Vu! Star Trek : Discovery, saison 1.
Séries TV / 18 avril 2018

Vu! Star Trek : Discovery, saison 1. Michael Burnham est une humaine dont les parents ont été tués lors d’une attaque Klingon. Élevée par Sarek, elle est la première humaine à avoir fait sa formation à l’Académie des Sciences de Vulcain. Devenue Premier Officier sur l’USS Shenzhou sous les ordres de la capitaine Philippa Georgiou, elle est aux premières lignes lorsque les tensions avec l’armée Klingon s’intensifient. Désobéissant à un ordre direct, elle cause la destruction du vaisseau et la mort, entre autres, de sa capitaine. Exclue de Starfleet et condamnée sévèrement par la Court Martiale, elle est récupérée six mois plus tard par Gabriel Lorca, l’étrange capitaine de l’USS Discovery. Star Trek, c’est une partie de mon enfance. Adolescent, je suivais avec enthousiasme les aventures de l’équipage de l’USS Entreprise, mené par le capitaine Jean-Luc Picard. À l’exception de la série originale, dont je n’ai vu que quelques épisodes, j’ai regardé toutes les séries tirées de l’univers créé par Gene Roddenberry. Alors quand j’ai vu l’apparition d’une nouvelle série sur Netflix et que j’ai vu qu’elle était crée par le duo improbable de Bryan Fuller et Alex Kurtzman, je me suis jeté dessus. J’ai été calmé assez vite. Et,…

Vu! Black Mirror, saison 2.
Séries TV / 7 avril 2018

Vu! Black Mirror, saison 2. Une fois n’est pas coutume, je ne débute pas cette chronique par un résumé. La raison est simple, Black Mirror n’est pas vraiment une série comme les autres. Certes, les séries britanniques sont régulièrement des séries pas comme les autres. Mais celle-là, encore moins. Black Mirror est une anthologie. Pas dans le sens American Horror Story, où chaque saison raconte une histoire différente. Ici, chaque épisode est une nouvelle histoire mettant en avant une technologie futuriste. Après une première saison de trois épisodes, Charlie Brooker revient avec quatre nouvelles histoires (oui, j’inclus le Christmas special, puisque je l’ai regardé). Comme lors de la première saison, Black Mirror saison 2 brille par son inventivité et par la qualité de son casting. Le revers de la médaille, c’est la qualité aléatoire de ses épisodes. Le premier épisode, intitulé Be Right Back, raconte l’histoire d’un jeune couple, Ash et Martha, qui s’installent dans la maison de campagne où Ash a grandi. L’emménagement accompli, Ash part rendre le camion de location. Il meurt sur la route, laissant Martha dévastée. Aux funérailles, elle apprend l’existence d’un service utilisant l’historique internet des défunts pour recréer une présence virtuelle. La technologie est…

Vu! Altered Carbon, saison 1.
Séries TV / 23 mars 2018

Vu! Altered Carbon, saison 1. 250 ans après sa mort, Takeshi Kovacs est ramené à la vie dans l’enveloppe d’un autre. Dans un monde où la mort ne touchent pas les plus riches, où chacun peut être transféré dans un nouveau corps, il a été choisi spécialement par Laurens Bancroft, l’homme le plus riche du monde, pour enquêter sur son assassinat. Peu motivé de prime abord, Kovacs accepte finalement la mission contre la garantie de sa liberté en cas de succès. Mais Kristin Ortega, une policière têtue, semble déterminée à lui mettre des bâtons dans les roues. Sur le papier, Altered Carbon a l’air d’une série SF intrigante avec son monde futuriste où la technologie et la médecine ont vaincu la mort. Les décors ne sont pas toujours grandioses mais sont le plus souvent réussis et, globalement, l’ambiance est là. Le problème c’est que les limites de la série apparaissent très rapidement. Côté casting, déjà. À part un Joel Kinnaman esseulé et Renée Elise Goldsberry dans une moindre mesure, la plupart des acteurs sont très moyens voire carrément mauvais. James Purefoy semble se croire dans un soap opera, Martha Higareda semble se croire dans une telenovela et Dichen Lachman ne fait pas…

