Vu! Joyeux Bordel, de Josh Gordon et Will Speck.
Films / 25 août 2017

Vu! Joyeux Bordel, de Josh Gordon et Will Speck. À la veille de noël, Josh Parker est officiellement divorcé. Il est le bras-droit de Clay Vandstone, loufoque directeur d’une branche de Chicago de l’entreprise informatique Zenotek, et le supérieur de Tracey Hughes, qui travaille sur un projet de réseau internet révolutionnaire. Carol Vendstone, la sœur de Clay et PDG de Zenotek, débarque dans les bureaux pour exiger le licenciement de près de la moitié de l’équipe en compensation des mauvais chiffres annuels. Déterminé à sauver ses employés, Clay décide de donner une fête de noël anthologique, dans le but d’impressionner un gros client et signer le contrat qui pourrait tout changer. Il suffit de jeter un rapide coup d’œil à l’affiche pour savoir immédiatement à quel genre de film on a affaire. Les présences au casting de Jason Bateman et Jennifer Aniston ne font que confirmer ce que l’on savait déjà : Joyeux Bordel est une comédie américaine basique. Le début est relativement lent, focalisé sur le personnage de Josh avec l’accent mis sur son divorce et les répercussions sur sa vie personnelle comme pour tenter de donner de la profondeur au film. Peu importe qu’on ne connaisse même pas le…

Vu! Other People, de Chris Kelly.
Films / 14 avril 2017

Vu! Other People, de Chris Kelly. David a bientôt trente ans et est un petit scénariste pour le Saturday Night Live à New York. Après avoir rompu avec Paul, son compagnon, il décide de rentrer à Sacramento dans sa famille pour s’occuper de sa mère, atteinte d’un cancer. S’il passe beaucoup de temps avec elle, il a également tendance à se replier sur lui-même au contact de ses sœurs et encore plus de son père, qui n’a toujours pas accepté son homosexualité et refuse d’en parler. Ce film m’avait été suggéré par Netflix. À vrai dire, je n’ai pas vraiment pris le temps de lire le résumé. J’ai vu la présence de Jesse Plemons au casting, que l’histoire tournait autour d’un trentenaire qui revient vivre chez ses parents et j’ai ajouté à ma liste, pensant ainsi avoir une comédie sous le coude au cas où mon humeur s’y prête. Évidemment, quand j’ai cherché un film sympa, mon choix s’est porté sur celui-ci et, en fait, ce n’est pas une comédie. Ou alors une comédie dramatique. Le film n’est pas dénué d’humour, mais il est beaucoup plus profond et subtil que je l’aurais pensé. La première scène réunit toute la famille Mulcahey…

Vu! SOS Fantômes, de Paul Feig.
Films / 10 janvier 2017

Vu! SOS Fantômes, de Paul Feig. Erin Gilbert est en passe de devenue professeure titulaire dans le département de physique quantique de l’université de Columbia. Son passé refait surface quand elle est abordée par le conservateur du musée du Manoir Aldridge, qui lui demande son aide concernant une affaire de fantômes et lui présente une copie d’un ouvrage sur le paranormal qu’elle a écrit des années plus tôt avec son ancienne amie d’enfance, Abby Yates. Erin rend visite à Abby et lui demande de cesser l’exploitation du livre sur Amazon, au moins jusqu’à ce qu’elle soit titularisée. Abby refuse, mais convainc Erin de les accompagner, elle et Jillian, sa nouvelle assistante, au manoir. Les trois femmes se retrouvent alors face à un spectre, ce qui confirme leurs théories. La vidéo de la scène fait le buzz et coûte son poste à Erin. Les trois filles n’ont plus le choix, pour poursuivre leurs recherches, que de monter une agence indépendante. SOS Fantômes a bercé mon enfance. Je ne sais pas combien de fois j’ai vu les deux premiers films, dont je garde un souvenir empli de nostalgie. La rumeur d’un troisième opus revenait régulièrement de temps en temps, comme c’était le cas pour Jurassic Park….

