Vu! Arrested Development, saison 4.
Séries TV / 19 avril 2017

Vu! Arrested Development, saison 4. Michael coupe définitivement les ponts avec sa famille et décide de terminer la construction de Sudden Valley par lui-même en fondant sa propre compagnie, seulement pour se retrouver face à la crise immobilière de 2007. Approché par la société de production de Ron Howard, intéressé de faire un film sur la famille Bluth, il va devoir récupérer les droits à l’image de tous les membres de sa famille. Dans le même temps, Lucille essaie de fuir la justice en bateau, seulement pour se retrouver en prison ; George Sr monte un business spirituel lucrative avec son frère Oscar, à la frontière mexicaine, tout en essayant de convaincre le candidat à la prochaine présidentielle de lui confier la construction d’un mur pour protéger les États-Unis de l’immigration, avant de se rendre compte que son terrain est du mauvais côté de la frontière ; George-Michael est l’inventeur d’un logiciel anti-piratage baptisé Fakeblock ; Maeby a entamé une carrière de lycéenne professionnelle ; Lindsay et Tobias entament un voyage spirituel très similaire et beaucoup profondément différent ; Gob s’apprête à épouser Ann en continuant sa rivalité avec Tony Wonder et sans perdre espoir de prendre la tête de la Bluth Company….

Vu! Community, saison 6.
Séries TV / 31 mars 2017

Vu! Community, saison 6. Après les multiples problèmes rencontrés par Greendale, Dean Pelton décide d’engager Frankie Dart pour l’aider à redresser la barre. Elle se joint évidemment au comité pour Sauver Greendale, au grand désarroi de Jeff, Britta, Annie, Abed et Chang (enfin, je suis pas sûr que Chang voit la différence). Après que Dean Pelton soit rendu accroc à un système de réalité virtuelle hors de prix, Jeff traque son inventeur, Elroy Patashnik, qui, après quelques hésitations, se joint aussi à la bande. Community est une sitcom qui gardera une place spéciale pour moi, tant j’ai adoré les premières saisons, avec ses personnages atypiques et son humour décalé. Les premières saisons, je précise. Car les dernières saisons, après les départs de Chevy Chase (Pierce) pendant la quatrième saison, de Donald Glover (Troy) à la fin de la même saison et de Yvette Nicole Brown (Shirley) après la saison 5 (elle apparaît dans le premier et le dernier épisode de cette sixième saison), n’ont jamais su recréer le rythme et l’humour des débuts. Après la cinquième saison, NBC avait décidé d’annuler Community malgré le soutien des fans qui attendaient une sixième saison (et un film) comme on leur avait promis dans un…

Vu! The Ranch, Deuxième Partie.
Séries TV / 21 mars 2017

Vu! The Ranch, Deuxième Partie. Colt doit choisir entre Abby et Heather, la fille de Mary, la petite-amie de son frère Rooster. Rooster, qui a de plus en plus de mal à accepter le traitement de leur père, Beau. Beau qui peine à se remettre du départ de Maggie, sa femme et la mère de ses deux enfants. Juste au moment où il croyait qu’ils étaient repartis pour construire quelque chose, c’est elle qui est partie en laissant juste un mot. Et puis c’est l’hiver, au ranch, alors il faut se protéger contre la neige et le froid. Pour ça il y a toujours le bar et l’alcool. The Ranch était une sitcom que j’attendais de pied ferme après avoir vu l’annonce du retour de Danny Masterson et Ashton Kutcher ensemble dans une série Netflix. Je l’attendais de pied ferme et j’ai été passablement déçu. Bien sûr, ça m’a fait plaisir de retrouvé les deux acteurs révélés dans la géniale That 70’s Show dans une série Netflix, avec les libertés de ton que cela permet. Mais j’ai vite déchanté. The Ranch, première partie est une sitcom à l’ancienne, forcée et peu enthousiasmante. Il y a bien Danny Masterson et Sam…

Vu! Modern Family, saison 6.
Séries TV / 11 janvier 2017

Vu! Modern Family, saison 6. Difficile de faire un résumé de cette sixième saison. Il se passe plein de choses (Alex qui doit choisir dans quelle université elle ira l’an prochain ; les rapports ambigus entre Haley et Andy ; l’arrivée de nouveaux voisins pour Phil et Claire ; les projets de Mitchell et Cameron) mais il n’y a pas vraiment de trame majeure qui se dégage. Ceci dit, mon visionnage a été tronqué par une coupure Internet de près de deux mois (j’en profite pour remercier mon ancien opérateur pour sa compétence et sa réactivité…) et forcément, ça affecte sans doute cette impression. Bon, de toute façon, le manque de direction globale dans une sitcom est secondaire. Si tant est qu’on ait des personnages capables de porter le show par eux-mêmes. Et c’est le cas ici. La dynamique entre chacun est excellente, comme d’habitude et on a vraiment l’impression de regarder évoluer une vraie famille. Une famille large et complexe. Et terriblement attachante. Oui, on pourrait dire que les personnages sont stéréotypés mais ils sont surtout sacrément humains et il est si facile de s’identifier à eux. On pourrait aussi dire que, parfois, certains acteurs cabotinent, notamment Ty Burrell dans son rôle…

