Vu! American Vandal, saison 1.
Séries TV / 15 novembre 2017

Vu! American Vandal, saison 1. Lorsque vingt-sept voitures appartenant au corps enseignant d’un lycée élitiste se retrouvent taguée de pénis, tout le monde se tourne vers Dylan Maxwell, le cancre en chef de l’école, réputé pour semer la zizanie en classe et… dessiner des pénis. Après un procès interne expédié, Dylan est renvoyé. Sa réputation l’accable, tout comme les accusations et les témoignages à charge contre lui. Mais pour Peter et Sam, l’affaire n’est pas claire. Ils décident donc de mener l’enquête pour découvrir si Dylan, qui clame son innocence, est effectivement le coupable, ou s’il s’est fait piégé. À mesure qu’ils explorent différentes pistes, le bureau du proviseur va leur mettre des bâtons dans les roues. Ne vous moquez pas, mais quand j’ai vu la bande-annonce d’American Vandal au moment de sa sortie sur Netflix et j’ai cru que c’était un vrai documentaire, comme le site de streaming a l’art d’en produire. L’effet a perduré quelques minutes avant que je me retrouve à froncer les sourcils et à vérifier sur le net. American Vandal est bien une fiction, mais elle est tournée comme un vrai documentaire, de manière très sérieuse (malgré le sujet traité) et professionnelle. Je me suis…

Lu! Supernormal, de Robert Mayer.
Romans / 13 mai 2017

Lu! Supernormal, de Robert Mayer. David Brinkley est rédacteur dans un journal new-yorkais. Il s’occupe principalement de corriger les fautes et de trouver les titres. Puis il rentre chez lui, en banlieue et retrouve sa femme, Pamela et leurs deux filles. La dépression le guette, mais il s’en accommode. Certes, il repense parfois à sa vie d’avant, quand il était un des plus grands super-héros de la planète. Voilà huit ans qu’il est à la retraite, huit ans que ses pouvoirs s’estompent et qu’il prend de la bedaine. Mais quand une menace nouvelle frappe la Grosse Pomme, il doit renfiler ses collants, sa surculotte et son masque. Car il est le seul espoir qui reste à l’humanité. Supernormal, ou Super Normal, c’est un roman fondateur pour le genre des super-héros. Publié il y a exactement 40 ans outre-Atlantique, il aura fallu attendre le tout début de l’année pour le voir enfin traduit en français. Étrange, quand on sait que ce roman a inspiré des personnes comme Stan Lee, Grant Morrison ou Alan Moore et a contribué à révolutionner le genre des comics. Il n’est d’ailleurs pas compliqué, après avoir lu Supernormal (ou Super Normal) et lu ou vu Watchmen (qui…

Vu! Kung Fury, de David Sandberg.
Films / 28 avril 2017

Vu! Kung Fury, de David Sandberg. Kung Fury est un superflic de la police de Miami. En 1985, il doit combattre une machine d’arcade devenue folle et sauver la ville de la destruction. Suite aux dégâts importants engendrés par le combat, son chef le force à faire équipe avec Triceracops, un tricératops policier. Kung Fury refuse, repensant à la mort de Dragon, son ancien partenaire, qu’il considérait comme un père, lors de l’interpellation d’un maître ninja criminel. C’est ce jour-là qu’il est devenu l’élu, le légendaire Kung Fury, après avoir été frappé par la foudre et mordu par un cobra. Alors que Kung Fury démissionne de la police, Hitler, le plus grand méchant de tous les temps et spécialiste en arts martiaux, voyage dans le futur et attaque le commissariat en tirant des coups de feu à travers un téléphone, faisant de nombreux morts. Bien décidé à neutraliser celui qui se fait appeler Kung Führer, Kung Fury demande à Hackerman de le renvoyer dans le temps pour détruire la menace nazi. Mais la technologie n’est pas au point et Kung Fury se retrouve à l’ère Viking, face à un Laser Raptor. Kung Fury est sorti en 2015 après une campagne…

Vu! Sausage Party, de Conrad Vernon et Greg Tiernan.
Films / 24 mars 2017

Vu! Sausage Party, de Conrad Vernon et Greg Tiernan. À la veille du 4 Juillet et de la fête nationale américaine, tous les aliments se tiennent prêts pour devenir des élus des Dieux. Dès l’ouverture du magasin, les rayons sont en verve et leurs occupants chantent avec conviction la chanson du Great Beyond (le Grand Au-Delà). C’est d’autant plus vrai pour Franck et Brenda, qui sont amoureux l’un de l’autre et pour qui les célébrations du 4 Juillet sont l’occasion parfaite de sceller leur union dans la chair. Chacun est dans son emballage respectif, avec ses congénères. Quand ils sont finalement choisis par un Dieu, leur rêve est sur le point de se réaliser. Mais c’est sans compter un pot de moutarde au miel, ramené par un client le matin même, et qui raconte à qui veut l’entendre la vérité sur ces « Dieux » et cet « Au-Delà » qu’on leur fait miroiter. En essayant de se suicider, il entraîne plusieurs aliments avec lui, dont Franck et Brenda, mais aussi Douche, une poire à lavement vaginal. Brenda est déterminée à retourner dans leur rayon pour retenter sa chance le lendemain, mais Franck veut découvrir la vérité sur les Dieux et l’Au-Delà. Tandis que Douche…

