïde, BB-8, avant de se faire capturer. FN-2187, un Stormtrooper, panique et ne fait pas feu pendant que ses semblables exécutent les villageois. BB-8 s’échappe à travers les dunes de sable, jusqu’à tomber sur une jeune pilleuse d’épave, Rey, qui le sauve d’un démantèlement certain. Autant le dire tout de suite, je ne suis pas un fan inconditionnel de Star Wars. La preuve, je n’ai vu ce septième épisode qu’en mai et non en décembre dernier, lors de sa sortie cinéma. Mais j’ai quand même vu tous les épisodes d’une des franchises les plus emblématiques de l’Histoire du Cinéma….

Vu! Revolution, saison 2.
Séries TV / 12 novembre 2015

Vu! Revolution, saison 2. Quinze ans après un blackout total et permanent, la famille Matheson fait de son mieux pour survivre, sous la dictature de Sebastian Monroe (David Lyons). Je me souviens l’excitation qui avait précédé la sortie de cette série. Une production commune de J. J. Abrams et Jon Favreau, un cadre post-apocalyptique, un futur proche aux airs moyenâgeux. Quelle genre d’histoire formidable nous attendait ? Mais malgré de réels efforts, qui perdurent dans cette deuxième saison, Revolution ne sort pas du lot. Les scénaristes tentent de raconter une histoire forte et s’en sortent avec les honneurs. Mais ça ne prend pas. Les cadres post-apocalyptiques sont devenus monnaie courante et il est nécessaire de se distinguer. Revolution ne parvient jamais à devenir un univers propre. Et ce n’est rien comparé au jeu des acteurs. Tracy Spiridakos et Zak Orth s’en sortent plutôt bien, sans être exceptionnels, tout comme Billy Burke et Giancarlo Esposito, qui font le boulot. Le reste du casting, à l’image de Elizabeth Mitchell, n’est pas au niveau. Je suis allé au bout des 22 épisodes de cette seconde saison, mais sans grande conviction. La série n’est pas tout à fait mauvaise, mais au mieux moyenne, et…

Vu! Fringe, saison 5.
Séries TV / 27 décembre 2014

Vu! Fringe, saison 5. Ça faisait quelques temps que j’avais la cinquième et dernière saison de côté, elle a enfin été vue. J’ai retrouvé avec plaisir Olivia (Anna Torv), Peter (Joshua Jackson) et Walter Bishop (John Noble) ainsi qu’Astrid (Jasika Nicole). Dans un futur dominé par les Observateurs, la fine équipe (qui à une époque lointaine résolvait des enquêtes bizarres) doit retrouver le plan concocté par Walter pour débarrasser le monde des méchants chauves. Seul problème, pour ne pas être lu par leurs ennemis, il a enregistré le plan sur des cassettes vidéos disséminé à droite à gauche dans l’ambre avant d’effacer sa mémoire. 100 épisodes tout rond pour la série co-créée par J. J. Abrams, Alex Kurtzman et Roberto Orci. À mes yeux, ce n’est pas la meilleure saison de cette série autrement géniale, je préférais l’époque où la division enquêtait sur les affaires non-classées (…). Du point de vue de l’histoire globale, par contre, c’est une suite logique. On retrouve les éléments qui ont fait le succès de ce successeur d’X-Files, ses personnages fétiches et des clins d’œil nostalgiques. J’aime quand les séries s’arrêtent avant que j’arrête d’avoir envie de les suivre et Fringe restera parmi ces séries qui ont su aller…