Vu! Vegas Academy : Coup de Poker pour la Fac, d’Andrew Jay Cohen.
Films / 24 novembre 2017

Vu! Vegas Academy : Coup de Poker pour la Fac, d’Andrew Jay Cohen. Kate et Scott sont les parents excentriques mais aimants d’Alex, qu’ils espèrent envoyer à l’université grâce à une bourse mise en place par leur ville. Mais quand le conseil municipal décide d’annuler la bourse sans préavis, ils doivent trouver une autre solution pour financer eux-mêmes les études de leur fille. Lors d’un voyage à Las Vegas avec Franck, leur ami récemment séparé, ils goûtent à l’excitation des jeux d’argent. De retour dans leur petite ville, ils décident de monter un casino clandestin pour réunir des fonds. L’opération rencontre un succès certain, mais attire rapidement la convoitise d’un groupe de gangsters et l’intérêt de la police locale. Avec Will Ferrell et Amy Poehler en têtes d’affiche, pas besoin d’être devin pour savoir à quoi s’attendre avec ce film, sobrement renommé Vegas Academy : Coup de Poker pour la Fac d’après son titre original, The House. The House est une comédie américaine comme il en sort des dizaines (au bas mot) chaque année. Si vous avec déjà vu un film avec Will Ferrell (et c’est probablement le cas vu le nombre de films dans lesquels il a joué) le…

Vu! Joyeux Bordel, de Josh Gordon et Will Speck.
Films / 25 août 2017

Vu! Joyeux Bordel, de Josh Gordon et Will Speck. À la veille de noël, Josh Parker est officiellement divorcé. Il est le bras-droit de Clay Vandstone, loufoque directeur d’une branche de Chicago de l’entreprise informatique Zenotek, et le supérieur de Tracey Hughes, qui travaille sur un projet de réseau internet révolutionnaire. Carol Vendstone, la sœur de Clay et PDG de Zenotek, débarque dans les bureaux pour exiger le licenciement de près de la moitié de l’équipe en compensation des mauvais chiffres annuels. Déterminé à sauver ses employés, Clay décide de donner une fête de noël anthologique, dans le but d’impressionner un gros client et signer le contrat qui pourrait tout changer. Il suffit de jeter un rapide coup d’œil à l’affiche pour savoir immédiatement à quel genre de film on a affaire. Les présences au casting de Jason Bateman et Jennifer Aniston ne font que confirmer ce que l’on savait déjà : Joyeux Bordel est une comédie américaine basique. Le début est relativement lent, focalisé sur le personnage de Josh avec l’accent mis sur son divorce et les répercussions sur sa vie personnelle comme pour tenter de donner de la profondeur au film. Peu importe qu’on ne connaisse même pas le…

Vu! Community, saison 6.
Séries TV / 31 mars 2017

Vu! Community, saison 6. Après les multiples problèmes rencontrés par Greendale, Dean Pelton décide d’engager Frankie Dart pour l’aider à redresser la barre. Elle se joint évidemment au comité pour Sauver Greendale, au grand désarroi de Jeff, Britta, Annie, Abed et Chang (enfin, je suis pas sûr que Chang voit la différence). Après que Dean Pelton soit rendu accroc à un système de réalité virtuelle hors de prix, Jeff traque son inventeur, Elroy Patashnik, qui, après quelques hésitations, se joint aussi à la bande. Community est une sitcom qui gardera une place spéciale pour moi, tant j’ai adoré les premières saisons, avec ses personnages atypiques et son humour décalé. Les premières saisons, je précise. Car les dernières saisons, après les départs de Chevy Chase (Pierce) pendant la quatrième saison, de Donald Glover (Troy) à la fin de la même saison et de Yvette Nicole Brown (Shirley) après la saison 5 (elle apparaît dans le premier et le dernier épisode de cette sixième saison), n’ont jamais su recréer le rythme et l’humour des débuts. Après la cinquième saison, NBC avait décidé d’annuler Community malgré le soutien des fans qui attendaient une sixième saison (et un film) comme on leur avait promis dans un…

