Vu! The IT Crowd, saison 3.
Séries TV / 12 avril 2019

Après un cliffhanger intense pour conclure sa deuxième saison, j’étais pressé de voir quel sort serait réservé à nos valeureux héros. Bon, j’en rajoute peut-être un peu… J’aime bien The IT Crowd. J’ai toujours eu un faible pour les sitcoms britanniques (qui se souvient de Game On sur Canal Jimmy ?), et The IT Crowd est une excellente représentative du genre. Sa réalisation, très brute, aux antipodes des standards ultra-lissés des productions américaines, confère un effet kitsch à cette série aussi décalée que terre-à-terre. Si vous avez déjà vu les deux premières saisons (et ça peut être une bonne idée, avant de lire un review sur la saison 3), vous savez déjà tout ça. Cette troisième saison de The IT Crowd, comme les précédentes, est composée de 6 épisodes. 6 épisodes qui n’ont pas forcément de lien entre eux, même si parfois il y en a un, souvent vague, parfois même farfelu. Mais ce n’est pas la continuité de l’histoire qui fait le charme de The IT Crowd. Comme toute bonne sitcom qui se respecte, ce sont les personnages qui font la série. Roy (Chris O’Dowd) et Moss (Richard Ayoade) continuent de participer à tout un tas d’activités extra-professionnelles pendant…

Vu! The Ranch, sixième partie.
Séries TV / 29 décembre 2018

Les jours passent et Rooster demeure aux abonnés absents. Si Beau tente d’être rassurant, Colt sent que quelque chose d’important s’est passé. Après avoir parlé à Mary, il confronte Nick et manque de finir en prison. Mais au lieu d’être calmé, il est plus déterminé que jamais à retrouver son frère. Depuis sa deuxième partie (la première m’avait déçu), on peut dire que je suis fan de The Ranch et des tribulations de la famille Bennett. Cette partie 6 est néanmoins particulière. Certes, on retrouve l’Iron River Ranch de Beau, qui a hérité de Colt comme nouveau voisin. Mais cette nouvelle partie est surtout marquée par la disparition de Rooster, Danny Masterson ayant été viré de la série suite à des accusations d’agression sexuelle portées à son égard. Pourtant, même si Danny Masterson n’apparaît pas à l’écran, Rooster est quasi omni-présent durant les premiers épisodes, ce qui donne un ton bien plus sombre et plus sérieux à ce qui, à la base, est supposé être une sitcom parodique de l’Amérique profonde. L’ambiance se détend peu à peu au fil des épisodes, mais jamais beaucoup et jamais pour très longtemps. L’absence de Danny Masterson oblige Ashton Kutcher et Sam Elliott à…

Vu! Modern Family, saison 8.
Séries TV / 16 octobre 2018

Vu! Modern Family, saison 8. Je vous fais un résumé ? Non, hein, on est d’accord. De toute façon, résumer une sitcom c’est un peu casse-gueule par définition. Et puis, pour tout vous avouer, j’ai beaucoup de retard sur mes chroniques et quand j’ai pris les notes (parce que bon, j’essaie quand même de faire les choses à peu près bien) concernant cette huitième saison des aventures des familles Pritchett-Dunphy-Tucker, j’ai laissé le résumé de côté. Comme ça, au moins, c’est dit. Entrons donc dès à présent dans le vif du sujet. J’ai moins accroché à cette saison qu’aux précédentes (et je notais déjà une tendance dans ce sens depuis une saison ou deux). En même temps, pas facile de continuer à se renouveler après autant d’épisodes (la saison débute à l’épisode 167 et se termine à l’épisode 188). Dans l’ensemble, c’est assez inégal. Tout n’est pas mauvais, fort heureusement, certains épisodes sont très réussis, voire même très drôles (je vous laisse les découvrir par vous-mêmes). Malheureusement, la plupart reposent sur des structures trop communes et surexploitent les personnages jusqu’à les caricaturer (encore plus qu’ils ne le sont habituellement). C’est d’autant plus dommage que c’est quand ils en font le…

