Vu! Avengers : Infinity War, de Anthony et Joe Russo.
Films / 12 septembre 2018

Vu! Avengers : Infinity War, première partie, de Anthony et Joe Russo. Thanos a entrepris de réunir les six pierres d’infinité pour rétablir l’équilibre dans un univers surpeuplé en éradiquant la moitié de la population totale au hasard. Après avoir récupéré les premières pierres, il fait route en direction de la Terre pour y glaner deux pierres manquantes. C’est justement sur Terre qu’Heimdall a envoyé Hulk en urgence après l’attaque par Thanos d’un convoi transportant les derniers Asgardiens, dont Thor, pour récupérer la pierre de l’Espace contenue dans le Tesseract subtilisé par Loki. Docteur Strange, surpris par l’arrivée de Hulk, contacte Tony Stark, qui était occupé à planifier son mariage avec Pepper, pour le prévenir de l’imminence du danger. Un danger tel que Iron Man est prêt à faire équipe de nouveau avec Captain America pour sauver la planète. Mais pour avoir une chance face à Thanos, il faudra faire plus que simplement réunir les Avengers. Pendant ce temps-là, dans les confins de l’espace, un vaisseau se balade en diffusant de la pop-rock terrienne des années 70, et ses étranges occupants se chamaillent comme des enfants jusqu’à ce qu’ils tombent sur l’épave du vaisseau Asgardiens et son équipage flottant dans…

Vu! Jeux de Guerre, de Philip Noyce.
Films / 4 janvier 2017

Vu! Jeux de Guerre, de Philip Noyce. Ancien analyste de la CIA, Jack Ryan, devenu professeur, est à Londres avec sa famille pour tenir une conférence. Témoin d’une tentative d’assassinat d’un membre de la famille royale, il intervient pour empêcher le drame, tuant un des terroristes au passage et permettant l’arrestation d’un autre, Sean Miller, qui s’avère être le grand frère du premier. Membre d’une cellule extrémiste de l’IRA, Miller n’a qu’une idée en tête : venger la mort de son frère. Jeux de Guerre est, je l’ignorais, la « suite » de À la poursuite d’Octobre Rouge, que je n’ai pas vu. Il faut dire que je ne suis pas très familier avec l’univers de Tom Clancy, dont le roman éponyme est ici adapté. Difficile donc de juger de Jeux de Guerre par rapport à son prédécesseur, ou même seulement la qualité de l’adaptation du roman. James Earl Jones reprend son rôle d’amiral pour ce film et incarne un supérieur convaincant quoi qu’un peu classique. Donald Stewart signe une nouvelle fois le scénario, un scénario visiblement très épuré et basique. Je n’ai même pas besoin de lire le roman pour savoir qu’il doit être bien plus dense et profond que cette histoire pour le…

Vu! Les 8 Salopards, de Quentin Tarantino.
Films / 25 mai 2016

Vu! Les 8 Salopards, de Quentin Tarantino. Une diligence progresse dans la neige des montagnes du Wyoming. Un homme se trouve sur la route. Il se présente comme étant le major Marquis Warren, ancien soldat de l’Union reconverti chasseur de primes. Derrière lui, une pile de trois cadavres qu’il doit livrer à Red Rock pour collecter son argent. Dans la diligence, John Ruth « The Hangman », un autre chasseur de primes en route pour Red Rock, transporte Daisy Domergue, promise à la potence. Plus loin, ils croisent encore un autre homme, perdu au milieu de la neige dans le blizzard approchant et qui se présente comme étant Chris Mannix, le nouveau shérif de Red Rock. La diligence arrive au chalet de Minnie pour y trouver, non pas Minnie ou Sweet Dave, mais Bob le Mexicain, laissé en charge de l’établissement en l’absence des propriétaires, ainsi qu’Oswaldo Mobray, le nouveau bourreau de Red Rock, Joe Gage, un cowboy taciturne rentré voir sa mère pour Noël et le général confédéré Stanford Smithers. Mais tout le monde n’est pas qui il prétend être et un jeu de poker menteur grandeur nature s’engage rapidement. Présenté à grandes pompes, ce huitième film de Quentin Tarantino semble dans la…

Vu! 187 Code Meurtre, de Kevin Reynolds.
Films / 21 mai 2016

Vu! 187 Code Meurtre, de Kevin Reynolds. Trevor Garfield (Samuel L. Jackson) est professeur de biologie dans un lycée mal famé de Brooklyn. Menacé par l’un de ses élèves, il n’est pas pris au sérieux pas son administration. L’élève en question le poignarde dans le couloir du lycée peu après. Plus d’un an plus tard, Garfield est devenu professeur remplaçant en Californie. Il accepte un poste dans un lycée difficile, prêt cette fois-ci à faire face aux caïds. 187 Code Meurtre fait partie de ces (trop nombreux) films que l’on m’a conseillé il y a des années et que je n’avais pas encore pris le temps de regarder. Autant le dire tout de suite, cette réalisation de Kevin Reynolds, sortie en 1997, n’a pas très bien vieilli. Le film est assez inégal, le scénario pas toujours très cohérent et les acteurs inconstants. Sorti deux ans après Dangerous Minds, il ressemble beaucoup à son petit frère rebelle, sans être tout à fait au niveau. Sur fond de gangs, de pauvreté et de minorités ethniques, 187 Code Meurtre est bourré de clichés et flirte dangereusement avec les limites du politiquement correct si prisé à Hollywood. À part Garfield, les profs sont blancs…

Vu! Kingsman: The Secret Service de Matthew Vaughn.
Films / 26 août 2015

Vu! Kingsman: The Secret Service de Matthew Vaughn. Plutôt que de risquer d’en dire trop sur l’histoire, je me contenterais de vous dire que Kingsman est un film d’espionnage américano-britannique un brin décalé. Ceux qui ont vu Kick Ass reconnaîtront sans mal le style du mari de Claudia Schiffer. Kingsman est beaucoup moins sérieux que X-Men : Le Commencement. Pour ce film dont il est également scénariste, Matthew Vaughn s’est clairement fait plaisir. Avec un scénario qui, sans être extrêmement original, tient la route, le film ne marquera pas par son histoire. Je relève quand même quelques twists bien sentis et plusieurs clins d’œil fort sympathiques (notamment concernant le prénom d’un chien…). Ce qui fait, à mon sens, la force de Kingsman, c’est la capacité de Matthew Vaughn à marier avec brio des aspects noirs et comiques avec des effets visuels efficaces. Et des personnages hauts en couleur. Colin Firth est excellent et prouve une fois de plus, comme si c’était nécessaire, qu’il peut interpréter n’importe quel type de rôle. Il m’a beaucoup fait penser à Michael Caine dans son sa façon de jouer. Michael Caine qui est fidèle à lui-même dans un rôle un peu plus secondaire. Samuel L. Jackson est…