Vu! The Defenders, saison 1.
Séries TV / 29 août 2017

Vu! The Defenders, saison 1. Danny et Colleen traquent les membres de la Main tout autour du monde. Au Cambodge, ils affrontent une mystérieuse assassin avant d’apprendre que le vrai combat a lieu à New York. Dans le même temps, Luke Cage, sorti de prison par Foggy, rentre à Harlem, où il retrouve Claire. Mais lorsque Misty lui confie que des jeunes du quartier, qui trempaient dans une affaire louche, ont été retrouvés morts, il décide de mener l’enquête. Jessica Jones refuse de chercher le mari d’une femme qui vient la trouver dans ses bureaux, mais quand elle reçoit un appel mystérieux lui déconseillant de prendre l’affaire, elle change d’avis. Pendant ce temps-là, Matt Murdock a décidé de laisser son costume de Daredevil de côté, encore sous le coup de la mort d’Elektra, pour se concentrer à des affaires en tant qu’avocat pro bono. Une femme apprend que son corps est en train de mourir, et informe ses partenaires d’accélérer leur plan. Peu après, un tremblement de terre secoue la ville de New York. The Defenders est sans doute la série de super-héros la plus attendue de ces dernières années. En fait, depuis la sortie de Daredevil et l’annonce du…

Vu! Iron Fist, saison 1.
Séries TV / 4 avril 2017

Vu! Iron Fist, saison 1. Présumé mort depuis le crash de l’avion de ses parents dans l’Himalaya, Danny Rand réapparaît à New York quinze ans plus tard. Joy et Ward Meachum ont repris la direction de Rand Entreprise après le décès de leur père, Harold, le meilleur ami et associé de Wendell Rand, le père de Danny. Danny doit batailler pour prouver son identité et toucher son héritage, dont les 51% de parts de Rand Entreprise, qu’il utilise rapidement pour imposer des décisions humanitaires au conseil d’administration de l’entreprise. Mais Danny Rand n’est pas seulement l’héritier de l’empire Rand, c’est également l’Iron Fist, moine-guerrier de K’un L’un et ennemi juré de la Main. Quand il découvre que la Main est installée à New-York et qu’ils ont des agents au sein même de Rand Entreprise, il est déterminé à les anéantir.  Iron Fist est la quatrième série Marvel pour Netflix, après Daredevil, Jessica Jones et Luke Cage. C’est également la dernière série solo avant l’arrivée des Defenders, dont la mini-série est prévue pour les prochains mois.  Iron Fist est un personnage méconnu de l’univers Marvel, d’ailleurs je ne le connaissais que de nom. Je ne suis donc pas (ou très peu)…

Vu! Luke Cage, saison 1.
Séries TV / 6 janvier 2017

Vu! Luke Cage, saison 1. Luke Cage s’est réfugié à Harlem, dans le salon de coiffure de Pop, lieu de neutralité s’il en est. Il passe le balais et échange avec l’ancien gangster sur la vie. Never backwards, always forward (en gros, jamais en arrière, toujours vers l’avant). Il fait également la vaisselle au Harlem Paradise, un night-club tenu par Cottonmouth, un chef de la pègre et cousin de la femme politique Mariah Dillard, qui veut offrir une Renaissance à Harlem. Luke Cage essaie de rester discret, mais il est incapable de rester sans agir quand il est témoin d’injustices, et va vite se retrouver dans le viseur de Cottonmouth et son clan, ainsi que de la police. Luke Cage est la troisième série Marvel produite sur Netflix, après les excellentes Daredevil et Jessica Jones. Le personnage de Cage apparaît d’ailleurs déjà dans quelques épisodes de cette dernière. Dès les premiers instants, on sent la différence d’ambiance. Là où ses prédécesseurs sont noirs et froids, Luke Cage est parfois violente, certes, mais presque chaleureuse. L’influence de la Blaxploitation est évidente, et l’accent est mis sur la culture de ce quartier si particulier. Le Harlem Paradise, s’il est la propriété d’un…

Vu! Daredevil, saison 2.
Séries TV / 15 avril 2016

Vu! Daredevil, saison 2. Daredevil a réussi à faire tomber Wilson Fisk et pense avoir débarrassé Hell’s Kitchen de sa plus grande menace. Mais c’est sans compter l’arrivée du Punisher, qui décime les gangs sans aucune retenue. Et le retour de l’ex de Matt, Elektra Natchios. La première saison de Daredevil s’était révélée une excellente surprise, aussi bien au niveau du scénario, de la réalisation, des personnages que de l’ambiance. D’excellente facture, elle ouvrait la marche pour des séries Marvel plus sombre que Agents of SHIELD. On a vu Jessica Jones, aperçu Luke Cage (dont la série est prévue pour plus tard cette année) et on attend déjà The Defenders, qui réunira Daredevil, Jessica Jones, Luke Cage et Iron Fist (et sans doute quelques surprises), qui devrait débarquer sur Netflix en fin d’année prochaine. Mais n’allons pas trop vite en besogne. Une des qualités des séries Marvel produites par Netflix est leur histoire. On sent la volonté des créateurs et scénaristes de peindre un univers sombre, presque plus proche des derniers films DC que de Marvel. Contrairement à une première saison centrée sur un seul méchant en la personne de Wilson Fisk, cette deuxième saison a une trame plus complexe…

