Vu! The Punisher, saison 1.
Séries TV / 2 janvier 2018

Vu! The Punisher, saison 1. Alors que la ville de New-York croit le Punisher mort peu après son procès très médiatique, Pete Castiglione travaille sur un chantier de construction et passe ses journées à abattre des murs à la masse. Donny, un de ses collègues tente de sympathiser avec lui tandis que le reste de l’équipe ne l’apprécie guère. Malgré les provocations et les insultes, Pete fait de son mieux pour garder son calme. Mais lorsque Donny est embarqué dans un braquage qui tourne mal, Pete révèle sa vraie nature. Dans la foulée, il est contacté par Micro, un mystérieux homme qui lui demande son aide. Dans le même temps, Dinah Madani, de la Sécurité Intérieure, de retour d’Afghanistan, mène une enquête clandestine sur l’assassinat de son ancien partenaire, Ahmed Zubair, qui enquêtait sur un trafic d’héroïne organisé par des militaires américains. L’apparition de Frank Castle, alias le Punisher, était probablement l’événement marquant de la deuxième saison de Daredevil. L’interprétation de Jon Bernthal a immédiatement donné corps au personnage. Le voir dans sa propre série n’est pas une surprise. Mieux, c’est une excellente chose. The Punisher n’est pas un super-héros comme les autres. Il n’a pas de super pouvoir, c’est…

Vu! Nurse Jackie, saison 7.
Séries TV / 5 août 2015

Vu! Nurse Jackie, saison 7. Suite et fin des (més)aventures de Jackie Peyton (Edie Falco), l’infirmière déjantée de l’hôpital All Saints. Septième et dernière saison, donc, pour la série créée Linda Wallem, Evan Dunsky et Liz Brixius en 2009. Beaucoup de chemin parcouru depuis une première saison qui avait défrayé la chronique. Contrairement à un certain docteur boiteux qui représentait le renouveau des séries médicales (en tout cas dans son personnage titre) depuis quelques années déjà, l’infirmière Jackie n’était pas seulement une excentrique sous médicaments. Addict au sens strict du terme, Jackie ne recule devant rien pour satisfaire ses besoins de droguée, quitte à mettre sa vie, aussi bien professionnelle que personnelle, en péril. La première saison avait marqué les esprits grâce à ce personnage torturé incapable de fonctionner à jeun. Dès le début, aucun doute sur le fait que Jackie était capable de tout, à tout moment. Au fil du temps, si l’histoire a évoluée, elle ne l’a pas toujours fait de manière égale. Comme un drogué cherchant le rush de la première prise, j’ai cherché à retrouver l’engouement qui m’avait accompagné durant les douze premiers épisodes. Certaines saisons étaient meilleures que d’autres, mais sur les dernières, on sentait clairement…