Vu! Stranger Things, saison 2.
Séries TV / 27 décembre 2017

Vu! Stranger Things, saison 2. En 1984, dans la petite ville d’Hawkins, Indiana, une année s’est écoulée depuis la disparition d’Eleven et le retour de Will. Les habitants sont encore marqués par les événements, notamment Will, qui a des vision de plus en plus puissante de l’Upside Down et plus particulièrement d’une créature tentaculaire gigantesque dont la menace s’intensifie. Joyce est inquiète et les explications du docteur Sam Owens ne la convainquent pas. Mike, Dustin et Lucas voient l’arrivée de Maxine chambouler la communion de leur groupe. Stranger Things, c’était la sérié phare de l’été dernier. Cette seconde saison était évidemment très attendue par les fans. On retrouve immédiatement l’ambiance des films de science-fiction des années 80 et des livres de Stephen King et on se replonge sans mal dans la ville d’Hawkins. Le casting, déjà très solide, s’est encore étoffé. Les expérimentés Sean Astin et Paul Reiser rejoignent la troupe et se fondent tellement bien dans le moule qu’on a l’impression qu’ils ont toujours été là. Brett Gelman, que l’on croise normalement dans des comédies, hérite lui d’un petit rôle intéressant. Côté ados, impossible de passer à côté de Sadie Sink et de son personnage de Maxine, et encore…

Vu! The Expanse, saison 1.
Séries TV / 14 juin 2017

Vu! The Expanse, saison 1. Au vingt-quatrième siècle, l’humanité a colonisé une bonne partie du système solaire. La Terre est gouvernée par l’ONU, tandis que Mars appartient à un consortium militaire et qu’un groupuscule séparatiste prend du poids dans la ceinture d’astéroïdes, où les habitants sont traités comme des humains de seconde zone. Sur la station spatiale Cérès, le détective Miller est chargé de retrouver Julie Mao, la fille d’un businessman propriétaire d’un conglomérat important, qui s’est entichée des rebelles de l’OPA. Ce qui ressemble à une enquête de routine se transforme en piège pour Miller à mesure qu’il fait des découvertes gênantes. Dans le même temps, James Holden, second sur un cargo convoyeur de glace, répond au signal de détresse d’un vaisseau sur la route du retour à Cérès. Sans savoir qu’il s’apprête à mettre le doigt dans un engrenage qui menace de briser la paix fragile dans tout le système et de déclencher une guerre totale. J’avais entendu beaucoup de bien de The Expanse au moment où la série produite par Dennis Quaid était sortie sur Syfy. Syfy a pris l’habitude de produire un certain nombre de séries de qualité… euh, disons aléatoire. Aussi, je n’étais pas pressé. J’ai…

Vu! Orphan Black, saison 1.
Séries TV / 7 avril 2017

Vu! Orphan Black, saison 1. Après avoir disparu pendant presque un an, Sarah Manning revient dans sa ville natale. Elle a quitté Vic, son petit ami agressif et dealer de drogue et est bien décidé à renouer avec Felix, son frère adoptif. Mais, surtout, elle veut retrouver Kira, sa fille, qu’elle a confié à Mme S., sa mère adoptive. Avec la cocaïne qu’elle a volé à Vic, elle pense pouvoir s’offrir un nouveau départ avec son frère et sa fille. Mais alors qu’elle arrive sur le quai de la gare, elle assiste au suicide d’une jeune femme qui lui ressemble comme deux gouttes d’eau. Et ce n’est que la première des surprises qui l’attendent. J’entendais du bien de cette série depuis un certain temps. Je cherchais dans ma Liste Netflix ce que je voulais regarder ensuite et si j’hésitais avec d’autres titres (notamment Crazy Head) je me suis finalement décidé à me lancer dans l’univers d’Orphan Black. Comme souvent, je n’avais qu’une bien vague idée de ce à quoi je pouvais m’attendre, préférant autant que possible découvrir l’histoire au fur et à mesure des épisodes. Très vite, deux choses m’ont frappées. La première, c’est qu’Orphan Black est une série canadienne. Pas…

Vu! Sense8, saison 1.
Séries TV / 7 octobre 2016

Vu! Sense8, saison 1. Lorsqu’une femme se donne la mort dans une église en ruines, huit personnes se retrouvent mystérieusement liées les unes aux autres. Éparpillées aux quatre coins du monde, elles vont devoir s’entraider pour surmonter les divers épreuves qu’elles affrontent. Tandis qu’une organisation secrète les recherche. Cette production originale Netflix est due, entre autres, aux sœurs Wachowski. On sent immédiatement leur imagination débordante dans le postulat de base, avec ces huit personnages qui sont liés et peuvent intervenir dans la vie les uns des autres. Le problème, c’est que dès les premières minutes, ça sent la série télé moyenne. Et ça se confirme tout au long d’une saison très inégale. Car il y a de bons moments, de très bons moments, même, disséminés au gré des épisodes. Mais il y a aussi et surtout des longueurs, des incohérences et une progression plutôt molle. Les huit personnages, déjà, sont très déséquilibrés. Il y a ceux auxquels on s’intéresse, ceux qui nous touchent, ceux qui nous agacent et ceux qui frisent l’absurde. Riley (Tuppence Middleton, qui est très bien) a fui son Islande natale et son passé pour devenir DJ à Londres. Elle prend de l’importance au fil des épisodes…

