Vu! Transparent, saison 2.
Séries TV / 2 mai 2018

Vu! Transparent, saison 2. Les Pfefferman sont réunis à Hawaï pour le mariage de Sarah et Tammy. Le cadre est idyllique mais l’ambiance n’est pas au beau fixe. Sarah est prise d’une crise d’angoisse après la cérémonie, Ali et Maura doivent gérer la présence de la sœur de Maura, qui refuse son changement, et lorsque Shelly apprend que Raquel est enceinte de Josh, plus rien d’autre ne compte. Josh et Raquel doivent gérer la grossesse, mais également la présence de Colton, le fils qu’il a eu avec Rita, sa baby-sitter quand il était ado ; Sarah se laisse prendre dans une spirale nébuleuse, tandis qu’Ali explore une nouvelle facette de sa sexualité et que Maura cherche à s’émanciper de nouveau de Shelly. Saluée par la critique après sa première saison, Transparent a beaucoup fait parler d’elle car la série met en scène Jeffrey Tambor, un acteur réputé pour son talent comique (il suffit de le voir dans Arrested Development) dans une comédie dramatique où il interprète un professeur d’université qui révèle sa transsexualité à sa famille après avoir pris sa retraite. Mais Transparent est en réalité plus que la simple histoire d’un père qui veut devenir une femme. C’est l’histoire…

Vu! Brooklyn Nine Nine, saison 3.
Séries TV / 31 janvier 2018

Vu! Brooklyn Nine Nine, saison 3. Après le départ forcé de capitaine Holt, le Nine-Nine accueille son nouveau capitaine. Mais son règne est de courte durée et le nouveau capitaine est rapidement remplacé par un nouveau capitaine, Le Vautour. Lui non plus ne fait pas long feu à la tête du Nine-Nine et Peralta parvient à faire revenir Holt. Dans le même temps, la relation entre Jack et Amy se développe, tandis que Charles tombe amoureux d’une femme accusée de recèle d’œuvres d’art, que Rosa rencontre l’homme de ses rêves et que Holt a l’occasion de retravailler avec l’un de ses anciens partenaires. J’étais resté sur la superbe scène finale de la saison 2, lorsque Holt annonçait son départ du Nine-Nine, orchestré par Madeline Wuntch, sa némésis. J’ai mis du temps à regarder cette troisième saison. Mais ça n’explique pas les débuts très difficiles. Les premiers épisodes m’ont parus longs, à côté de la plaque, se reposant beaucoup trop sur un humour lourdingue, porté par un Andy Samberg agaçant au possible. Jake Peralta n’était déjà pas mon personnage préféré de la série, même s’il avait ses moments, c’est encore pire dans cette troisième saison. Je le trouve d’une lourdeur insupportable….

Vu! Transparent, saison 1.
Séries TV / 6 mai 2017

Vu! Transparent, saison 1. Professeur de science politique à la retraite, Morton Pfefferman décide qu’il est temps d’arrêter de mentir aux siens et au monde. Alors qu’il s’ennuie dans sa grande maison des Palissades, cet homme à femmes va assumer le secret qu’il garde depuis des années : son besoin d’être une femme. Il se révèle comme il peut à ses trois enfants et quitte sa maison pour emménager dans une résidence pour transgenres à Los Angeles. Au-delà des réactions différentes de ses enfants, l’annonce va avoir un effet domino sur toute l’ensemble de la famille Pfefferman. Créée par Jill Soloway (qui a notamment participé à des séries comme Six Feet Under ou United States of Tara), Transparent est une des séries phares de la plate-forme de streaming d’Amazon. J’en avais entendu parler lors de sa sortie en 2014, mais, à l’époque, Amazon Prime n’était pas disponible en France. Depuis l’arrivée du service, j’ai essayé de me rattraper en regardant plusieurs des séries proposées dans le catalogue, et Transparent en faisait évidemment partie. Un peu à la manière de Mozart in the Jungle, Transparent n’est pas le genre de série à laquelle nous sommes habitués. Elle nous plonge dans le quotidien…

