Vu! Star Trek : Discovery, saison 1.
Séries TV / 18 avril 2018

Vu! Star Trek : Discovery, saison 1. Michael Burnham est une humaine dont les parents ont été tués lors d’une attaque Klingon. Élevée par Sarek, elle est la première humaine à avoir fait sa formation à l’Académie des Sciences de Vulcain. Devenue Premier Officier sur l’USS Shenzhou sous les ordres de la capitaine Philippa Georgiou, elle est aux premières lignes lorsque les tensions avec l’armée Klingon s’intensifient. Désobéissant à un ordre direct, elle cause la destruction du vaisseau et la mort, entre autres, de sa capitaine. Exclue de Starfleet et condamnée sévèrement par la Court Martiale, elle est récupérée six mois plus tard par Gabriel Lorca, l’étrange capitaine de l’USS Discovery. Star Trek, c’est une partie de mon enfance. Adolescent, je suivais avec enthousiasme les aventures de l’équipage de l’USS Entreprise, mené par le capitaine Jean-Luc Picard. À l’exception de la série originale, dont je n’ai vu que quelques épisodes, j’ai regardé toutes les séries tirées de l’univers créé par Gene Roddenberry. Alors quand j’ai vu l’apparition d’une nouvelle série sur Netflix et que j’ai vu qu’elle était crée par le duo improbable de Bryan Fuller et Alex Kurtzman, je me suis jeté dessus. J’ai été calmé assez vite. Et,…

Vu! Harry Potter et les Reliques de la Mort, de David Yates.
Films / 13 avril 2018

Vu! Harry Potter et les Reliques de la Mort, de David Yates. Après la mort de Dumbledore et tandis que Voldemort sème la terreur sur le monde, Harry met les Dursleys à l’abri. Hermione, elle, pour protéger ses parents, s’efface de leur mémoire. L’Ordre du Phénix exfiltre ensuite Harry jusqu’au Terrier en formant plusieurs duos composés de clones grâce au Polyjuice pour tromper les Death Eaters qui les attendent, renseignés par Severus Snape. L’opération n’est pas sans victimes et le répit est de courte durée. Rufus Scrimgeour, le Ministre de la Magie, exécute le testament de Dumbledore en remettant trois objets à Harry, Hermione et Ron. Pendant le mariage de Bill Weasley et Fleur Delacour, les Death Eaters attaquent, obligeant Harry et ses amis à fuir pour Londres.Ils doivent à la fois échapper aux Death Eaters de Voldemort mais aussi retrouver puis détruire les Horcrux restants. Pour ce dernier volet des aventures de Harry Potter, j’ai décidé de visionner le film comme s’il était en un seul morceau (avec une courte pause entre les deux parties, quand même). Clairement, quand je repense aux deux premiers films, je me dis qu’ils ont fait du chemin pour en arriver là. L’omniprésence de…

Vu! Harry Potter et l’Ordre du Phénix, de David Yates.
Films / 2 mars 2018

Vu! Harry Potter et l’Ordre du Phénix, de David Yates. Encore marqué par la mort de Cédric Diggory et le retour de Voldemort, Harry Potter fait des cauchemars récurrents. Durant son été chez les Dursley, il est attaqué par des Dementors en présence de son cousin Dudley. Il les repousse avec un sort et sauve son cousin, ce qui résulte en son exclusion d’Hogwarts pour avoir utilisé sa magie en présence d’un Muggle. Dumbledore parvient à lui obtenir une audience devant le Ministère de la Magie, où la décision est renversée. Malgré tout, le ministère et la presse magique refusent de croire Harry concernant Voldemort. À son retour à l’école, Harry est considéré par une partie des élèves comme un menteur. Une nouvelle professeure intègre l’école, Dolores Ombrage, sur les ordres de Cornelius Fudge. Ombrage prend rapidement du pouvoir et applique une discipline de fer tout en combattant l’influence de Dumbledore. Pendant ce temps, Harry, Hermione et Ron montent une armée secrète avec d’autres étudiants pour se préparer à affronter les Death-Eaters. Arrivé à la moitié de la saga, j’avais besoin de faire une pause, surtout après le décevant Harry Potter et la Coupe de Feu. Sur les quatre premiers…