Vu! Désenchantée, première partie.
Séries TV / 1 septembre 2018

Vu! Désenchantée, première partie. Bean est la fille du roi de Dreamland. En tant que princesse, elle est offerte en mariage au prince Guysberg pour former une alliance entre les deux royaumes. Mais elle n’est pas une princesse comme les autres, alcoolique et fêtarde, elle n’est pas prête à se laisser marier. Quand elle tombe sur Luci, son démon personnel, elle se laisse facilement influencer. Elle se présente à la cérémonie complètement soûle et fait capoter le mariage. Dans le même temps, au pays des elfes, Elfo, un jeune elfe rebelle, questionne l’état de bonheur permanent, refuse de continuer à chanter des chansons et à manger des bonbons. Il désir voir le monde, sans savoir à quoi il s’expose. Dès que j’ai vu la mise en avant sur Netflix de cette nouvelle série d’animation, j’ai reconnu la patte de Matt Groening. Même si je n’ai jamais été un fan assidu des Simpsons, j’en ai vu (avec plaisir) un certain nombre d’épisodes et j’ai beaucoup aimé le film. Naturellement, donc, j’ai jeté un coup d’œil à cette nouvelle création. Si Netflix offre une plateforme qui permet un ton plus libéré que dans les Simpsons, j’ai eu du mal à entrer dans…

Vu! The IT Crowd, saison 2.
Séries TV / 14 août 2018

Vu! The IT Crowd, saison 2. Lorsque Deynholm Reynholm, le PDG de Reynholm Industries, apprend que les autorités sont dans l’immeuble et désirent le voir en rapport avec des malversations financières, il n’hésite pas, ouvre la fenêtre et se jette dans le vide. Son décès tragique semble sonner le glas du département informatique, mais c’est sans compter le retour inopiné de Douglas Reynholm, son héritier, qui reprend les rênes de l’entreprise. Amoureux de Jen, il essaie par tous les moyens de la mettre dans son lit. Pendant ce temps-là, Roy et Moss passent le temps comme ils peuvent, avec plus ou moins de succès. Ayant beaucoup aimé la première saison de cette sitcom britannique aussi drôle que particulièrement décalée, j’ai poursuivi avec sa deuxième saison. L’épisode d’ouverture, la Soirée Gay, est sans conteste mon épisode préféré de la série. Ça commence comme n’importe quel autre épisode de la série, avec une intrigue bizarre, qui prend place dans la cave qui sert de bureau au département informatique de Deynholm Industries. Puis il y a cette soirée gay, cette comédie musicale outrageusement ridicule et on se demande où ils veulent en venir. Et, enfin, il y a l’entracte. Je n’en dirais pas…

Vu! The Ranch, cinquième partie.
Séries TV / 11 juillet 2018

Vu! The Ranch, cinquième partie. Beau Bennett sort de son opération un nouvel homme, plein d’enthousiasme pour cette nouvelle chance qui lui est offert à la vie. Si ses intentions sont bonnes, sa motivation est rapidement mise à rude épreuve quand les garçons lui annoncent qu’ils ont acheté le ranch Peterson derrière son dos, en réunissant toutes leurs économies pour avancer l’argent du pipeline, dont la construction est tombée à l’eau suite aux manifestations. Avec maintenant deux ranchs à gérer alors qu’ils sont fauchés, les Bennett sont plus que jamais au bord du gouffre. C’est parti pour la cinquième partie des aventures de la famille Bennett dans leur ranch du Colorado. Comme d’hab, on reprend là où on s’était arrêté, après le twist final de la quatrième partie. Si les premiers épisodes se concentrent sur les garçons essayant de réparer leur erreur, c’est rapidement mis de côté lorsque les feux sauvages paralysent la ville et menacent de réduire le ranch en cendres. Décidément, les scénaristes de la série n’ont de cesse de malmener nos bouseux préférés. Le schéma est le même depuis le début ou presque, on tend vers le mieux seulement pour qu’un imprévu vienne tout remettre en cause….

Vu! The IT Crowd, saison 1.
Séries TV / 8 juin 2018

Vu! The IT Crowd, saison 1. Roy et Moss constituent à eux deux l’équipe du service informatique du siège de la Reynholm Industries, grande entreprise dont l’activité est… un mystère. Roy et Moss ont leurs bureaux au sous-sol, à l’écart, et sont considérés comme des pestiférés nécessaires. Roy essaie par tous les moyens de draguer les filles de l’étage quand Moss, timide maladif, se satisfait pleinement de cet état de cause. Leur équilibre est perturbé par l’arrivée de Jen, qui a menti sur son CV, et notamment ses compétences informatiques, pour se faire embaucher comme responsable de la communication entre le service informatique et le reste de l’entreprise. Un ami m’avait parlé de The IT Crowd voilà un certain nombre d’années, déjà, mais je n’avais pas encore pris le temps de regarder la série. En la voyant apparaître dans mes suggestions Netflix, je me suis dis que c’était le moment où jamais. Après la première scène mettant en scène Jen et Denholm, je me suis dit : « hum, ça a peut-être beaucoup vieilli, en fait… » mais puisque j’ai pour principe de terminer, au moins, le premier épisode avant d’abandonner une série, j’ai terminé le premier épisode. Et, au fil des…