Vu! Haters Back Off, saison 1.
Séries TV / 24 février 2017

Vu! Haters Back Off, saison 1. Miranda habite dans la banlieue de Tacoma, dans l’État du Washington. Elle n’a qu’un but dans la vie : devenir célèbre. Pour atteindre son objectif, elle poste des vidéos de ses chansons sur YouTube et travaille d’arrache-pied avec son oncle pour se faire connaître. Dans sa quête de succès, Miranda a un atout considérable, elle croit en elle-même. Elle croit beaucoup en elle-même. En fait, c’est le seul atout qu’elle possède. Et il devient vite un poids. Car Miranda n’a aucun talent. À moins qu’être égocentrique ne compte comme un talent. Poussée par son oncle Jim, elle fait vivre l’enfer à sa mère, une hypocondriaque qui la conforte dans son fantasme, et surtout à Emily, sa sœur passionnée de peinture, la seule personne raisonnable de sa famille. Avant de devenir une production originale Netflix, le personnage de Miranda Sings s’est fait connaître sur YouTube. Elle est la création de Colleen Ballinger, une comédienne de stand-up américaine. En 2008, elle poste sa première vidéo de Miranda offrant des cours de chant complètement décalés. Depuis, elle accumule des millions de followers sur les réseaux sociaux et sa chaîne YouTube dépasse les 2 milliards de vues. Rien que ça….

Vu! Vampires en toute intimité, de Jermaine Clement et Taika Waititi.
Films / 12 février 2016

Vu! Vampires en toute intimité (« What we do in the shadows« ), de Jermaine Clement et Taika Waititi. Quelques mois avant l’annuel Bal des Impies, une équipe de tournage suit le quotidien de quatre vampires vivant en colocation dans la banlieue de Wellington en Nouvelle-Zélande. Viago (Taika Waititi) a 379 ans, Vladislav (Jermaine Clement) en a 862, Deacon (Jonathan Brugh) est le petit dernier de la bande avec seulement 183 ans et Petyr (Ben Fransham) le doyen avec plus de 8000 ans au compteur. J’avais entendu parlé de ce film il y a quelques mois, avant qu’il ne soit disponible. Et j’avais immédiatement été conquis par le concept du mockumentary à la The Office ou Modern Family, sur le thème des vampires. Loin des monstres sanguinaires légendaires ou des ridicules représentations pailletées de Twilight, nos vampires se livrent en toute honnêteté sur leur mode de vie particulier. Dès les premières minutes, le ton est donné. Viago réveille ses colocataires pour une réunion de colocataires durant laquelle ils parlent des tâches ménagères. Puis c’est l’heure de la sortie dans les rues de Wellington à la recherche de leur prochain repas. Tous les clichés y passent, sont détournés ou réappropriés, de la mise à…

(re)Vu ! Tucker & Dale vs Evil, d’Eli Craig.
Films / 3 août 2015

(re)Vu ! Tucker & Dale vs Evil, d’Eli Craig. Tucker (Alan Tudyk) vient d’acheter une maison abandonnée en plein milieu d’une forêt de Virginie Occidentale. Avec Dale (Tyler Labine), ils vont y passer leurs vacances pour la retaper, pêcher et boire de la bière. Mais leur tranquillité sera vite perturbée par un groupe d’étudiants venus camper dans les environs. J’ai découvert ce film il y a plusieurs années déjà, au moment de sa sortie en DVD. Ça a été une excellente surprise. Pour ses débuts comme réalisateur, Eli Craig nous a offert une comédie d’horreur jouissive, d’une intelligence rare. Plus qu’une simple parodie, ce film est une véritable pépite. Alan Tudyk et Tyler Larbine campent deux contre-héros formidables, tour à tour touchants et hilarants. Leur relation fonctionne à merveille et nous offre de grands moments de délires. À leur côté, Katrina Bowden sort du lot dans le rôle de la jolie fille de service. Le reste du casting est composé de jeunes acteurs méconnus, qui s’en sortent tous dans leur rôle. L’histoire n’est pas d’une grande complexité, mais elle est mieux amenée que la plupart des films du genre. Les gags sont globalement originaux et très bien amenés, sans parler…