Vu! Bienvenue à Surburbicon, de George Clooney.
Films / 24 avril 2018

Vu! Bienvenue à Surburbicon, de George Clooney. En 1959, Surburbicon est une petite ville résidentielle paisible où de bonnes familles américaines viennent élever leurs enfants. En tout cas jusqu’à ce qu’une famille noire vienne perturber la paix de ce petit paradis. Pour couronner le tout, les Lodge se font cambrioler. Nicky Lodge, seul enfant de la ville à avoir sympathisé avec le fils des nouveaux voisins, se réveille à l’hôpital après avoir été endormi au chloroforme par les cambrioleurs, et apprend que sa mère est morte. Margaret, la sœur jumelle de Rose, la femme de Gardner Lodge et la mère de Nicky, emménage pour aider la famille à se relever de cette tragédie. Pendant que la communauté s’en prend de plus en plus violemment à leurs voisins noirs. Sur le papier, Bienvenue à Surburbicon a de quoi séduire. George Clooney à la réalisation d’un scénario des frères Coen avec Matt Damon, Julianne Moore et Oscar Isaac dans les premiers rôles. Une histoire noire, racontée avec cette certaine légèreté qui est devenue une des marques de fabrique des frères Coen, où les rebondissements s’enchaînent bien. Pourtant, ça ne marche pas vraiment. Lorsque le film commence avec l’arrivée de cette famille noire dans…

Vu! Still Alice de Wash Westmoreland et Richard Glatzer.
Films / 27 août 2015

Vu! Still Alice de Wash Westmoreland et Richard Glatzer. Alice Howland (Julianne Moore) est une linguiste de renommée, mère de trois enfants et heureuse en mariage. Alors qu’elle fête son cinquantième anniversaire, elle commence à perdre ses mots (ce qui la fout mal pour une linguiste !). Avant d’inquiéter les siens, elle décide de consulter un neurologue. Le diagnostic tombe, elle souffre de la maladie d’Alzheimer. Je n’ai pas lu le roman éponyme (de Lisa Genova) à partir duquel est tiré le film. Tout ce que je savais, c’est que ça parlait de la maladie d’Alzheimer et que la prestation de Julianne Moore avait été plébiscitée. Le film en lui-même est simple. Une femme apprend qu’elle est touchée par une maladie grave et on la suit tandis que son état se dégrade malgré ses efforts. Ce qui fait la force de Still Alice, c’est la justesse de son casting. Julianne Moore est formidable et l’oscar qu’elle a remporté pour ce film est mérité. Elle campe une femme dans la fleur de l’âge qui a su mener une carrière irréprochable tout en élevant trois enfants avec un mari chercheur. C’est une actrice que j’apprécie depuis des années, et elle confirme là…