Vu! The Ranch, Quatrième Partie.
Séries TV / 3 janvier 2018

Vu! The Ranch, Quatrième Partie. Pour la deuxième partie de sa deuxième saison, The Ranch reprend là la série en était restée. Après un début un peu long à se mettre en place, The Ranch s’est imposée dans mon catalogue comme une sitcom incontournable. Certes, les personnages et l’humour sont tout sauf subtils. Mais ça fonctionne terriblement bien. C’est un bonheur de voir la famille Bennett s’envoyer des vannes à longueur d’épisodes. Mais The Ranch, ce n’est pas que des bouseux qui picolent et entretiennent une image de l’Amérique profonde. The Ranch, c’est bien plus que ça. Déjà parce que le vrai personnage principal, ce n’est ni Colt (Ashton Kutcher) ni Rooster (Danny Masterson) mais bien Beau Bennett (Sam Elliott). Et que Beau est un rancher qui a consacré sa vie à ses animaux et à son ranch, au dépit de lui-même et de sa famille. Il représente l’épine dorsale d’un pays gangrené par les corporations internationales. Il représente des valeurs fortes effacées à coups de dollars. Et, en plus de ça, il doit se coltiner ses deux imbéciles de fils. Si la première partie de cette deuxième saison se consacrait au triangle formé par Colt, Abby et Heather, cette…

Vu! Two and a Half Men, saison 12.
Séries TV / 27 avril 2016

Vu! Two and a Half Men, saison 12. Cette douzième et ultime saison est centrée autour du désir de paternité de Walden (Ashton Kutcher). N’arrivant pas à adopter d’enfant en tant que milliardaire célibataire, Walden décide de demander Alan (Jon Cryer) de l’épouser pour faciliter les procédures. Ils sont alors suivis par Mrs McMartin (Maggie Lawson), une assistante sociale qui doit déterminer s’ils sont aptes à élever Louis (Edan Alexander). Évidemment, elle aura bien des surprises aux côtés du couple. Pour cette dernière saison de la série créée par Chuck Lorre, on observe un retour aux sources. Comme aux débuts de la série, les épisodes tournent autour d’un couple improbable essayant d’élever un enfant. Bien sûr, le personnage de Walden est loin de celui de Charlie. Ce n’est pas un problème pour les scénaristes. Les blagues tendancieuses et les situations embarrassantes s’enchaînent sur un rythme soutenu. Mais même si l’on apprécie les références et autres suggestions politiquement incorrects qui ont fait le succès de la sitcom, le cœur n’y est plus vraiment. Les épisodes semblent forcés et si la trame principale est plutôt cohérente, l’ensemble est, comme lors des dernières saisons, un peu décousu. Ashton Kutcher aura eu le mérite de prendre le…