Vu! X-Men : Days of the Future Past de Bryan Singer.
Films / 6 juillet 2015

Vu! X-Men : Days of the Future Past de Bryan Singer. En 2023, les mutants, et tous ceux qui sympathisent avec eux, sont traqués et exterminés par les Sentinelles, des robots spécialement conçus pour lutter contre la menace mutante. Dans un ultime effort pour empêcher la guerre qui fait rage depuis des années, Charles Xavier (Patrick Stewart) et Magnéto (Ian McKellen) demandent à Kitty Pride (Ellen Page) de renvoyer Wolverine (Hugh Jackman) en 1973. Ce nouvel opus de la saga X-Men au cinéma permet de faire le lien entre la première trilogie et First Class. On retrouve donc un casting très large « d’anciens » et de « nouveaux », articulés autour de l’inamovible Hugh Jackman. Beaucoup d’acteurs de renoms doivent donc se partager les 2h10 de ce nouvel opus. Hormis ceux déjà cités, James McAvoy et Michael Fassbender reprennent leur rôle respectif de Charles Xavier et Magnéto jeunes ; Jennifer Lawrence celui de Mystique ; Nicholas Hoult en Hank et Lucas Till en Havok. Chez les anciens, on retrouve Halle Berry en Tornade, Shawn Ashmore en Iceberg, Daniel Cudmore en Colossus, et l’on a le droit également à des caméos de Anna Paquin, Famke Janssen, James Mardsen et Kelsey Grammer. Omar Sy apparaît…

Vu! Daredevil, saison 1.
Séries TV / 2 juillet 2015

Vu! Daredevil, saison 1. Aveugle depuis un accident survenu dans son enfance, Matt Murdock (Charlie Cox) a développé une acuité extraordinaire. S’il est avocat le jour, dans le petit cabinet ouvert avec Foggy (Elden Henson), son meilleur ami, la nuit venue il se transforme en justicier masqué pour combattre l’injustice dans le quartier new-yorkais de Hell’s Kitchen. Comme tous ceux qui ont eu le malheur de le voir, j’avais trouvé que Daredevil, le film de 2003, était une bouse sans nom. Mais j’ai entendu beaucoup de bien de cette série produite par Netflix, alors je me suis laissé tenté. J’ai bien fait. Créée par Drew Goddard, Daredevil la série est tout ce que le film n’était pas, à savoir sombre, bien écrite, bien réalisée et tout simplement captivante. Les personnages sont bien travaillés, les méchants ont des côtés humains et les gentils des faiblesses. De Karen Page (Deborah Ann Woll) à Claire (Rosario Dawson) en passant par Ben Urich (Vondie Curtis-Hall) ou Stick (Scott Glenn), ils remplissent tous leur rôles dans l’entourage du super-héros. Et que dire de Wilson Fisk (Vincent D’Onofrio), qui interprète un Kingpin plus vrai que nature. Avec ses décors sombres et son histoire noire, violente, Daredevil…

Vu! Howard the Duck de Willard Huyck.
Films / 14 juin 2015

Vu! Howard the Duck de Willard Huyck. Personnage atypique de l’univers Marvel, Howard est un canard tout ce qu’il y a de plus normal. Il habite Duckworld et profite tranquillement de sa petite vie de canard quand il est mystérieusement projeté sur Terre. Il atterrit à Cleveland, à côté d’un bar où se produisent les Cherry Bombs. Grâce à son quack-fu, il défend Beverly (Lea Thompson), la chanteuse du groupe, attaquée dans une ruelle par des voyous. Ils se lient d’amitié et elle lui présente Phil (Tim Robbins), un soit-disant scientifique. Howard va-t-il rester piégé sur Terre, ou trouvera-t-il un moyen de retourner d’où il vient? Howard the Duck, produit par un certain George Lucas, est le premier film basé sur un personnage Marvel de l’ère moderne. C’est aussi, sans doute, le moins bon. Après des premières minutes truffées de références canardesques (très mal traduites dans les sous-titres), le film plonge dans une descente vers les abysses que rien ne semble pouvoir stopper. Il ne suffit pas d’avoir George Lucas à la production pour faire un grand film, Howard the Duck en est la preuve. Le film est longuet (et il dure moins de deux heures) et paraît tellement amateur….

Vu! Guardians of the Galaxy, de James Gunn.
Films / 9 janvier 2015

Vu! Guardians of the Galaxy, de James Gunn. Peter Quill (Chris Pratt) quitte en pleurs l’hôpital où sa mère agonise d’un cancer. Il est aspiré par un vaisseau spatial. 26 ans plus tard, il est devenu Star-Lord et est recherché dans tout l’espace pour avoir volé un mystérieux globe convoité par Ronan l’Accusateur (Lee Pace). Il va devoir s’allier à quatre aliens pour essayer de sauver ce qui peut encore l’être. J’en avais entendu plutôt de bons commentaires mais j’avais peur d’être déçu. Au final, je suis un peu entre les deux. Ce n’est pas mal du tout, un divertissement agréable et, fait suffisamment rare pour être signalé, un blockbuster avec des personnages « profonds » (chacun à ses motivations personnelles et en 3 dimensions). Par contre je trouve que les choses se mettent en place un peu facilement, dans un univers globalement Trekien dominé par des humanoïdes de couleurs diverses et variées. Certains personnages sont très bons, comme Groot (Vin Diesel) ou, à l’opposé, Ronan. Bradley Cooper prête sa voix à Rocket et Zoe Saldana ses traits à Gamora. Et que dire de Drax the Destroyer, interprété par un Dave Bautista bien plus crédible qu’il ne l’a jamais été comme catcheur….