Lu! La Parole du Chacal, de Clarence Pitz.
Romans / 6 septembre 2019

Mali. 2027. Un voyage exceptionnel en terres Dogons pour assister au fameux Sigui, qui n’a lieu que tous les soixante ans. C’est là que Claire entraîne Sacha, son fils de dix ans. Comme tous les autres voyageurs, elle a fait confiance à Armand, un anthropologue renommé spécialiste des peuples Dogons. Mais dès leur arrivée au Mali, le groupe est victime d’un accident de bus dans la plaine, loin de toute ville moderne. Ils se retrouvent alors coincés dans un village Dogon des plus authentiques, perdu dans les falaises, où le temps semble s’être arrêté. J’ai eu la chance de rencontrer Clarence Pitz lors de la première édition du salon du polar, à Nogent-le-Rotrou. Elle m’a fait goûter une spécialité belge dont je n’avais jamais entendu parler, les cuberdons, en insistant pour me prendre en photo pendant que je croquais dans la friandise, ce qui n’a pas manqué de me stresser un peu. Finalement, c’était très bon et j’en ai même repris. Anthropologue de formation, elle a situé l’action de son premier roman au Mali, et plus particulièrement en pays Dogon. Le contexte, la culture et la passion de Clarence pour son sujet m’ont très rapidement convaincus de découvrir cette histoire….