Vu! Bill Nye Saves The World, saison 1.
Documentaires / 20 mai 2017

Vu! Bill Nye Saves The World, saison 1. Tout au long de cette saison de 13 épisodes d’un peu moins d’une demi-heure, Bill Nye et son équipe explorent divers problèmes qui touchent le monde grâce à la science. Les OGM, la sexualité, le réchauffement climatique, la vaccination et d’autres sujets sont ainsi abordés. Bill Nye est connu pour son émission « The Science Guy » diffusée sur Disney Channel dans les années 90. Vulgarisateur scientifique, il a donc construit sa carrière en expliquant la science à un public assez jeune. C’est peut-être ces fans devenus adultes qu’il vise aujourd’hui avec un choix de sujet bien mature et souvent polémique. Pour répondre aux questions que tout le monde se pose, Bill Nye s’est entouré de collaborateurs comme la top model Karlie Kloss ou le comique Nazeem Hussain, mais aussi de célébrités parmi lesquelles Zach Braff, Donald Faison, Joel McHale, Wil Wheaton ou Martin Starr. Il reçoit également des personnalité publiques et des universitaires pour débattre des différents sujets. Sur le papier, ça a l’air chouette. Il faut dire que j’aime bien les émissions scientifiques en règle générale, et d’autant plus celles qui vulgarisent des sujets complexes. Mais qu’on se le dise sans tarder, Bill Nye Saves…

Vu! The Expendables 3, de Patrick Hughes.
Films / 19 janvier 2015

Vu! The Expendables 3, de Patrick Hughes. Après avoir vu le 1, je m’étais dit que je ne regarderai pas le 2 tant j’avais trouvé que c’était nul. Arpès avoir vu le 2, je m’étais promis de ne pas regarder le 3, tant c’était encore plus plus nul. Après avoir vu le 3, je me dit qu’à ce rythme-là, ils n’auront plus assez de deux heures pour faire apparaître à l’écran tous les noms inscrits au casting. Notons quand même les ajouts de Mel Gibson, Harrison Ford et Ronda Rousey. Les deux premiers relèvent le niveau d’acting (autrement pitoyable, merci messieurs Stallone et Schwarzy) et la troisième (actuelle championne du monde des poids coq de l’UFC) apporte de la crédibilité par ses scènes de combats. Antonio Banderas a un personnage rigolo également. Pour le reste, c’est dans la même veine que les deux volets précédents, le scénario tient sur une feuille de PQ usagé, les personnages sont… minces et les explosions abusées. Et, vraiment, Stallone et Schwarzy (et Dolph Lundgren aussi) devraient (auraient dû) arrêter de faire des films urgemment (depuis longtemps) pour éviter de ternir un peu plus leur carrière. Pour résumer, on peut dire que je n’ai pas trop aimé.