Vu! Veep, saison 3.
Séries TV / 12 octobre 2016

Vu! Veep, saison 3. Tandis que la Veep est en tournée pour la promotion de son nouveau livre et que Mike se marie, la nouvelle que POTUS ne se représentera pas pour un second mandat éclate, lançant la course à l’investiture pour les candidats potentiels. Entre fausses alliances, respect hypocrites et autres coups bas, la guerre est lancée et Selina, accompagnée par son équipe de choc, est bien décidée à la remporter ! En l’espace de trois saisons, Veep s’est largement imposée comme une de mes séries comiques préférées. Déjà, j’adore Julia Louis-Dreyfus depuis son rôle d’Elaine dans Seinfeld (une des meilleurs sitcoms de l’Histoire). Elle a su se renouveler dans cette satire politique grinçante où elle est brillante. Et également s’entourer de formidables acteurs de soutien, en tête desquels se trouve Tony Hale, qui était déjà génial dans Arrested Development, et qui est absolument hilarant dans son rôle de Gary, l’assistant personnel de Selina. Anna Chlumsky est tout aussi excellente dans son rôle d’Amy, pour lequel elle est constamment nominée aux Emmy. Kevin Dunn, Reid Scott, Timothy Simons, Sufe Bradshaw, Matt Walsh, Gary Cole, Sam Richardson, Sarah Sutherland, Randall Park, David Pasquesi, Diedrich Bader et Christopher Meloni complètent un casting…

Vu! Crazy Amy, de Judd Apatow.
Films / 19 juillet 2016

Vu! Crazy Amy, de Judd Apatow. Amy est une journaliste fêtarde, infidèle, qui a basé sa vie sur l’idée, véhiculée par son père depuis son plus jeune âge, que la monogamie n’est pas un mode de vie réaliste. Alors quand d’autres se marient et font des enfants, sa petite sœur en premier, elle « profite »! En tout cas jusqu’au jour où elle rencontre un médecin du sport en pleine ascension, sur qui elle doit écrire un article, son armure de salope assumée se fissure. Pour la première fois de sa vie, et quand bien même ça va à l’encontre de tout ce en quoi elle croit, Amy a envie d’être la femme d’un seul homme. Judd Apatow s’est construit une solide réputation au fil des années, aussi bien comme réalisateur, producteur que scénariste. Il a participé, d’une façon ou d’une autre, à des séries comme The Ben Stiller Show, Freaks and Geeks, Girls ou Love. Il a produit des films comme Disjoncté, Anchorman, Superbad, Délire Express, Mes Meilleures Amies, j’en passe et des meilleurs. Mais il a surtout réalisé des comédies cultes comme 40 Ans, Toujours Puceau, En Cloque, Mode d’Emploi ou Funny People. Pour son cinquième film derrière la caméra, et après…

Vu! Fresh off the Boat, Saison 1.
Séries TV / 2 septembre 2015

Vu! Fresh off the Boat, Saison 1. Eddie Huang (Hudson Yang) et sa famille déménagent de Washington D.C. pour s’installer à Orlando, en Floride, où son père, Louis (Randall Park) vient d’ouvrir un steakhouse. Le changement de décor et de repères n’est facile pour personne, encore moins quand on est un adolescent asiatique fan de rap et qu’on a une mère un brin strict. J’ai découvert cette sitcom un peu par hasard et je me suis laissé tenter par son côté un peu original. Au premier abord, le format ressemble beaucoup à celui de The Goldbergs, mais dans les années 90 (95 exactement) et avec une famille d’origine Taïwanaise. L’histoire est narrée du point de vue d’Eddie, et basée sur la biographie du véritable Eddie Huang. Pour tout dire, j’ai eu du mal à rentrer dedans et j’ai pensé abandonner après les deux premiers épisodes. Je ne l’ai pas fait. Finalement, je me suis attaché à tous les personnages secondaires, à commencer par la mère (Constance Wu), qui est géniale, c’est la raison principale de mon obstination à terminer cette première saison. Ses mimiques sont parfaites et ses remarques très drôles. Le père est pas mal aussi, immigré chinois qui embrasse…