Vu! Westworld, saison 1.
Séries TV / 24 février 2018

Vu! Westworld, saison 1. Westworld est un parc d’attractions d’un tout nouveau genre. Recréant le Far West américain, il permet à ses visiteurs de s’immerger dans un univers ultra-réaliste grâce aux hôtes, des androïdes programmés pour être aux plus proche des comportements humains. Chaque visiteur peut ainsi vivre des aventures extraordinaires en repoussant ses limites. Dolores et Maeve, deux hôtes, commencent à se rappeler des souvenirs de leurs précédentes boucles pendant que d’autres hôtes présentent des bugs mis sur le compte des « rêveries », un nouveau sous-programme inscrit dans leur code lors de la dernière mise à jour. William, venu au parc avec son futur beau-frère, Logan, tombe amoureux de Dolores et voit en elle plus qu’un simple robot destiné à imiter les émotions humaines. Un homme en noir parcourt le parc à la recherche d’un mystérieux labyrinthe qui serait la clef pour atteindre un niveau supérieur. En coulisse, sous la pression du conseil d’administration, les différentes équipes s’évertuent de corriger les problèmes pour garder le parc fonctionnel et sécurisé pendant que Robert Ford, le fondateur du parc, met en place sa nouvelle grande histoire. Westworld est une série HBO produite, entre autres, par J. J. Abrams. C’est surtout une série…

Vu! Dirk Gently’s Holistic Detective Agency, saison 2.
Séries TV / 6 février 2018

Vu! Dirk Gently’s Holistic Detective Agency, saison 2. Todd et Farah, en cavale, débarquent dans la petite ville de Bergsberg, dans le Montana, à la recherche de Dirk Gently, prisonnier du Projet Blackwing, une organisation gouvernementale top secrète qui étudie les personnes avec des habilités particulières. Amanda et Vogel sont eux à la recherche des trois autres Rowdy 3, également capturés par Blackwing, et débarquent à leur tour à Bergsberg. Sauf qu’ils ont Mr Priest sur les talons, un assassin à la solde de l’agence. Bart arrive également à Bersberg, à la recherche de Ken, qui a, lui aussi, été fait prisonnier par Blackwing. Dirk Gently’s Holistic Detective Agency a été un de mes gros coups de cœur de 2017. J’ai adoré la série, son ton complètement décalé et son scénario tout aussi déjanté que cohérent, ses personnages hauts en couleurs et son humour implacable. Évidemment, quand la saison 2 est sortie, elle a immédiatement été propulsée en tête de mes séries à voir. Et ça commence très fort. Avec une scène d’intro dans un monde de chevaliers. Sauf que l’un des chevaliers a les cheveux roses et que son épée est, en fait, une énorme paire de ciseaux. Il…

Vu! Stranger Things, saison 2.
Séries TV / 27 décembre 2017

Vu! Stranger Things, saison 2. En 1984, dans la petite ville d’Hawkins, Indiana, une année s’est écoulée depuis la disparition d’Eleven et le retour de Will. Les habitants sont encore marqués par les événements, notamment Will, qui a des vision de plus en plus puissante de l’Upside Down et plus particulièrement d’une créature tentaculaire gigantesque dont la menace s’intensifie. Joyce est inquiète et les explications du docteur Sam Owens ne la convainquent pas. Mike, Dustin et Lucas voient l’arrivée de Maxine chambouler la communion de leur groupe. Stranger Things, c’était la sérié phare de l’été dernier. Cette seconde saison était évidemment très attendue par les fans. On retrouve immédiatement l’ambiance des films de science-fiction des années 80 et des livres de Stephen King et on se replonge sans mal dans la ville d’Hawkins. Le casting, déjà très solide, s’est encore étoffé. Les expérimentés Sean Astin et Paul Reiser rejoignent la troupe et se fondent tellement bien dans le moule qu’on a l’impression qu’ils ont toujours été là. Brett Gelman, que l’on croise normalement dans des comédies, hérite lui d’un petit rôle intéressant. Côté ados, impossible de passer à côté de Sadie Sink et de son personnage de Maxine, et encore…

Vu! The Expanse, saison 1.
Séries TV / 14 juin 2017

Vu! The Expanse, saison 1. Au vingt-quatrième siècle, l’humanité a colonisé une bonne partie du système solaire. La Terre est gouvernée par l’ONU, tandis que Mars appartient à un consortium militaire et qu’un groupuscule séparatiste prend du poids dans la ceinture d’astéroïdes, où les habitants sont traités comme des humains de seconde zone. Sur la station spatiale Cérès, le détective Miller est chargé de retrouver Julie Mao, la fille d’un businessman propriétaire d’un conglomérat important, qui s’est entichée des rebelles de l’OPA. Ce qui ressemble à une enquête de routine se transforme en piège pour Miller à mesure qu’il fait des découvertes gênantes. Dans le même temps, James Holden, second sur un cargo convoyeur de glace, répond au signal de détresse d’un vaisseau sur la route du retour à Cérès. Sans savoir qu’il s’apprête à mettre le doigt dans un engrenage qui menace de briser la paix fragile dans tout le système et de déclencher une guerre totale. J’avais entendu beaucoup de bien de The Expanse au moment où la série produite par Dennis Quaid était sortie sur Syfy. Syfy a pris l’habitude de produire un certain nombre de séries de qualité… euh, disons aléatoire. Aussi, je n’étais pas pressé. J’ai…