Vu! Bad Moms, de Jon Lucas et Scott Moore.
Films / 11 mars 2017

Vu! Bad Moms, de Jon Lucas et Scott Moore. Le quotidien d’Amy se résume à une course contre la montre pour faire tout ce qu’elle a à faire. Amener les enfants à l’école, aller travailler, retourner chercher ses enfants à l’école, les déposer à leurs différentes activités extra-scolaires, faire les courses, le ménage, préparer le repas, assister aux réunions des parents d’élèves, et tout ça pendant que son mari ne lève pas le petit doigt. Le jour où Amy le surprend à se masturber devant sa webcam avec une autre femme, elle le met à la porte. Elle se lie ensuite avec Kiki et Carla, deux autres mères fatiguées par la pression qu’elles subissent. Ensemble, elles décident d’être de mauvaises mères et de profiter un peu de la vie. Bon, autant le dire tout de suite, je ne sais pas ce qui m’est passé par la tête. J’hésitais à regarder plusieurs autres films et je me suis dis, tiens, celui-là n’est pas trop long, j’aime bien les actrices, ça peut être sympa. Erreur fatale. J’aime bien les actrices, c’est vrai. Et, à vrai dire, le casting est plutôt solide. Mila Kunis est parfaite dans ce type de rôle, capable de jouer…

Vu! Captain Fantastic, de Matt Ross.
Films / 25 février 2017

Vu! Captain Fantastic, de Matt Ross. Ben élève ses 6 enfants en (presque) complète autarcie dans les forêts du Nord-Ouest américain. Les journées s’organisent autour de l’entrainement physique, la lecture et l’éducation ou encore l’entretient des plantations. Leslie, la femme de Ben, est hospitalisée depuis plusieurs semaines. Lorsqu’il apprend son suicide, Ben prend contact avec ses beaux-parents. Mais ceux-ci, rejetant le mode de vie de leur gendre, refusent de le laisser venir aux funérailles et menacent de le faire arrêter. Ben décide de ne pas prendre le risque, de peur de perdre ses enfants, mais ce sont eux qui le poussent à aller jusqu’au bout des idées qu’il leur inculque et de faire respecter les dernières volontés de leur mère. La confrontation avec le reste du monde ne se fera pas sans heurts. Premier long-métrage largement distribué de Matt Ross, Captain Fantastic n’a pas fait énormément de bruit lors de sa sortie (ou alors je suis bien insonorisé), mais je l’ai quand même vu dans une liste des films à voir de l’année 2016, alors, après un coup d’œil au résumé, je me suis laissé tenté. Il faut dire que ce film à tout pour me plaire. Une famille qui…

Vu! Our idiot Brother, de Jesse Peretz.
Films / 24 septembre 2016

Vu! Our idiot Brother, de Jesse Peretz. Ned travaille dans une ferme bio avec Janet, sa petite amie. Tandis qu’il vend ses fruits et légumes sur un marché, il est abordé par un policier local, qui lui demande de lui vendre de l’herbe. Ned refuse, puis, guidé par son idéalisme naïf et la fausse sincérité exprimée par l’agent de police, finit par lui vendre un petit sachet. Après avoir purgé sa peine de prison, il rentre à la ferme, pour découvrir que Janet l’a déjà remplacé. Elle refuse même qu’il récupère Willie Nelson, son chien. Ned retourne chez sa mère et est hébergé, à tour de rôle, chez chacune de ses trois sœurs. Our Idiot Brother est un de ces films injustement inédits en France. Certes, Jesse Peretz n’est pas un réalisateur particulièrement reconnu, n’ayant à son crédit, à part Son Ex et Moi, que quelques épisodes de séries et clips musicaux. Mais avec ce casting de qualité, Our Idiot Brother aurait dû attirer un peu plus d’attention. C’est d’ailleurs ce casting qui m’a poussé à me pencher sur cette comédie légère. Paul Rudd est absolument formidable dans son rôle de Ned. Il a cette capacité d’être lui-même en toute circonstance et peu importe son…

