Vu! Joyeux Bordel, de Josh Gordon et Will Speck.
Films / 25 août 2017

Vu! Joyeux Bordel, de Josh Gordon et Will Speck. À la veille de noël, Josh Parker est officiellement divorcé. Il est le bras-droit de Clay Vandstone, loufoque directeur d’une branche de Chicago de l’entreprise informatique Zenotek, et le supérieur de Tracey Hughes, qui travaille sur un projet de réseau internet révolutionnaire. Carol Vendstone, la sœur de Clay et PDG de Zenotek, débarque dans les bureaux pour exiger le licenciement de près de la moitié de l’équipe en compensation des mauvais chiffres annuels. Déterminé à sauver ses employés, Clay décide de donner une fête de noël anthologique, dans le but d’impressionner un gros client et signer le contrat qui pourrait tout changer. Il suffit de jeter un rapide coup d’œil à l’affiche pour savoir immédiatement à quel genre de film on a affaire. Les présences au casting de Jason Bateman et Jennifer Aniston ne font que confirmer ce que l’on savait déjà : Joyeux Bordel est une comédie américaine basique. Le début est relativement lent, focalisé sur le personnage de Josh avec l’accent mis sur son divorce et les répercussions sur sa vie personnelle comme pour tenter de donner de la profondeur au film. Peu importe qu’on ne connaisse même pas le…

Vu! Shimmer Lake, de Oren Uziel.
Films / 30 juin 2017

Vu! Shimmer Lake, de Oren Uziel. Vendredi, Andy est caché dans la cave de sa maison pendant que sa femme discute avec Zeke, son frère et le shérif de la ville, de sa disparition et de sa possible participation au braquage de la banque locale. Zeke retrouve ensuite Reed, son partenaire, ainsi que deux agents du FBI venus enquêter sur le braquage. Le Juge Dawkins, propriétaire de la banque braquée, est retrouvé mort chez lui. Andy s’en va retrouver Stephanie, la femme d’Ed, son complice, à Shimmer Lake, avec le magot. Jeudi, Zeke et ses collègues découvrent le cadavre de Chris Morrow, un drogué suspecté d’avoir servi de chauffeur pour le braquage… Le truc en plus de ce film distribué par Netflix, c’est que l’histoire est racontée à l’envers. À la Memento. De vendredi on passe à jeudi, puis à mercredi et enfin à mardi pour comprendre ce qu’il s’est réellement passé. Le concept est audacieux, il faut lui reconnaître ça. Pour sa première réalisation, Oren Uziel, le scénariste de 22 Jump Street, ne tombe pas dans la facilité de faire un faux film à l’envers, revenant à la fin (qui est en fait le début) sur le début (qui…

Vu! Ballers, saison 1.
Séries TV / 16 septembre 2015

Vu! Ballers, saison 1. Situé dans l’univers impitoyable du football américain, Ballers nous emmène derrière les casques, hors des terrains et dans la vie de footballeurs professionnels, remplie de tentations et de dangers, ainsi que dans celle de ceux qui les entoure. Dans le rôle principal, Dwayne The Rock Johnson revient à ses premiers amours en interprétant Spencer Strasmore, un ancien joueur NFL reconverti en conseiller financier. Aux côtés de Joe (Rob Corddry), son collègue attiré par les strass et les paillettes, Spencer use de ses connexions pour attirer de nouveaux clients. Parmi eux, Ricky Jerret (John David Washington), un receveur rockstar impliqué dans des scandales sexuels qui mettent sa carrière en danger, Vernon (Donovan W. Carter), un défenseur en difficultés financières qui cherche à négocier un nouveau contrat ou encore Charles Green (Omar Miller), un ancien joueur qui peine à trouver ses marques après son départ à la retraite. Sur fond de fêtes endiablées, autour de jeunes femmes prêtent à tout pour goûter à la gloire des joueurs, et d’entourage profitant des largesses des joueurs, Ballers n’est pas sans rappeler l’ambiance de « L’enfer du Dimanche », le jeu en moins. Car, à part quelques scènes d’entraînement, il n’y a que…

Vu! No Pain No Gain, de Michael Bay.
Films / 1 avril 2015

Vu! No Pain No Gain, de Michael Bay. Basé sur une histoire vraie, ce film raconte l’histoire des entraîneurs du « Syn Gym Gang », un groupe de bodybuilders ayant opérés dans les années 90 à Miami. À leur tête, Daniel Lugo (Mark Wahlberg), un entraîneur personnel pour qui le culte du corps est la priorité dans sa vie. Mais il veut plus, il veut la belle vie et il croit qu’il lui suffit d’aller la prendre. Il s’associe à deux collègues, Adrian Doorbal (Anthony Mackie) et Paul Doyle (Dwayne The Rock Johnson) pour kidnapper et séquestrer un de ses clients, Victor Kershaw (Tony Shalhoub), dans le but de lui dérober toutes ses possessions. Mais tout ne se passe pas comme prévu et les évènements ne feront que s’enchaîner pour les entraîner dans une spirale qu’ils ne parviendront plus à maîtriser. Une fois n’est pas coutume, Pain & Gain (titre original) est un des films à plus petit budget de Michael Bay. Et, après plusieurs années consacrées à la franchise Transformers, Michael Bay revient à la comédie d’action avec succès. La réalisation est musclées mais pas agressive outre-mesure. L’histoire est déjà écrite puisqu’il se base sur les coupures de presse de l’époque. Et…