Vu! Deadpool 2, de David Leitch.
Films / 12 octobre 2018

Vu! Deadpool 2, de David Leitch. Reconverti en mercenaire, Deadpool traque et tue de nombreux criminels à travers le monde. En parallèle, Wade Wilson vit le parfait amour avec Vanessa. Mais alors qu’elle est prête à fonder une famille, elle est assassinée par un baron de la drogue. Dévasté, Wade tente, en vain, de se suicider. Colossus le ramène au manoir du professeur Xavier et veut le recruter dans les X-Men. Incapable de suivre les règles lors d’une intervention pour sauver Russell Collins, un jeune mutant, Deadpool et le garçon sont envoyés dans une prison pour mutants où ils sont attaqués par Cable, un soldat venu du futur pour éliminer Russell avant qu’il ne devienne Firefist et tue sa famille. Après une vision de Vanessa, Deadpool décide de combattre Cable pour sauver Russell. Il fonde alors la X-Force. Avant de voir cette suite de Deadpool, qui m’avait beaucoup plu, j’ai demandé l’avis à plusieurs amis. Le verdict était étrangement similaire : dans la lignée du premier, l’effet de surprise en moins. En même temps, vu les libertés de ton prises par le premier film, il était difficile d’aller plus loin sans tomber dans la surenchère. Le film flirte continuellement avec…

Vu! Life : Origine Inconnue, de Daniel Espinosa.
Films / 13 septembre 2017

Vu! Life : Origine Inconnue, de Daniel Espinosa. Lorsque la Station Spatiale Internationale réceptionne une sonde de Mars contenant des échantillons de sol qui pourraient porter des signes de vie extra-terrestre, toute l’équipe est sur le pied de guerre. L’exobiologiste Hugh Derry trouve un organisme unicellulaire dormant dans l’un des échantillons. Sous les yeux du monde, il parvient à réveiller la cellule, la première forme de vie extra-terrestre officielle. Très rapidement, l’organisme, baptisé Calvin par les élèves d’une école américaine, se développe en faisant preuve d’une grande curiosité pour son nouvel environnement, jusqu’à ce qu’un accident dans le laboratoire le rende inactif. Hugh Derry tente alors le tout pour le tout pour réanimer Calvin, utilisant des chocs électriques légers. Calvin se réveille, mais il est devenu agressif. En voyant l’affiche, je me suis un peu méfié. Les films qui se passent dans l’espace sont attirants mais pas toujours réussis. D’autant plus quand ils traitent de la vie extra-terrestre. Mais bon, j’avais bien aimé Enfant 44, le précédent film du réalisateur suédois Daniel Espinosa, et le casting de ce Life était plutôt intéressant, avec les présences notamment de Ryan Reynolds et Jake Gyllenhaal. C’est surtout le second qui m’a décidé. J’ai…

Vu! Deadpool, de Tim Miller.
Films / 24 juin 2016

Vu! Deadpool, de Tim Miller. Deadpool est tout sauf un super-héros. Oui, il porte bien un costume intégral, rouge et moulant, et il a, en quelque sorte, des super-pouvoirs, puisqu’il peut guérir de n’importe quel blessure. Mais il a surtout une attitude et une morale (ou plutôt une absence de) bien à lui. Il n’est pas là pour sauver femmes ou enfants, encore moins le monde. Son but, c’est de retrouver le mec qui l’a transformé en pâte à pizza mal cuite. Car sa transformation ne s’est pas produite à la suite d’une piqûre d’araignée radioactive ou quelque chose du genre. Avant d’être Deadpool, il était Wade Wilson, un ancien des Forces Spéciales devenu un espèce de mercenaire et tombé amoureux d’une prostituée. Parce que Deadpool, c’est une histoire d’amour. Ou alors un film d’horreur, je ne sais plus. De toute façon, son histoire, il va vous la raconter lui-même. Pour de nombreux fans de super-héros, Deadpool était à la fois LE film qui manquait à l’univers Marvel et celui dont ils avaient le plus peur de l’adaptation. Deadpool, c’est un peu le mécréant de la bande à Stan Lee, celui qui se permet tout et surtout ce qui dépasse les limites. Il a…

Vu! The Voices de Marjane Satrapi.
Films / 27 juillet 2015

Vu! The Voices de Marjane Satrapi. Jerry Hickfang (Ryan Reynolds) est employé dans une usine. Il habite dans un ancien bowling abandonné et parle avec son chien et son chat. Il décide de séduire sa collègue Fiona (Gemma Arterton), dont il est tombé amoureux, mais rien ne se passe comme il l’aurait espéré. J’avais entendu parlé de ce film quelques mois avant qu’il ne sorte au cinéma et il avait piqué mon intérêt. J’en espérais beaucoup et j’en ai eu pour mon argent. The Voices est un film particulièrement original réalisé par une artiste très douée. Après avoir récolté les louanges pour son film d’animation Persepolis, Marjane Satrapi signe un film entre comédie et horreur complètement décalé et jouissif. Saluons l’histoire imaginée par le scénariste américain Michael R. Perry, au moins autant que la réalisation. La profondeur du sujet traité (la folie) fonctionne aussi bien autant grâce à la plume du scénariste qu’à la mise en scène et aux décors. Pour ne rien gâcher, les acteurs sont très bons. Ryan Reynolds est excellent en complet psychotique, tout comme Anna Kendrick et Gemma Atterton dans leur prestation respective. Ils sont épaulés par l’expérimentée Jacki Weaver et une galerie d’acteurs de soutien…