Vu! Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 1.
Séries TV / 8 février 2017

Vu! Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 1. Violette, Klaus et Sunny Baudelaire sont envoyés à la plage par leurs parents. Ils y sont rejoints un peu plus tard par Arthur Poe, le banquier gérant la fortune familiale. Il apprend aux enfants qu’ils sont dorénavant orphelins, suite à l’incendie qui a détruit leur manoir et coûté la vie de leurs parents. Chargé d’exécuter le testament parental, il conduit les orphelins chez leur plus proche parent et nouveau tuteur, le Comte Olaf. Acteur raté et mégalomane, cet odieux personnage n’a qu’une idée en tête, mettre la main sur l’héritage des enfants à tout prix. La nouvelle série originale Netflix est une nouvelle adaptation de la série littéraire du même nom de Lemony Snicket, publiée entre 1999 et 2006. Il y avait déjà eu un film en 2004, que j’avais beaucoup aimé, mais qui n’avait malheureusement pas eu de suite après des problèmes au sein de l’équipe de production. J’étais donc curieux de découvrir cette mini-série, dont j’attendais beaucoup. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que je ne suis pas déçu, loin de là ! Barry Sonnefeld, qui est fan des romans depuis leur sortie et qui devait à l’origine réaliser le…

Vu! Peaky Blinders, saison 1.
Séries TV / 3 février 2017

Vu! Peaky Blinders, saison 1. En 1919, la ville de Birmingham est tenue par la famille Shelby et plus particulièrement Thomas, leur ambitieux leader. Revenu changé de la Première Guerre Mondiale en France, il a repris les rênes du gang des Peaky Blinders à Arthur, son aîné. En tombant presque par hasard sur des caisses d’armes, il décide qu’il est temps pour eux de passer au niveau supérieur et veut faire de l’affaire de paris clandestins familiale une entreprise légitime, quitte à partir en guerre contre les forces établies et alors qu’un détective de Belfast est dépêché à Birmingham par Winston Churchill lui-même pour retrouver les armes et remettre de l’ordre dans la ville. Peaky Blinders est une des séries britanniques les plus populaires du moment. Et je sais maintenant pourquoi. J’apprécie les séries anglaises depuis des années. Il y a parmi elles de véritables pépites, des séries originales et audacieuses qui subissent moins de contraintes qu’aux États-Unis. Ce qui permet aux Britanniques de produire régulièrement des shows de qualité. La création de Steven Knight en est une nouvelle démonstration. Dès les premières notes du génial Red Right Hand de Nick Cave & The Bad Seeds, j’étais conquis. L’ambiance est à la fois crasseuse,…

Vu! Preacher, saison 1.
Séries TV / 24 janvier 2017

Vu! Preacher, saison 1. Une entité traverse l’espace jusque sur Terre et prend possession du corps d’un prêtre africain. L’homme éprouve comme une illumination, puis explose. L’entité reprend sa route et, après deux autres essais non-concluants, débarque à Annville, une petite ville du Texas, pour investir le corps de Jesse Custer, le Preacher local. Jesse c’est l’enfant du pays, le fils de l’ancien prédicateur, décidé à reprendre sa vie en main et tourner la page de son passé de criminel. Sauf qu’il commence à perdre la foi et songe même à quitter sa paroisse, en tout cas jusqu’à l’arrivée de Genesis. Preacher la série est une adaptation du roman graphique du même nom, écrit par Garth Ennis et dessiné par Steve Dillon. Tous deux sont d’ailleurs crédités comme producteurs exécutifs de la série. Série dont on doit la création à un trio bien connu. Sam Caitlin, qui a travaillé sur l’immense Breaking Bad, et les deux compères Seth Rogen et Evan Goldberg, dont on reconnait sans problème la patte. Preacher est une série étrange, qui se déroule dans une petite ville bizarre avec des habitants singuliers. Une femme battue qui n’en est pas une ; un propriétaire d’abattoir violent et cynique ;…

