Vu! Désenchantée, première partie.
Séries TV / 1 septembre 2018

Vu! Désenchantée, première partie. Bean est la fille du roi de Dreamland. En tant que princesse, elle est offerte en mariage au prince Guysberg pour former une alliance entre les deux royaumes. Mais elle n’est pas une princesse comme les autres, alcoolique et fêtarde, elle n’est pas prête à se laisser marier. Quand elle tombe sur Luci, son démon personnel, elle se laisse facilement influencer. Elle se présente à la cérémonie complètement soûle et fait capoter le mariage. Dans le même temps, au pays des elfes, Elfo, un jeune elfe rebelle, questionne l’état de bonheur permanent, refuse de continuer à chanter des chansons et à manger des bonbons. Il désir voir le monde, sans savoir à quoi il s’expose. Dès que j’ai vu la mise en avant sur Netflix de cette nouvelle série d’animation, j’ai reconnu la patte de Matt Groening. Même si je n’ai jamais été un fan assidu des Simpsons, j’en ai vu (avec plaisir) un certain nombre d’épisodes et j’ai beaucoup aimé le film. Naturellement, donc, j’ai jeté un coup d’œil à cette nouvelle création. Si Netflix offre une plateforme qui permet un ton plus libéré que dans les Simpsons, j’ai eu du mal à entrer dans…

Vu! The IT Crowd, saison 2.
Séries TV / 14 août 2018

Vu! The IT Crowd, saison 2. Lorsque Deynholm Reynholm, le PDG de Reynholm Industries, apprend que les autorités sont dans l’immeuble et désirent le voir en rapport avec des malversations financières, il n’hésite pas, ouvre la fenêtre et se jette dans le vide. Son décès tragique semble sonner le glas du département informatique, mais c’est sans compter le retour inopiné de Douglas Reynholm, son héritier, qui reprend les rênes de l’entreprise. Amoureux de Jen, il essaie par tous les moyens de la mettre dans son lit. Pendant ce temps-là, Roy et Moss passent le temps comme ils peuvent, avec plus ou moins de succès. Ayant beaucoup aimé la première saison de cette sitcom britannique aussi drôle que particulièrement décalée, j’ai poursuivi avec sa deuxième saison. L’épisode d’ouverture, la Soirée Gay, est sans conteste mon épisode préféré de la série. Ça commence comme n’importe quel autre épisode de la série, avec une intrigue bizarre, qui prend place dans la cave qui sert de bureau au département informatique de Deynholm Industries. Puis il y a cette soirée gay, cette comédie musicale outrageusement ridicule et on se demande où ils veulent en venir. Et, enfin, il y a l’entracte. Je n’en dirais pas…