Vu! Atomic Blonde, de David Leitch.
Films / 26 décembre 2017

Vu! Atomic Blonde, de David Leitch. Fin 1989, Lorraine Broughton est de retour à Londres après une mission périlleuse à Berlin. Elle est débriefée par deux officiers, du MI6 et de la CIA. Après l’exécution de Gascoine, un espion britannique dont elle était la maîtresse, elle est envoyée sur place pour récupérer une liste comprenant les identités des agents secrets en fonction des deux côtés du mur. Elle doit aussi identifier et éliminer Satchel, un agent double. Présenté comme un Jason Bourne au féminin, Atomic Blonde suit le mouvement actuel qui vise à donner les rôles-titres de films d’action à des femmes. D’ailleurs ce n’est pas pour me déplaire. On l’a vu, le héros inébranlable qui ne craint personne et tue tout le monde. Alors j’aime que les scénaristes à Hollywood fassent au moins semblant de se renouveler. Je ne connais pas le roman graphique The Coldest City, dont est tiré le film, mais qu’on se le dise, le scénario d’Atomic Blonde n’est pas le plus original ni le plus complexe. À vrai dire, il est même plutôt basique. Tout est orienté vers l’action. Ceci dit, l’action est plutôt bonne, avec des scènes bien chorégraphiées, qui font passer Charlize Theron…