Vu! Stranger Things, saison 1.
Séries TV / 10 août 2016

Vu! Stranger Things, saison 1. Nous sommes en 1983, à Hawkins, une petite ville de l’Indiana. Tout commence dans les couloirs d’un mystérieux bâtiment lié au département de l’énergie, où un scientifique est attaqué par une mystérieuse créature. Dans le même temps, Mike organise une partie de Donjons & Dragons dans le sous-sol de ses parents, avec ses meilleurs amis, Lucas, Will et Dustin. Le lendemain, la petite ville est secouée par la disparition de Will Byers. Les autorités locales, incarnées par le Chef de la Police, Jim Hopper, vont partir à la recherche du garçon de douze ans. À l’autre bout de la ville, une mystérieuse petite fille au crâne rasé et en blouse d’hôpital débarque dans un diner local. Stranger Things est la série de l’été. La création originale Netflix, produite par Shawn Levy, n’est pas passée inaperçue lors de sa mise en ligne, il y a une poignée de semaines. Acclamée par les nostalgiques des années 80, saluée par les critiques, la création des frères Duffer est effectivement une excellente série et un hommage évident aux films de Steven Spielberg, à ceux de John Carpenter aussi, ainsi qu’aux romans de Stephen King, entre autres. Chaque plan, chaque décor, chaque personnage, chaque avancement…

Vu! 10 Cloverfield Lane, de Dan Trachtenberg.
Films / 29 juillet 2016

Vu! 10 Cloverfield Lane, de Dan Trachtenberg. Après une engueulade avec son fiancé, Michelle fait ses affaires et prend la route. Victime d’un violent accident, elle se réveille attachée dans ce qui ressemble une cave. Howard, le propriétaire des lieux, lui annonce qu’il lui a sauvé la vie en l’amenant dans son bunker. Dehors, une attaque de grande ampleur vient de frapper les États-Unis. Michelle peut compter sur Emmet, un autre survivant, pour passer le temps. Mais malgré les affirmations de Howard et Emmet, Michelle n’arrive pas à accepter leur vérité et est déterminée, par tous les moyens, à retrouver l’air libre. Un peu moins de dix ans après le génial Cloverfield, ce 10 Cloverfield Lane s’apparente de prime abord à une suite. Il n’en est rien. L’univers est certes le même, ce qui rend certains aspects du film d’autant plus intéressant, mais si vous vous attendez à retrouver les personnages du film de Matt Reeves, ou à reprendre l’histoire là où on l’avait laissée, vous risquez d’être déçus. Et ça serait bien dommage, car ce premier long-métrage de Dan Trachtenberg est un film très plaisant. J’ai beaucoup aimé l’idée d’explorer une autre histoire, qui se déroule plus ou moins en même temps…

Vu! Interstellar de Christopher Nolan.
Films / 11 mai 2015

Vu! Interstellar de Christopher Nolan. Dans un futur proche, Cooper (Matthew McConaughey) s’occupe de sa ferme, qu’il tente de maintenir en état de fonctionnement avec son beau-père et ses deux enfants. Ancien pilote d’essai et ingénieur, il fait de son mieux pour accepter sa nouvelle vie et répondre aux besoins vitaux des siens, tandis que l’humanité traverse une crise alimentaire sans précédent et que la planète est de moins en moins accueillante pour l’Homme. Murphy, sa fille, âgée de dix ans, croit en la présence d’un fantôme dans sa chambre, qui communique avec elle en faisant tomber des livres de sa bibliothèque. Son père la pousse à prouver le phénomène de façon scientifique et Murphy finit par trouver des coordonnées qui vont changer leur vie à tous et peut-être offrir une chance de survie inespérée à l’espèce humaine. Oui, rien que ça. Et encore, ça ne couvre pas grand-chose de la fresque spatiale qui nous est proposée par le réalisateur de la trilogie du Dark Knight. Car, comme sont nom l’indique, l’histoire proposée se passe non pas dans la poussière sur Terre mais bien dans l’espace et l’espace lointain, même. Tout ça grâce au meilleur outil dont dispose la science-fiction…