Vu! Jessica Jones, saison 1.
Séries TV / 28 janvier 2016

Vu! Jessica Jones, saison 1. Jessica Jones est une jeune détective privée qui opère dans le quartier de Hell’s Kitchen, à New-York. Elle s’occupe principalement d’affaires d’infidélité. Jusqu’à ce qu’elle reçoive un appel de parents désespérés suite à la disparition de leur fille. D’abord hésitante, Jessica décide de les aider. Mais ce faisant, elle retrouvera face à ses anciens démons. Jessica Jones est une super-héroïne pas comme les autres. Jeune mais déjà désabusée, elle passe le plus clair de son temps à boire pour supporter les séquelles d’un traumatisme qui nous sera révéler au cours de cette première saison. Égoïste et impétueuse de prime abord, elle évolue sous nos yeux, mais jamais sans sacrifices. Après le succès de Daredevil, la collaboration entre Marvel et Netflix se poursuit pour cette nouvelle production. Et le résultat est encore au rendez-vous. Krysten Ritter est parfaite dans le rôle titre. Elle m’avait déjà marqué dans Breaking Bad mais également dans la courte (mais très agréable) sitcom Don’t Trust the B**** in Apt 23. Ici, elle campe une femme forte définie par ses fêlures et donne toute la profondeur nécessaire à son personnage. À ses côtés, Mike Colter joue Luke Cage, qui entretient une relation compliquée avec Jessica,…

Vu! Daredevil, saison 1.
Séries TV / 2 juillet 2015

Vu! Daredevil, saison 1. Aveugle depuis un accident survenu dans son enfance, Matt Murdock (Charlie Cox) a développé une acuité extraordinaire. S’il est avocat le jour, dans le petit cabinet ouvert avec Foggy (Elden Henson), son meilleur ami, la nuit venue il se transforme en justicier masqué pour combattre l’injustice dans le quartier new-yorkais de Hell’s Kitchen. Comme tous ceux qui ont eu le malheur de le voir, j’avais trouvé que Daredevil, le film de 2003, était une bouse sans nom. Mais j’ai entendu beaucoup de bien de cette série produite par Netflix, alors je me suis laissé tenté. J’ai bien fait. Créée par Drew Goddard, Daredevil la série est tout ce que le film n’était pas, à savoir sombre, bien écrite, bien réalisée et tout simplement captivante. Les personnages sont bien travaillés, les méchants ont des côtés humains et les gentils des faiblesses. De Karen Page (Deborah Ann Woll) à Claire (Rosario Dawson) en passant par Ben Urich (Vondie Curtis-Hall) ou Stick (Scott Glenn), ils remplissent tous leur rôles dans l’entourage du super-héros. Et que dire de Wilson Fisk (Vincent D’Onofrio), qui interprète un Kingpin plus vrai que nature. Avec ses décors sombres et son histoire noire, violente, Daredevil…

Vu! Sin City 2 : A Dame to Kill For, de Robert Rodriguez et Frank Miller.
Films / 7 février 2015

Vu! Sin City 2 : A Dame to Kill For, de Robert Rodriguez et Frank Miller. Presque dix ans après Sin City, voici enfin la suite tant attendue de ce film culte. On retrouve certains personnages du premier volet (Marv, Dwight, Nancy et quelques autres) et on en découvre de nouveaux (Ava Lord, Johnny). Certains des acteurs ont changé, pour différentes raisons, mais puisque je n’ai pas revu le premier volet avant de regarder le 2, ça ne m’a pas dérangé plus que ça. Comme dans le 1, il y a plusieurs histoires mélangées, certains personnages se croisent et d’autres non. Les intrigues en elle-même ne sont pas extrêmement élaborées, mais on ne regarde pas Sin City pour les mêmes raisons que La Taupe. Le point fort du film (et le plus développé) est son aspect visuel (plus encore que la présence très dénudée d’Eva Green). Et de ce côté-là, il n’y a rien à dire. C’est magnifique! Le mélange d’un noir et blanc très esthétique avec des jeux de couleurs très bien utilisés (avec un léger bémol pour Marcie) nous immergent complètement dans l’univers sombre, violent et sale du roman graphique cher à Frank Miller. Le résultat est en dessous du…