Vu! Veep, saison 4.
Séries TV / 16 novembre 2016

Vu ! Veep, saison 4. C’est officiel, Selina Meyer est la première femme à accéder à la Présidence des États-Unis ! Enfin, jusqu’aux prochaines élections… Et encore, si elle remporte les primaires et est élue… Tout en s’attelant à ses nouvelles responsabilités et en survivant aux bourdes et autres scandales causés par son équipe. Autant dire que ce n’est pas gagné d’avance… Chaque nouvelle saison de Veep et un bonheur. Le seul défaut de cette série c’est d’être trop courte. 10 épisodes d’à peine trente minutes, ça file trop vite. Alors il faut savourer, se délecter et se refréner à les enchaîner à la chaîne malgré l’envie de s’en goinfrer. Comme toujours, Julia Louis-Dreyfus est formidable. Vice-Présidente propulsée Présidente tout en étant en campagne pour être élue Présidente. Elle est égocentrique, déconnectée de la réalité, prête à tout et en même temps si humaine, touchante et parfois même inspirante. Elle représente parfaitement la caricature du politicien avide de pouvoir et pourtant on ne peut s’empêcher de l’adorer. Elle est également entourée par un nombre grandissant de seconds rôles tout aussi formidables, chacun dans leur genre. De Tony Hale à Anna Chlumsky en passant par Reid Scott ou Timothy Simons, Kevin Dunn et…

Vu! Veep, saison 3.
Séries TV / 12 octobre 2016

Vu! Veep, saison 3. Tandis que la Veep est en tournée pour la promotion de son nouveau livre et que Mike se marie, la nouvelle que POTUS ne se représentera pas pour un second mandat éclate, lançant la course à l’investiture pour les candidats potentiels. Entre fausses alliances, respect hypocrites et autres coups bas, la guerre est lancée et Selina, accompagnée par son équipe de choc, est bien décidée à la remporter ! En l’espace de trois saisons, Veep s’est largement imposée comme une de mes séries comiques préférées. Déjà, j’adore Julia Louis-Dreyfus depuis son rôle d’Elaine dans Seinfeld (une des meilleurs sitcoms de l’Histoire). Elle a su se renouveler dans cette satire politique grinçante où elle est brillante. Et également s’entourer de formidables acteurs de soutien, en tête desquels se trouve Tony Hale, qui était déjà génial dans Arrested Development, et qui est absolument hilarant dans son rôle de Gary, l’assistant personnel de Selina. Anna Chlumsky est tout aussi excellente dans son rôle d’Amy, pour lequel elle est constamment nominée aux Emmy. Kevin Dunn, Reid Scott, Timothy Simons, Sufe Bradshaw, Matt Walsh, Gary Cole, Sam Richardson, Sarah Sutherland, Randall Park, David Pasquesi, Diedrich Bader et Christopher Meloni complètent un casting…

Vu! Get Hard, de Etan Cohen.
Films / 27 mars 2016

Vu! Get Hard, de Etan Cohen. James King (Will Ferrell) est un riche gérant de fonds de pension, en passe de devenir associé dans sa compagnie et d’épouser Alissa (Alison Brie), la fille super canon de son patron. Mais, du jour au lendemain, il est arrêté pour malversations financière et condamné à une lourde peine de prison. Le juge lui donne 30 jours pour régler ses affaires et James en profite pour demander à Darnell (Kevin Hart), un Noir qui travaille au service voiturier de son immeuble, pour le préparer à la vie en prison. Pour sa première réalisation, Etan Cohen (à ne pas confondre avec Ethan Coen), nous présente un film potentiellement très drôle, en s’appuyant sur le duo Will Ferrell-Kevin Hart et un sujet borderline. Plus connu comme scénariste (Idiocracy, Tonnerre sous les Tropiques, Madagascar 2 et Men in Black 3), Etan Cohen ne parvient pas à faire décoller son film. La raison majeure de cet échec est que Get Hard n’est pas vraiment drôle. Il y a bien des tentatives de blagues (tendancieuses, même), des situations cocasses, mais si certaines prêtent à sourire plus que d’autres, à aucun moment, on est pris d’un fou rire incontrôlable. Les…