Vu! Game of Thrones, saison 7.
Séries TV / 23 janvier 2018

Vu! Game of Thrones, saison 7. Winter is here. L’hiver est arrivé sur Westeros. Daenerys Targaryen, accompagnée par son armée, est arrivée à Dragonstone. Tyrion lui conseille de s’entourer d’alliés et monter sur le trône de fer sans violence pour ne pas reproduire les mêmes erreurs que son père. En manque cruel de soutiens dans la guerre à venir, Cersei repousse néanmoins la proposition de mariage d’Euron Greyjoy, qui lui promet de revenir avec un cadeau pour la convaincre. Dans le Nord, et malgré les réticences de Sansa, Jon accueille les représentants des familles dont les armées ont combattu aux côtés de Ramsay. Il comprend que les Marcheurs Blancs sont en route pour le Mur et que s’ils le passent, ce sera la fin. Alors quand Daenerys lui propose une rencontre à Dragonstone, il saisit l’opportunité. Bon, avant de lancer cette septième saison de Game of Thrones, il m’a fallu me remettre un peu à niveau. C’est toujours pareil. Il se passe tellement de choses, dans Game of Thrones, il y a tellement de personnages que tout bien garder en tête d’une saison à l’autre est presque impossible. Mais même en ayant regardé un récap de la saison 6, j’avais oublié…

Vu! Atomic Blonde, de David Leitch.
Films / 26 décembre 2017

Vu! Atomic Blonde, de David Leitch. Fin 1989, Lorraine Broughton est de retour à Londres après une mission périlleuse à Berlin. Elle est débriefée par deux officiers, du MI6 et de la CIA. Après l’exécution de Gascoine, un espion britannique dont elle était la maîtresse, elle est envoyée sur place pour récupérer une liste comprenant les identités des agents secrets en fonction des deux côtés du mur. Elle doit aussi identifier et éliminer Satchel, un agent double. Présenté comme un Jason Bourne au féminin, Atomic Blonde suit le mouvement actuel qui vise à donner les rôles-titres de films d’action à des femmes. D’ailleurs ce n’est pas pour me déplaire. On l’a vu, le héros inébranlable qui ne craint personne et tue tout le monde. Alors j’aime que les scénaristes à Hollywood fassent au moins semblant de se renouveler. Je ne connais pas le roman graphique The Coldest City, dont est tiré le film, mais qu’on se le dise, le scénario d’Atomic Blonde n’est pas le plus original ni le plus complexe. À vrai dire, il est même plutôt basique. Tout est orienté vers l’action. Ceci dit, l’action est plutôt bonne, avec des scènes bien chorégraphiées, qui font passer Charlize Theron…