Lu! Là où les Lumières se Perdent, de David Joy.
Romans / 31 janvier 2017

Lu! Là où les Lumières se Perdent, de David Joy. Dans une petite ville de Caroline du Nord, Jacob McNeely, dix-huit ans, est partagé entre son histoire familiale et son amour pour Maggie, son amie d’enfance. Tandis que Maggie est fraîchement diplômée et voit son avenir loin des Appalaches, dans une grande université, il hésite entre partir avec elle ou garder ses distances. Car il est le fils de Charles McNeely, baron de la drogue local, violent et impitoyable. Entre la lumière et les ténèbres, Jacob va devoir choisir, à moins que la vie ne le fasse pour lui. Ce premier roman de David Joy, jeune auteur américain, est publié en France chez Sonatines, une maison d’édition de qualité, qui sort régulièrement de très bons bouquins. Ça, plus la couverture attirante et les commentaires positifs, m’ont poussé vers cette histoire. Dès les premières lignes, pas de doute, l’histoire sera noire et la plume lyrique. Je suis rentré assez facilement dans ce roman, avec son personnage torturé, tiraillé entre ses rêves et son héritage. Il n’y a pas à dire, les américains sont doués pour installer des ambiances froides, un peu à l’écart du temps. La technologie moderne est bien présente, avec l’utilisation des…

Lu! Charade, de Laurent Loison.
Romans / 18 janvier 2017

Lu! Charade, de Laurent Loison. Quand l’inspecteur Cholle abat le Tueur à la Charade, c’est la fin d’une traque de plusieurs mois, menée par les équipes de la criminelle du 36 Quai des Orfèvres. Si c’est Daniel Cholle qui récolte la gloire pendant que Florent Bargamont, le spécialiste des crimes les plus sombres, est suspendu, c’est sans compter sur l’abnégation de la jeune Emmanuelle de Quezac, fraîchement sortie de ses études en criminologie et pistonnée par un oncle Ministre de l’Intérieur pour résoudre la Charade. Bon, autant le dire tout de suite, histoire d’éviter les mauvaises surprises, Charade ne m’a pas convaincu. Vu le succès dont jouit ce roman, notamment sur les réseaux sociaux, je m’attendais vraiment à mieux. Dès les premières pages, j’ai eu du mal à comprendre ce choix de partir de la « fin de l’enquête » pour remonter à ses débuts, de nombreux mois plus tôt. Bien sûr, avec la fin, on comprend ce que l’auteur a tenté de faire, mais ça ressemble trop à un épisode moyen des Experts. Résultat, on sait d’avance qu’il va y avoir un « retournement » de dernière minute et on devine même presque lequel. Mais, surtout, cette construction empêche, de facto, un certain suspense….

Lu! Feuilles, de Michael Fenris.
Romans / 13 janvier 2017

Lu! Feuilles, de Michael Fenris. Hope Falls est une petite ville américaine proche de la frontière canadienne. Située sur d’anciens territoires indiens, la petite ville, isolée du monde au milieu de la forêt, vit de l’exploitation du bois. Le propriétaire de la scierie, Vernon Krueger, est également maire en plus de posséder la moitié de la ville. Peu scrupuleux, il n’hésite pas à surexploiter la forêt sans aucun respect pour l’ancienne tribu à qui appartient une partie du territoire. Jed, son ingénieur, fait de son mieux pour préserver la nature, mais n’est pas au courant de toutes les pratiques de Vernon. Quand les feuilles vont se mettre à tomber, les secrets et la vraie nature de chacun vont remonter à la surface. Feuilles est un des chouchous des groupes de lecture. Le soutien des lecteurs est évident et les commentaires souvent élogieux. Et en plus, l’auteur est super sympa. C’est donc avec une certaine hâte que j’ai entamé ma lecture, mon sésame à peine réceptionné. Feuilles est un roman à références, presque un roman-hommage. Impossible de ne pas penser à Stephen King quand on voit l’univers dans lequel ce situe cette histoire, avec sa tribu indienne représentée par un vieil homme sans…

