Vu! X-Men : Days of the Future Past de Bryan Singer.
Films / 6 juillet 2015

Vu! X-Men : Days of the Future Past de Bryan Singer. En 2023, les mutants, et tous ceux qui sympathisent avec eux, sont traqués et exterminés par les Sentinelles, des robots spécialement conçus pour lutter contre la menace mutante. Dans un ultime effort pour empêcher la guerre qui fait rage depuis des années, Charles Xavier (Patrick Stewart) et Magnéto (Ian McKellen) demandent à Kitty Pride (Ellen Page) de renvoyer Wolverine (Hugh Jackman) en 1973. Ce nouvel opus de la saga X-Men au cinéma permet de faire le lien entre la première trilogie et First Class. On retrouve donc un casting très large « d’anciens » et de « nouveaux », articulés autour de l’inamovible Hugh Jackman. Beaucoup d’acteurs de renoms doivent donc se partager les 2h10 de ce nouvel opus. Hormis ceux déjà cités, James McAvoy et Michael Fassbender reprennent leur rôle respectif de Charles Xavier et Magnéto jeunes ; Jennifer Lawrence celui de Mystique ; Nicholas Hoult en Hank et Lucas Till en Havok. Chez les anciens, on retrouve Halle Berry en Tornade, Shawn Ashmore en Iceberg, Daniel Cudmore en Colossus, et l’on a le droit également à des caméos de Anna Paquin, Famke Janssen, James Mardsen et Kelsey Grammer. Omar Sy apparaît…

Vu! Jurassic World de Colin Trevorrow.
Films / 26 juin 2015

Vu! Jurassic World de Colin Trevorrow. Un peu plus de vingt ans après les évènements de Jurassic Park, Simon Masrania (Irfan Khan), à la tête d’inGen, a réalisé le rêve de John Hammond. Sur Isla Nubar, au large du Costa Rica, il a ouvert un parc géant mettant en scène des dinosaures. Parmi les attractions, les visiteurs peuvent assister à des séances de dressage de Vélociraptor par Owen Grady (Chris Pratt) et des balades au milieu des grands herbivores. C’est là que Zach et Gray vont passer le weekend avec plus de 20000 autres personnes. Les deux frères retrouvent leur tante, Claire Dearing (Bryce Dallas Howard) qui supervise les opérations et notamment la mise en place de la prochaine attraction, l’Indominus Rex, nouvelle espèce produite par les généticiens d’inGen. C’est avec une certaine appréhension que je suis allé voir Jurassic World. J’avais adoré le premier Jurassic Park à sa sortie et j’avais vu les deux autres volets, qui m’avaient globalement déçu. Confier la réalisation d’un film aussi attendu par les fans à un réalisateur inexpérimenté était un pari au bas mot audacieux. J’aurais aimé retrouver Steven Spielberg derrière la caméra, mais à la manière de James Cameron avec Terminator, le…

Vu! The Expendables 3, de Patrick Hughes.
Films / 19 janvier 2015

Vu! The Expendables 3, de Patrick Hughes. Après avoir vu le 1, je m’étais dit que je ne regarderai pas le 2 tant j’avais trouvé que c’était nul. Arpès avoir vu le 2, je m’étais promis de ne pas regarder le 3, tant c’était encore plus plus nul. Après avoir vu le 3, je me dit qu’à ce rythme-là, ils n’auront plus assez de deux heures pour faire apparaître à l’écran tous les noms inscrits au casting. Notons quand même les ajouts de Mel Gibson, Harrison Ford et Ronda Rousey. Les deux premiers relèvent le niveau d’acting (autrement pitoyable, merci messieurs Stallone et Schwarzy) et la troisième (actuelle championne du monde des poids coq de l’UFC) apporte de la crédibilité par ses scènes de combats. Antonio Banderas a un personnage rigolo également. Pour le reste, c’est dans la même veine que les deux volets précédents, le scénario tient sur une feuille de PQ usagé, les personnages sont… minces et les explosions abusées. Et, vraiment, Stallone et Schwarzy (et Dolph Lundgren aussi) devraient (auraient dû) arrêter de faire des films urgemment (depuis longtemps) pour éviter de ternir un peu plus leur carrière. Pour résumer, on peut dire que je n’ai pas trop aimé.

Vu! Transformers : l’Âge de l’extinction, de Michael Bay.
Films / 29 décembre 2014

Vu! Transformers : l’Âge de l’extinction, de Michael Bay. Le film se passe quelques années après le dernier volet. Exit Sam Witwicky, le film suit un nouveau personnage, un inventeur nommé Cade Yeager (Mark Wahlberg). Il tombe sur un vieux camion qui se révèle être Optimus Prime. Alors que les Transformers sont bannis et chassés, la CIA déboule chez Wahlberg et menace Tessa (Nicola Peltz), sa fille adolescente. Optimus décide d’intervenir et les fugitifs s’échappent avec le petit ami de la miss. À partir de là, des voitures se transforment en robots, des robots se transforment en avion, tout ça tout ça. C’est spectaculaire, pas de doute, mais c’est au moins aussi long (2h40) que dénué de sens. Et puis je sais pas si c’est un effet de mode, mais j’ai l’impression de voir beaucoup de film à spectacle où le réalisateur oublie certains passages de scènes. Sur un plan, Optimus Prime est en mode robot, sur l’autre il est en mode camion, et les deux plans se suivent. Comme si je commençais une phrase par « Hier soir j’ai » et que je la finissais par « aux cheveux ». On se doute bien de ce qui s’est passé au milieu (« un peu…