Lu! Une Odyssée Américaine, de Jim Harrison.
Romans / 28 août 2018

Lu! Une Odyssée Américaine, de Jim Harrison. Cliff est un ancien prof d’anglais reconverti paysan dans le Michigan. Sa vie est relativement monotone, il s’occupe de ses champs en compagnie de sa chienne Lola pendant que Vivian, sa femme, travaille pour une agence immobilière. Après une réunion d’anciens élèves de fac, Vivian le quitte pour son amour de lycée. Sa chienne meurt dans la foulée. Le divorce prononcé, Cliff n’a d’autre choix que de voir sa ferme vendue à des courtiers en bourse de Chicago qui vont dénaturer le travail de plusieurs générations. Cliff décide alors de prendre la route avec l’argent de la vente pour visiter tout les États américains, avec comme mission de les renommer, eux et les fleurs qui leurs servent de symboles. J’ai trouvé un exemplaire poche de ce livre, complètement par hasard, en faisant le tri dans de vieilles affaires. Le nom me disait vaguement quelque chose (même si j’ignorais sur le moment que l’auteur avait également écrit « Légendes d’Automne« ) et je me suis dit que ça serait intéressant de lire un auteur « classique » américain. Je ne suis pas très bon en « classique ». Sans doute parce que, souvent, je suis déçu de découvrir ce qu’on…

Lu! Nous Rêvions Juste de Liberté, d’Henri Lœvenbruck.
Romans / 14 juillet 2017

Lu! Nous Rêvions Juste de Liberté, d’Henri Lœvenbruck. « Nous avions à peine vingt ans, et nous rêvions juste de liberté ». Voilà comment Hugo Felida, alias Bohem, justifie ses actes devant le juge. Ça n’a pas suffit pour émouvoir le juge, mais c’est parce qu’il ne connaissait pas toute l’histoire. Alors, maintenant, Hugo est bien décidé à nous la raconter, à nous, son histoire. Son adolescence dans la petite ville de Providence, ses bêtise avec la bande à Freddy, l’amitié, la moto et, par-dessus tout, la quête de liberté. Nous Rêvions Juste de Liberté, c’est LE roman de 2015, celui dont tout le monde parlait, qui a cartonné, enchaînant les commentaires élogieux un peu partout sur le net et chez les libraires. Face à l’insistance populaire devant ce road-trip générationnel, je l’avais ajouté à ma liste d’envies avec l’intention de l’acheter en fin d’année dernière, au moment de mon craquage annuel. Il n’était pas en rayon chez mon libraire et vu qu’il sortait en poche quelques mois plus tard, j’ai décidé de patienter. Il y a trois semaines, je me suis enfin plongé dedans. Vu ce que tout le monde en disait, je pensais que ce ne serait qu’une formalité, que…