Vu! The Visit, de M. Night Shyamalan.
Films / 4 mars 2016

Vu! The Visit, de M. Night Shyamalan. Pour la première fois, Becca et Tyler vont passer une semaine dans la ferme (isolée) de leurs grands-parents. La visite a plusieurs objectifs pour les enfants : ils veulent laisser de l’espace à leur mère, pour qu’elle puisse partir en croisière avec cet homme qu’elle fréquente ; mais ils veulent surtout (enfin, surtout Becca) découvrir la raison pour laquelle leur mère et leurs grands-parents ne se parlent plus depuis quinze ans. Très vite, les enfants sont témoins de choses étranges, de plus en plus inquiétantes. Il fut un temps où un nouveau film de M. Night Shyamalan était un rendez-vous à ne pas manquer. Mais c’était déjà il y a longtemps. Avec The Visit, l’ancien prodige annoncé est bien loin de ses meilleurs films. Présenté comme un film d’horreur en found footage, ce dernier opus loupe (une fois de plus) le coche. Dès le début, Tout semble forcé, de l’obsession du personnage de Becca pour la réalisation au comportement des acteurs devant la caméra. Évidemment, l’un est nécessaire pour avoir des images, l’autre est voulu pour accentuer l’effet « il se passe un truc étrange, non ? » Sauf que ça a du mal à passer,…

Vu! This Is Where I Leave You de Shawn Levy
Films / 16 janvier 2016

Vu! This Is Where I Leave You de Shawn Levy. Voulant faire une surprise à sa femme, Judd Altman (Jason Bateman) découvre qu’elle le trompe avec Wade (Dax Shepard), son boss, depuis un an. Au même moment, Wendy (Tina Fey), sa sœur, l’appelle pour lui apprendre le décès de leur père. Pour respecter la volonté de ce dernier, la famille se retrouve dans la maison familiale pour observer le rite juif de shiv’ah. Mais plus que de faire leur deuil, c’est une opportunité pour réglerleurs comptes. Adapté du roman du même nom de Jonathan Tropper, qui signe lui-même le scénario, cette comédie dramatique familiale réuni un casting expérimenté. Aux côtés de Jason Bateman et Tina Fey, on retrouve Jane Fonda en mère extravertie, Adam Driver en petit frère rebelle, accompagné de sa nouvelle conquête, Connie Britton, sa psy ; Corey Stoll joue le grand frère, qui a repris le commerce familial et peine à faire un enfant avec sa femme, jouée par Kathryn Hahn ; Timothy Olyphant joue Horry, ancien fiancé de Wendy, qui garde des séquelles visibles après un grave accident de voiture ; Rose Byrne interprète Penny, qui était amoureuse de Judd et est revenue dans sa ville natale…

Vu! La vie rêvée de Walter Mitty, de Ben Stiller.
Films / 21 décembre 2014

Vu! La vie rêvée de Walter Mitty, de Ben Stiller. Walter Mitty (Ben Stiller) est un homme timide, qui travaille au service photo du magazine Life. Il est amoureux d’une collègue de travail (Kristen Wiig) qu’il essaie de draguer sur un site de rencontre en ligne. Toute la journée, il enchaîne les rêveries dans lesquelles il est un héros. Jusqu’au jour où il doit retrouver un cliché du grand Sean O’Connell (Sean Penn) pour la couverture de la dernière parution du magazine dans sa version papier. Du jour au lendemain, Walter qui n’a jamais vécu s’embarque pour une aventure qui l’emporte au Groenland, en Islande ou encore en Afghanistan sur les traces du photographe. Les images sont belles, les acteurs sont bons. Mais je n’ai pas été emporté. Il y a trop d’incohérences, trop d’improbabilités. Le début est plutôt bon, rappelant un peu « L’incroyable destin de Harold Crick » dans l’ambiance, mêlé avec des scènes décalées plutôt bien foutues. Le seul réel intérêt que j’ai trouvé à la seconde partie du film, ce sont les paysages que traverse Ben Stiller. Ça se laisse regarder, hein, mais j’attendais mieux, beaucoup mieux…