Vu! Modern Family, saison 6.
Séries TV / 11 janvier 2017

Vu! Modern Family, saison 6. Difficile de faire un résumé de cette sixième saison. Il se passe plein de choses (Alex qui doit choisir dans quelle université elle ira l’an prochain ; les rapports ambigus entre Haley et Andy ; l’arrivée de nouveaux voisins pour Phil et Claire ; les projets de Mitchell et Cameron) mais il n’y a pas vraiment de trame majeure qui se dégage. Ceci dit, mon visionnage a été tronqué par une coupure Internet de près de deux mois (j’en profite pour remercier mon ancien opérateur pour sa compétence et sa réactivité…) et forcément, ça affecte sans doute cette impression. Bon, de toute façon, le manque de direction globale dans une sitcom est secondaire. Si tant est qu’on ait des personnages capables de porter le show par eux-mêmes. Et c’est le cas ici. La dynamique entre chacun est excellente, comme d’habitude et on a vraiment l’impression de regarder évoluer une vraie famille. Une famille large et complexe. Et terriblement attachante. Oui, on pourrait dire que les personnages sont stéréotypés mais ils sont surtout sacrément humains et il est si facile de s’identifier à eux. On pourrait aussi dire que, parfois, certains acteurs cabotinent, notamment Ty Burrell dans son rôle…

Vu! Luke Cage, saison 1.
Séries TV / 6 janvier 2017

Vu! Luke Cage, saison 1. Luke Cage s’est réfugié à Harlem, dans le salon de coiffure de Pop, lieu de neutralité s’il en est. Il passe le balais et échange avec l’ancien gangster sur la vie. Never backwards, always forward (en gros, jamais en arrière, toujours vers l’avant). Il fait également la vaisselle au Harlem Paradise, un night-club tenu par Cottonmouth, un chef de la pègre et cousin de la femme politique Mariah Dillard, qui veut offrir une Renaissance à Harlem. Luke Cage essaie de rester discret, mais il est incapable de rester sans agir quand il est témoin d’injustices, et va vite se retrouver dans le viseur de Cottonmouth et son clan, ainsi que de la police. Luke Cage est la troisième série Marvel produite sur Netflix, après les excellentes Daredevil et Jessica Jones. Le personnage de Cage apparaît d’ailleurs déjà dans quelques épisodes de cette dernière. Dès les premiers instants, on sent la différence d’ambiance. Là où ses prédécesseurs sont noirs et froids, Luke Cage est parfois violente, certes, mais presque chaleureuse. L’influence de la Blaxploitation est évidente, et l’accent est mis sur la culture de ce quartier si particulier. Le Harlem Paradise, s’il est la propriété d’un…

Vu! Parks and Recreation, saison 1.
Séries TV / 2 décembre 2016

Vu! Parks and Recreation, saison 1. Leslie Knope est la directive adjoint du service des Parks and Recreation de la petite ville de Pawnee, dans l’Indiana. Appliquée et impliquée, elle fait son travail avec un enthousiasme débordant, contrairement au reste de ses collègues. Quand une habitante l’interpelle à un conseil municipal concernant la fosse dans laquelle son petit copain s’est cassé les deux jambes, Leslie monte un comité pour transformer la zone abandonnée en parc. Créée par Greg Daniels, Parks and Recreation devait être un spin-off de The Office. C’est finalement une création indépendante, mais qui ne devrait pas dépayser les fans de The Office. Leslie Knope ressemble d’ailleurs un peu à Michael Scott, si on y réfléchit bien. On retrouve la formule générale, des personnages simples mais attachants, des interviews en aparté et des situations souvent cocasses. La force de la série réside évidemment dans ses personnages. Amy Poelher est parfaite en Leslie Knope. Enthousiaste et naïve mais pas écervelée, elle est le moteur du groupe. À ses côtés, Aziz Ansari joue Tom Haverford, second de Leslie, dragueur invétéré et je-m’en-foutiste professionnel. Son ton pince sans-rire fonctionne à merveille, comme toujours. Rashida Jones, toute en simplicité, complète le trio principal…

Vu! The Walking Dead, saison 6.
Séries TV / 19 novembre 2016

Vu ! The Walking Dead, saison 6. Les agissements de Rick divisent la communauté, jusque-là tranquille, d’Alexandria. Si Deanna, toujours affectée par la mort de son mari, semble prête à lui laisser la responsabilité de diriger la ville, ce n’est pas le cas de tous les habitants, qui voient d’un mauvais œil ses manières expéditives. En tout cas jusqu’à l’attaque des Wolves. Tous les ans, à l’automne, la dernière saison de The Walking Dead sort en DVD. Et tous les ans, à l’automne, je me bâfre des aventures de Rick et consorts. Cette saison 6 fait suite à une saison 5 particulièrement noire et violente. On reprend là où on en était resté, tandis que Rick et les siens sont bien décidés à faire d’Alexandria le lieu où ils pourront reconstruire une vie en sécurité. Sauf que voilà, il faut déjà commencer par évacuer les hordes de rôdeurs qui sont coincés dans la carrière toute proche. Et il faut également se protéger des survivants qui ne manquent pas de convoiter leur ville barricadée. C’est de ce côté-là que le bât blesse un peu. Car si, évidemment, Alexandria est encore une découverte pour Rick et les siens, la ville est en place…