Lu! Le Verger de Marbre, d’Alex Taylor.
Romans / 7 janvier 2017

Lu! Le Verger de Marbre, d’Alex Taylor. Dans une petite ville du Kentucky, Beam Sheetmire travaille avec son père sur le ferry familial, qui fait la traverser de la Gasping River. Un soir où il est de service, il tue un passager qui essaie de le voler. Avant de mourir, l’homme prononce un nom, celui de Loat Duncan, un homme d’affaire local aux méthodes expéditives. Beam doit prend la suite tandis que Loat et le Sheriff se lancent à ses trousses et que le passé remonte à la surface. Avant même de parler du roman en lui-même, le premier point très important à noter et que ce texte fait partie de la collection Neo-Noire des éditions Gallmeister. Si vous suivez mes chroniques, vous savez que j’ai une affection particulière pour cette collection. Regroupant des romans noirs américains, elle regorge de pépites du genre. Ce Verger de Marbre s’inscrit parfaitement dans la lignée de Benjamin Whitmer ou Peter Farris. Alex Taylor parvient avec brio à créer une ambiance poisseuse à la fois crue et très poétique. La trame n’est pas d’une originalité folle et les rebondissements pas vraiment des surprises, mais ce n’est le propos. Oubliez les codes du policier, le Verger…

Lu! Play, de Franck Parisot.
Romans / 3 janvier 2017

Lu! Play, de Franck Parisot. Après l’arrestation musclée d’un SDF soupçonné d’être l’auteur de plusieurs viols, les inspecteurs Bridge, Alves et Morgans enquêtent sur la disparition d’un homme sans histoire. Lorsque les morts s’enchaînent et que le tueur s’adresse directement à eux en laissant des clefs USB contenant des messages vidéo sur les scènes de crime, l’équipe se lance dans la traque de celui qu’on surnomme le Cyclope sans relâche pour mettre fin aux massacres. Les romans de serial-killer, les traques policières, on connait. Y’a des gens qui meurent et des flics qui enquêtent. En gros. Mais comme dans tous les genres un peu précis, il y a du bon, du très bon et du moins bon, pour ne pas dire du mauvais. Play fait partie des romans de serial-killers qui se sont distingués dernièrement. Difficile de fréquenter les groupes de lecture de romans policiers, polars et autres thrillers sans en entendre parler. J’ai tendance à me méfier des romans trop populaires, et que l’on déconseille aux âmes sensibles. Souvent, mes attentes sont trop élevées et je finis déçu. Ça n’aura pas été le cas ici. Peut-être parce que l’accent est tout aussi bien mis sur l’enquête que sur les enquêteurs. Les personnages…

Lu! Charlie, 17 ans, de Nina Frey.
Romans / 6 décembre 2016

Lu! Charlie, 17 ans, de Nina Frey. Charlie, 17 ans, est lycéenne à Paris. Le 7 janvier 2015, son prénom devient l’écho de tout un pays et résonne à travers le monde. Mais le lendemain des attentats de Charlie Hebdo, Charlie et ses amis doivent encaisser le choc, digérer les informations, réagir, s’exprimer, et surtout avancer pour continuer à vivre. J’ai rencontré Nina lors d’un petit salon des auto-édités. Une jeune femme discrète, à la voix douce, très sympathique. Il n’a pas fallu plus de quelques minutes de discussion pour qu’on tombe d’accord sur plusieurs points importants (à nos yeux) de l’écriture. Notamment la fluidité. Et cette fluidité se retrouve dans ce roman court, qui dépasse tout juste les 150 pages. Charlie, 17 ans, se lit vite également car il est très bien écrit. Presque trop bien écrit, même. C’est à travers le point de vue de deux adolescents (Charlie et Sami) que l’on vit les jours qui suivent les attentats meurtriers de Charlie Hebdo. La plume est belle, d’une maturité évidente, on sent le travail pour écrire et réécrire et peaufiner l’ensemble. Mais la plume ne correspond pas à des adolescents de 17 ans et je n’ai pas pu m’empêcher de me dire…

Lu! Les Infâmes, de Jax Miller.
Romans / 26 août 2016

Lu! Les Infâmes, de Jax Miller. Freedom Oliver est alcoolique et suicidaire. Témoin protégé du FBI, elle bosse dans un bar de routier miteux d’une petite ville en Oregon. Dix-huit ans qu’elle est là, après avoir été accusée du meurtre de son mari, un flic du NYPD. C’est finalement Matthew, son beau-frère, qui a écopé de 20 ans derrière les barreaux tandis que Vanessa, devenue Freedom, démarrait une nouvelle vie. Ses enfants lui ont été retirés et confiés à la famille d’un pasteur du Kentucky. Dès que Matthew sort de prison, il se lance à sa poursuite. Et en même temps, Rebekah, la fille qu’elle n’a jamais connue, disparaît. Tout commence dans un champ où sont éparpillés les morceaux du corps de Rebekah. Un Shérif braque son fusil entre les omoplates de Freedom et s’apprête à faire feu. Sacré teaser ! On revient une semaine plus tôt, quand Freedom n’est encore qu’une alcoolique planifiant son suicide à venir. L’anti-héroïne est torturée, aucun doute là-dessus. Cette femme s’est rebaptisée Freedom, mais c’est tout ce qui lui reste, car elle a tout perdu et s’interdit toute forme de bonheur. Elle garde malgré tout une certaine humanité et bienveillance envers certaines personnes.Elle peut s’occuper de sa voisine âgée dans une scène avant d’insulter des…