Vu! Disjointed, Première Partie.
Séries TV / 10 avril 2018

Vu! Disjointed, Première Partie. Ruth est une activiste qui lutte depuis des décennies pour, entre autres, la légalisation du cannabis. Dès que la loi le lui permet, elle ouvre son dispensaire à Los Angeles, avec son fils, Travis, fraîchement diplômé en management d’entreprise, et une équipe de jeunes employés motivés. Elle dispense son message, essayant d’aider les gens autour d’elle grâce au cannabis, en s’immisçant de temps en temps de la vie de ses employés, tandis que Travis cherche à développer l’activité. Créée par Chuck Lorre, cette série Netflix sortie il y a quelques mois, avait de quoi enthousiasmer. Imaginez un peu, du Two and a Half Men mélangé à du Big Bang Theory dans l’univers plein de possibilités du cannabis. Quand on connaît le goût des références et du politiquement incorrect de Chuck Lorre, ça donne envie, non ? Le premier épisode est plutôt sympa. Il permet de poser les personnages et le ton sobrement aventureux de la série. Mais, rapidement, ça devient du grand n’importe quoi. Il y a plusieurs raisons à ça. Premièrement, le cannabis est présenté dans Disjointed presque comme une plante aux vertus magiques, capable de régler tous les problèmes du monde en quelques bouffées….

Vu! Brooklyn Nine Nine, saison 3.
Séries TV / 31 janvier 2018

Vu! Brooklyn Nine Nine, saison 3. Après le départ forcé de capitaine Holt, le Nine-Nine accueille son nouveau capitaine. Mais son règne est de courte durée et le nouveau capitaine est rapidement remplacé par un nouveau capitaine, Le Vautour. Lui non plus ne fait pas long feu à la tête du Nine-Nine et Peralta parvient à faire revenir Holt. Dans le même temps, la relation entre Jack et Amy se développe, tandis que Charles tombe amoureux d’une femme accusée de recèle d’œuvres d’art, que Rosa rencontre l’homme de ses rêves et que Holt a l’occasion de retravailler avec l’un de ses anciens partenaires. J’étais resté sur la superbe scène finale de la saison 2, lorsque Holt annonçait son départ du Nine-Nine, orchestré par Madeline Wuntch, sa némésis. J’ai mis du temps à regarder cette troisième saison. Mais ça n’explique pas les débuts très difficiles. Les premiers épisodes m’ont parus longs, à côté de la plaque, se reposant beaucoup trop sur un humour lourdingue, porté par un Andy Samberg agaçant au possible. Jake Peralta n’était déjà pas mon personnage préféré de la série, même s’il avait ses moments, c’est encore pire dans cette troisième saison. Je le trouve d’une lourdeur insupportable….

Vu! The Ranch, Quatrième Partie.
Séries TV / 3 janvier 2018

Vu! The Ranch, Quatrième Partie. Pour la deuxième partie de sa deuxième saison, The Ranch reprend là la série en était restée. Après un début un peu long à se mettre en place, The Ranch s’est imposée dans mon catalogue comme une sitcom incontournable. Certes, les personnages et l’humour sont tout sauf subtils. Mais ça fonctionne terriblement bien. C’est un bonheur de voir la famille Bennett s’envoyer des vannes à longueur d’épisodes. Mais The Ranch, ce n’est pas que des bouseux qui picolent et entretiennent une image de l’Amérique profonde. The Ranch, c’est bien plus que ça. Déjà parce que le vrai personnage principal, ce n’est ni Colt (Ashton Kutcher) ni Rooster (Danny Masterson) mais bien Beau Bennett (Sam Elliott). Et que Beau est un rancher qui a consacré sa vie à ses animaux et à son ranch, au dépit de lui-même et de sa famille. Il représente l’épine dorsale d’un pays gangrené par les corporations internationales. Il représente des valeurs fortes effacées à coups de dollars. Et, en plus de ça, il doit se coltiner ses deux imbéciles de fils. Si la première partie de cette deuxième saison se consacrait au triangle formé par Colt, Abby et Heather, cette…