Vu! 3 Billboards, de Martin McDonagh.
Films / 13 juin 2018

Vu! 3 Billboards, de Martin McDonagh. Dans la petite ville d’Ebbing, Missouri, près d’un an après le viol et le meurtre d’Angela Hayes, personne n’a été arrêté. Pour mettre la pression sur le chef de la police de la ville, Mildred Hayes, la mère d’Angela, décide de louer trois panneaux publicitaires sur le bord d’une petite route à la sortie de la ville. Sur les panneaux, elle invective la police pour le manque de résultat. Si son geste provoque la colère des habitants, qui soutiennent Bill Willoughby, le chef de la police, atteint d’un cancer en phase terminal, il a le mérite de faire reparler de l’affaire et de relancer l’enquête. J’avais entendu parler de 3 Billboards à sa sortie ciné, le film ayant récolté plusieurs prix. De toute façon, avec un casting réunissant Frances McDormand, Woody Harrelson et Sam Rockwell en têtes d’affiche, il n’était pas question que je passe à côté. Et puis j’aime bien les histoires de vengeance. J’aime bien également les histoires qui se passent dans les petites villes où tout le monde connaît tout le monde, à la Stephen King, et où les rancœurs sont facilement exacerbées. Je pensais ne pas connaître Martin McDonagh, mais…

Vu! 11.22.63
Séries TV / 14 février 2018

Vu! 11.22.63 Jake Epping est un professeur d’anglais vivant à Lisbon, dans le Maine. Alors qu’il mange un burger dans le diner d’Al, il reçoit la visite de sa femme pour qu’il signe les papiers du divorce. Al s’est absenté quelques minutes mais revient bien plus vieux et avec un cancer des poumons très avancé. Il explique à Jake l’existence d’un passage, dans son arrière-boutique, qui mène en 1960. Évidemment, Jake ne le croit pas, mais après l’avoir constaté de lui-même, il doit se rendre à l’évidence. Al lui confie la mission d’empêcher l’assassinat de Kennedy. D’abord sceptique, Jake accepte finalement de reprendre le flambeau. Al le prépare et, surtout, le prévient, quand on essaie de le changer, le passé résiste. 11.22.63 est une mini-série adaptée du roman éponyme de Stephen King développée par J. J. Abrams et co-produite par Stephen King lui-même. Ajoutez James Franco dans le rôle-titre et je suis prêt à faire une entorse à ma règle habituelle de ne plus regarder les adaptations des histoires de Stephen King. Bon, la vérité c’est que je n’ai souvent pas besoin de grand-chose pour me laisser tenter. Bref. Je lance donc 11.22.63 avec l’espoir que, cette fois-ci, l’adaptation soit…

Vu! Le Stratège, de Bennett Miller.
Films / 23 septembre 2015

Vu! Le Stratège (MoneyBall), de Bennett Miller. Après une défaite en playoffs contre les Yankees de New York et au terme d’une grande saison pour une équipe avec leurs moyens financiers réduits, les Athletics d’Oakland perdent leurs meilleurs joueurs. Billy Beane (Brad Pitt), le General Manager de la franchise, doit faire de son mieux pour les remplacer tout en restant dans le maigre budget alloué. Quand il rencontre Peter Brand (Jonah Hill) et son approche du jeu basée sur les statistiques, il décide de faire confiance au jeune homme. Adapté de l’ouvrage de Michael Lewis et basé sur l’histoire vraie de Billy Beane, ancien joueur à la carrière difficile devenu GM, le Stratège est un film que j’appréhendais (la preuve, j’ai mis quatre ans à le regarder). J’aime Brad Pitt, Jonah Hill également, mais je n’y connais rien au baseball et j’avais peur de m’ennuyer profondément pendant les deux heures plus que durent le film. Il n’en a rien été. Reposant sur un Brad Pitt très Redfordien et un Jonah Hill en jeune assistant sérieux, bien loin de son humour potache habituel, Le Stratège n’est jamais ennuyant, quand bien même la terminologie baseballienne est du chinois pour moi. Seuls importent…

Vu! Justified, saison 5.
Séries TV / 24 juin 2015

Vu! Justified, saison 5. Basé sur les personnages d’Elmore Leonard, la série créée par Graham Yost suit les aventures de Raylan Givens, US Marshall, dans son Harlan County natal, au cœur du Kenucky. Justified est une série que je suis depuis le début (même si j’ai un peu de retard puisque la sixième et dernière saison vient d’être diffusée). Les personnages sont hauts en couleur. Timothy Olyphant est parfait dans son rôle de cowboy taciturne des temps modernes, Walton Goggins n’est pas moins bon dans celui de l’ancien meilleur ami devenu criminel fanatique et le reste du casting est tout à fait à la hauteur, avec de nombreux personnages secondaires pleins de personnalité. Les intrigues se renouvellent suffisamment pour nous faire découvrir de nouveaux personnages et de nouvelles trames. Rien d’extraordinaire dans cette série, ni complot gouvernementaux ni pouvoirs paranormaux, seulement un univers regorgeant d’histoires bien racontées et qu’on prend plaisir à suivre au fil des saisons.