Vu! Veep, saison 4.
Séries TV / 16 novembre 2016

Vu ! Veep, saison 4. C’est officiel, Selina Meyer est la première femme à accéder à la Présidence des États-Unis ! Enfin, jusqu’aux prochaines élections… Et encore, si elle remporte les primaires et est élue… Tout en s’attelant à ses nouvelles responsabilités et en survivant aux bourdes et autres scandales causés par son équipe. Autant dire que ce n’est pas gagné d’avance… Chaque nouvelle saison de Veep et un bonheur. Le seul défaut de cette série c’est d’être trop courte. 10 épisodes d’à peine trente minutes, ça file trop vite. Alors il faut savourer, se délecter et se refréner à les enchaîner à la chaîne malgré l’envie de s’en goinfrer. Comme toujours, Julia Louis-Dreyfus est formidable. Vice-Présidente propulsée Présidente tout en étant en campagne pour être élue Présidente. Elle est égocentrique, déconnectée de la réalité, prête à tout et en même temps si humaine, touchante et parfois même inspirante. Elle représente parfaitement la caricature du politicien avide de pouvoir et pourtant on ne peut s’empêcher de l’adorer. Elle est également entourée par un nombre grandissant de seconds rôles tout aussi formidables, chacun dans leur genre. De Tony Hale à Anna Chlumsky en passant par Reid Scott ou Timothy Simons, Kevin Dunn et…

Vu! Freaks and Geeks.
Séries TV / 19 octobre 2016

Vu! Freaks and Geeks. Au cours de l’année scolaire 1980-1981, dans un lycée d’une petite ville du Michigan, on suit la vie de Lindsay Weir et de son petit frère, Sam. Lindsay est une première de la classe et chouchou des professeurs qui traverse une phase de rébellion et fait de son mieux pour rejoindre le groupe de Daniel, les rebelles rock du bahut. Sam, avec ses deux meilleurs amis Bill et Neal, sont fans de science-fiction et de jeux de rôle. Ils sont la cible de choix des sportifs et galèrent avec les filles. Malgré une diffusion sur Série Club au début des années 2000, Freaks and Geeks est une série qui est passée relativement inaperçue par chez nous. D’ailleurs, même Outre-Atlantique, la série n’a pas connu un très grand succès et a été rapidement annulée par NBC. Plusieurs épisodes de cette seule et unique saison n’ont même pas été diffusés. Quand j’en ai entendu parlé, il y a quelques années, j’ai tout de suite eu envie de la voir. Pas que je sois un grand aficionado de séries pour ados, mais pour son casting. J’y reviendrai. C’était difficile de la trouver en VOST jusqu’à ce qu’elle soit ajoutée au catalogue Netflix. Même…

Vu! Veep, saison 3.
Séries TV / 12 octobre 2016

Vu! Veep, saison 3. Tandis que la Veep est en tournée pour la promotion de son nouveau livre et que Mike se marie, la nouvelle que POTUS ne se représentera pas pour un second mandat éclate, lançant la course à l’investiture pour les candidats potentiels. Entre fausses alliances, respect hypocrites et autres coups bas, la guerre est lancée et Selina, accompagnée par son équipe de choc, est bien décidée à la remporter ! En l’espace de trois saisons, Veep s’est largement imposée comme une de mes séries comiques préférées. Déjà, j’adore Julia Louis-Dreyfus depuis son rôle d’Elaine dans Seinfeld (une des meilleurs sitcoms de l’Histoire). Elle a su se renouveler dans cette satire politique grinçante où elle est brillante. Et également s’entourer de formidables acteurs de soutien, en tête desquels se trouve Tony Hale, qui était déjà génial dans Arrested Development, et qui est absolument hilarant dans son rôle de Gary, l’assistant personnel de Selina. Anna Chlumsky est tout aussi excellente dans son rôle d’Amy, pour lequel elle est constamment nominée aux Emmy. Kevin Dunn, Reid Scott, Timothy Simons, Sufe Bradshaw, Matt Walsh, Gary Cole, Sam Richardson, Sarah Sutherland, Randall Park, David Pasquesi, Diedrich Bader et Christopher Meloni complètent un casting…