Lu! Code 93, d’Olivier Norek.
Romans / 6 août 2016

Lu! Code 93, d’Olivier Norek. Depuis quinze ans qu’il est à la PJ du 93, Victor Coste en a vu, des trucs pas nets. Mais un cadavre émasculé qui reprend vie sur la table d’autopsie, ou un junkie calciné qui sonne toutes les trois heures, ça c’est inédit. Et quand des courriers arrivent à son bureau et que les morts disparaissent des archives, l’enquête se retourne sur elle-même. J’entends parler d’Olivier Norek depuis quelques temps maintenant. Après quinze ans passé dans la PJ de Seine Saint-Denis (tiens donc…), le toulousain sort son premier roman, ce Code 93, et devient dans la foulée une coqueluche des réseaux sociaux. En même temps, qui mieux qu’un flic pour parler des flics, pour écrire des enquêtes réalistes et dépeindre l’envers d’un décor que l’on ne regarde le plus souvent que par le biais de reportages biaisés et lisses diffusés à la chaîne sur la TNT ? Pourtant, j’avais un peu peur. Le roman policier n’est déjà pas mon genre préféré à la base. Et je sortais de la Chambre des Morts, qui m’avait laissé sur ma faim. J’aurais pu repousser la lecture de Code 93 à plus tard, mais je ne l’ai pas fait. Grand…

Lu! Tout ce qu’on ne s’est jamais dit, de Celeste Ng.
Romans / 23 juillet 2016

Lu! Tout ce qu’on ne s’est jamais dit, de Celeste Ng. Lydia, 16 ans, est morte. Mais ils ne le savent pas encore. Comme tous les matins, sa famille l’attend à la table du petit-déjeuner, mais elle n’apparaît pas. Sa mère monte voir dans sa chambre, Lydia n’y est pas. Elle n’y reviendra plus jamais. Ses parents sont désemparés par la disparition de celle qu’ils considéraient comme leur fille prodigue, celle en qui ils plaçaient tous leurs espoirs. Son grand frère se sent coupable et sa petite sœur essaie de comprendre ce qui a pu se passer. Une chose est certaine, plus rien ne sera comme avant dans la famille Lee. Le pitch donne envie, tout comme la maison d’édition derrière ce premier roman encensé par la critique. Sonatine fait partie de ces maisons d’édition qui ne déçoivent rarement et nous sortent d’excellents polars avec une régularité impressionnante. Sauf que Tout ce qu’on ne s’est jamais dit n’est pas un polar. Ce n’est même pas un thriler ou un roman noir. C’est un roman psychologique. Et un roman psychologique profond, plutôt bien écrit également. C’est l’histoire d’une famille métisse dans une petite ville de l’Ohio à la fin des années…

Lu! Je Suis Pilgrim, de Terry Hayes.
Romans / 16 juillet 2016

Lu! Je Suis Pilgrim, de Terry Hayes. Un meurtre sordide en plein New-York, moins d’un an après les attentats du 11 septembre. Un ancien des services secrets américain donne un coup de main à un ami détective du NYPD puis qui va devoir retourner dans l’ombre pour stopper une menace sans précédent. Pilgrim, c’est la désignation d’un homme qui n’existe pas et qui représente la dernière possibilité d’éviter une catastrophe mondiale. Terry Hayes est avant tout connu pour son travail de scénariste. On lui doit les scénarios de Mad Max 2 et 3, de Payback ou From Hell. À plus de soixante ans, il s’est lancé le défi d’écrire un roman. Et pas n’importe quel type de roman, mais un roman d’espionnage sur fond de terrorisme international. Après en avoir entendu parler pendant des mois, j’ai enfin lu ce pavé qu’est Je Suis Pilgrim. 900 pages dans sa version poche, ça peut en rebuter quelques uns. Mais dès les premières pages, on est pris dans l’histoire, habilement construite. Il y a ce meurtre commis selon des principes décrits par le héros dans un livre sur les méthodes d’enquêtes les plus poussées ; cette relation entre un ancien de la Division (une…