Vu! Orphan Black, saison 1.
Séries TV / 7 avril 2017

Vu! Orphan Black, saison 1. Après avoir disparu pendant presque un an, Sarah Manning revient dans sa ville natale. Elle a quitté Vic, son petit ami agressif et dealer de drogue et est bien décidé à renouer avec Felix, son frère adoptif. Mais, surtout, elle veut retrouver Kira, sa fille, qu’elle a confié à Mme S., sa mère adoptive. Avec la cocaïne qu’elle a volé à Vic, elle pense pouvoir s’offrir un nouveau départ avec son frère et sa fille. Mais alors qu’elle arrive sur le quai de la gare, elle assiste au suicide d’une jeune femme qui lui ressemble comme deux gouttes d’eau. Et ce n’est que la première des surprises qui l’attendent. J’entendais du bien de cette série depuis un certain temps. Je cherchais dans ma Liste Netflix ce que je voulais regarder ensuite et si j’hésitais avec d’autres titres (notamment Crazy Head) je me suis finalement décidé à me lancer dans l’univers d’Orphan Black. Comme souvent, je n’avais qu’une bien vague idée de ce à quoi je pouvais m’attendre, préférant autant que possible découvrir l’histoire au fur et à mesure des épisodes. Très vite, deux choses m’ont frappées. La première, c’est qu’Orphan Black est une série canadienne. Pas…

Vu! Sense8, saison 1.
Séries TV / 7 octobre 2016

Vu! Sense8, saison 1. Lorsqu’une femme se donne la mort dans une église en ruines, huit personnes se retrouvent mystérieusement liées les unes aux autres. Éparpillées aux quatre coins du monde, elles vont devoir s’entraider pour surmonter les divers épreuves qu’elles affrontent. Tandis qu’une organisation secrète les recherche. Cette production originale Netflix est due, entre autres, aux sœurs Wachowski. On sent immédiatement leur imagination débordante dans le postulat de base, avec ces huit personnages qui sont liés et peuvent intervenir dans la vie les uns des autres. Le problème, c’est que dès les premières minutes, ça sent la série télé moyenne. Et ça se confirme tout au long d’une saison très inégale. Car il y a de bons moments, de très bons moments, même, disséminés au gré des épisodes. Mais il y a aussi et surtout des longueurs, des incohérences et une progression plutôt molle. Les huit personnages, déjà, sont très déséquilibrés. Il y a ceux auxquels on s’intéresse, ceux qui nous touchent, ceux qui nous agacent et ceux qui frisent l’absurde. Riley (Tuppence Middleton, qui est très bien) a fui son Islande natale et son passé pour devenir DJ à Londres. Elle prend de l’importance au fil des épisodes…

Vu! Stranger Things, saison 1.
Séries TV / 10 août 2016

Vu! Stranger Things, saison 1. Nous sommes en 1983, à Hawkins, une petite ville de l’Indiana. Tout commence dans les couloirs d’un mystérieux bâtiment lié au département de l’énergie, où un scientifique est attaqué par une mystérieuse créature. Dans le même temps, Mike organise une partie de Donjons & Dragons dans le sous-sol de ses parents, avec ses meilleurs amis, Lucas, Will et Dustin. Le lendemain, la petite ville est secouée par la disparition de Will Byers. Les autorités locales, incarnées par le Chef de la Police, Jim Hopper, vont partir à la recherche du garçon de douze ans. À l’autre bout de la ville, une mystérieuse petite fille au crâne rasé et en blouse d’hôpital débarque dans un diner local. Stranger Things est la série de l’été. La création originale Netflix, produite par Shawn Levy, n’est pas passée inaperçue lors de sa mise en ligne, il y a une poignée de semaines. Acclamée par les nostalgiques des années 80, saluée par les critiques, la création des frères Duffer est effectivement une excellente série et un hommage évident aux films de Steven Spielberg, à ceux de John Carpenter aussi, ainsi qu’aux romans de Stephen King, entre autres. Chaque plan, chaque décor, chaque personnage, chaque avancement…