Vu! Harry Potter et la Coupe de Feu, de Mike Newell.
Films / 10 février 2018

Vu! Harry Potter et la Coupe de Feu, de Mike Newell. Harry se réveille en sursaut après un cauchemar où il rêve du retour de Voldemort. Arthur Weasley, chez qui il séjourne, emmène les enfants à la Coupe du Monde de Quidditch avec un collègue du Ministère de la Magie et son fils, Cedric Diggory, également élève à Hogwarts. Mais l’événement majeur est brutalement interrompu par une attaque des Death Eaters, qui laissent la Dark Mark, annonçant le retour de leur maître. De retour à Hogwarts, Dumbledore annonce la tenue du Triwizard Tournament, un tournoi faisant s’affronter les meilleurs éléments des trois écoles de sorciers que sont Hogwarts, Beauxbatons et Durmstrang. Un représentant de chaque école est désigné pour participer à cette compétition dangereuse. Sauf que cette année, la Coupe de Feu désigne un quatrième participant. Après Harry Potter et le Prisionnier d’Azkaban, je me demandais à quel point le réalisateur pouvait avoir un impact sur la qualité d’un film (d’autant plus quand le film fait partie d’une saga). Harry Potter et la Coupe de Feu m’a donné un bel élément de réponse. Je pensais également la saga Harry Potter définitivement lancée et j’avais hâte de découvrir la suite. J’ai…

Vu! Harry Potter et la Chambre des Secrets, de Chris Columbus.
Films / 24 janvier 2018

Vu! Harry Potter et la Chambre des Secrets, de Chris Columbus. De retour chez son oncle et sa tante, le jeune Harry n’a reçu aucun courrier des vacances. Pire, ses tuteurs refusent de le renvoyer à Hogwarts. Surtout après qu’Harry ait gâché un repas important aux yeux de son oncle, le soir de son anniversaire. Le vrai responsable est Dobby, un elfe de maison qui cherche à empêcher Harry de retourner à l’école car un grand danger pèse sur lui. Ron et ses frères viennent sauver Harry, prisonnier dans sa chambre, grâce à la voiture volante de leur père. De retour à Hogwarts, Harry, Ron et Hermione rencontrent Gilderoy Lockhart, le nouveau professeur de l’école, célèbre pour les nombreuses autobiographies de ses exploits. Rapidement, Harry entend une voix et découvre un message écrit avec le sang de Mrs. Norris, le chat de d’Argus Filch, indiquant que la Chambre des Secrets est ouverte. Avec ses amis, ils mènent l’enquête pour retrouver l’héritier de Salazar Slytherin, l’un des quatre fondateurs de l’école et seule personne capable d’ouvrir la Chambre des Secrets pour libérer le monstre qui y est enfermé. Sorti seulement un an après Harry Potter à l’École des Sorciers, cette suite,…

Vu! The OA, saison 1.
Séries TV / 10 mai 2017

Vu! The OA, saison 1. Une jeune femme tente de se suicider en sautant d’une pont. Son nom est Prairie Johnson. Elle est portée disparue depuis sept ans et sa réapparition est un mystère. Tout comme le fait qu’elle peut voir alors qu’elle était aveugle avant sa disparition. Tout comme l’origine des cicatrices qui lui bardent le dos. Alors que ses parents adoptifs essaient de comprendre ce qui a pu arriver à Prairie, cette dernière se met en quête de cinq personnes pour leur transmettre son histoire et une responsabilité encore plus grande. The OA est sorti sur Netflix en toute fin d’année dernière, un peu dans l’anonymat. Pas de grosse mise en avant, pas de battage médiatique. Pourtant, la série s’est rapidement fait un nom. En ce qui me concerne, c’est quand j’ai appris qui étaient les deux personnes derrière cette création que j’ai décidé de la regarder. Car The OA n’est pas juste une série de plus produite par le site de streaming (et un certain Brad Pitt), c’est une histoire développée depuis plusieurs années par le duo Zal Batmanglij/Brit Marling, déjà à l’origine du très bon The East. Si j’ai mis un certain temps à la regarder, ce…

Vu! Fury, de David Ayer.
Films / 3 mars 2015

Vu! Fury, de David Ayer. À la toute fin de la Seconde Guerre Mondiale, une bande d’américains en tanks patrouillent l’Europe pour buter du nazi. À la tête d’un tank, Wardaddy (Brad Pitt) doit aller protéger un carrefour perdu en pleine campagne pour permettre l’évacuation de personnel allié. Qu’on se le dise, ce film est, à l’image des autres films de David Ayer que j’ai vu (Bad Times, Au bout de la nuit) une déception. La présence de Brad Pitt (dans un rôle qui ressemble à une version édulcorée de celui qu’il tenait dans Inglorious Bastards) et d’un casting plutôt correct ne permet pas de faire oublier que ce film, même s’il est « original » dans le sens où il suit exclusivement une unité de tank(s), n’apporte pas grand-chose. Ça se regarde plutôt bien, sans être trop ennuyant, mais plusieurs choses sont bizarres. Les tirs, déjà, qui ressemblent à des traits de laser, avec des couleurs différentes pour les nazi et les alliés, et que dire des têtes qui explosent comme des ballons de baudruche dans les scènes de combat? Bref, faut vraiment avoir envie de le voir pour sacrifier les 2h et des bananes qu’il dure. PS : pour tous…