Vu! Parks and Recreation, saison 1.
Séries TV / 2 décembre 2016

Vu! Parks and Recreation, saison 1. Leslie Knope est la directive adjoint du service des Parks and Recreation de la petite ville de Pawnee, dans l’Indiana. Appliquée et impliquée, elle fait son travail avec un enthousiasme débordant, contrairement au reste de ses collègues. Quand une habitante l’interpelle à un conseil municipal concernant la fosse dans laquelle son petit copain s’est cassé les deux jambes, Leslie monte un comité pour transformer la zone abandonnée en parc. Créée par Greg Daniels, Parks and Recreation devait être un spin-off de The Office. C’est finalement une création indépendante, mais qui ne devrait pas dépayser les fans de The Office. Leslie Knope ressemble d’ailleurs un peu à Michael Scott, si on y réfléchit bien. On retrouve la formule générale, des personnages simples mais attachants, des interviews en aparté et des situations souvent cocasses. La force de la série réside évidemment dans ses personnages. Amy Poelher est parfaite en Leslie Knope. Enthousiaste et naïve mais pas écervelée, elle est le moteur du groupe. À ses côtés, Aziz Ansari joue Tom Haverford, second de Leslie, dragueur invétéré et je-m’en-foutiste professionnel. Son ton pince sans-rire fonctionne à merveille, comme toujours. Rashida Jones, toute en simplicité, complète le trio principal…

Vu! Veep, saison 3.
Séries TV / 12 octobre 2016

Vu! Veep, saison 3. Tandis que la Veep est en tournée pour la promotion de son nouveau livre et que Mike se marie, la nouvelle que POTUS ne se représentera pas pour un second mandat éclate, lançant la course à l’investiture pour les candidats potentiels. Entre fausses alliances, respect hypocrites et autres coups bas, la guerre est lancée et Selina, accompagnée par son équipe de choc, est bien décidée à la remporter ! En l’espace de trois saisons, Veep s’est largement imposée comme une de mes séries comiques préférées. Déjà, j’adore Julia Louis-Dreyfus depuis son rôle d’Elaine dans Seinfeld (une des meilleurs sitcoms de l’Histoire). Elle a su se renouveler dans cette satire politique grinçante où elle est brillante. Et également s’entourer de formidables acteurs de soutien, en tête desquels se trouve Tony Hale, qui était déjà génial dans Arrested Development, et qui est absolument hilarant dans son rôle de Gary, l’assistant personnel de Selina. Anna Chlumsky est tout aussi excellente dans son rôle d’Amy, pour lequel elle est constamment nominée aux Emmy. Kevin Dunn, Reid Scott, Timothy Simons, Sufe Bradshaw, Matt Walsh, Gary Cole, Sam Richardson, Sarah Sutherland, Randall Park, David Pasquesi, Diedrich Bader et Christopher Meloni complètent un casting…

Vu! The Big Bang Theory, saison 3.
Séries TV / 16 septembre 2016

Vu! The Big Bang Theory, saison 3. Après plusieurs mois passé au Pôle Nord pour leurs expériences, notre quatuor de scientifiques rentre enfin en Californie. Ses valises même pas posées, Leonard va voir Penny. Elle l’embrasse. Et tout l’équilibre du petit groupe va s’en trouver chamboulé. Sheldon doit composer avec un nouveau paramètre, Howard est jaloux, et Raj ne peut plus parler. La relation entre Leonard (Johnny Galecki) et Penny (Kaley Cuoco) est le fil rouge de cette saison. J’ai aimé le dynamisme nouveau que cette relation insuffle au groupe. Par contre, j’ai été déçu par plusieurs scènes qui sentaient beaucoup trop le réchauffé, comme par exemple celle du « Je t’aime…….Merci » qui est vue, revue et sans surprises. Leonard n’est pas le seul à avoir une petite amie durant cette saison. Howard (Simon Helberg) entame une relation avec Bernadette (Melissa Rauch), une collègue de Penny et scientifique également. Elle ajoute une présence féminine nécessaire, pour épauler la trop seule Penny. Par contre, étrangement, elle est omniprésente dans quelques épisodes pour ensuite disparaître sans trop que ce soit clairement bien établi. C’était déjà le cas de temps en temps, dans Two and a Half Men, l’autre série culte de Chuck Lorre….

Vu! Modern Family, saison 5.
Séries TV / 17 juin 2016

Vu! Modern Family, saison 5. Pour cette cinquième saison, le focus est placé sur Mitchell (Jesse Tyler Ferguson) et Cam (Eric Stonestreet). Avec la légalisation du mariage homosexuel, le fil rouge est le mariage prévu entre les deux. De la demande aux préparatifs, jusqu’à la cérémonie qui clôturera la saison dans un double épisode, sans oublier Lily (Aubrey Anderson-Emmons), qui a toujours le bon mot. Dans le même temps, Jay (Ed O’Neill) et Gloria (Sofia Vergara) élèvent leur petit Joe avec l’aide d’Andy le nounou, Manny (Rico Rodriguez) et Luke (Nolan Gould) rentrent au lycée, Alex (Ariel Winter) et Haley (Sarah Hyland) sont toujours aussi différentes tandis que Phil (Ty Burrell) et Claire (Julie Bowen) continuent de former un couple aussi dysfonctionnel qu’attachant. Modern Family est, et de loin, ma sitcom préférée de ces dernières années. Voir cette grande famille recomposée grandir et évoluer sous nos yeux est un véritable plaisir. Le casting est huilé, chaque personnage a son caractère propre et même s’ils sont tous basés sur des stéréotypes quelque peu caricaturaux, ils sont également complémentaires et fonctionnent parfaitement les uns avec les autres, créant un ensemble dynamique et organique. J’aurais un seul petit bémol, en ce qui concerne Sofia Vergara qui, même si elle…

Vu! The Odd Couple, saison 1.
Séries TV / 15 juin 2016

Vu! The Odd Couple, saison 1. Oscar Madison est journaliste sportif sur une radio satellite, ce qui lui permet de travailler de chez lui, en caleçon. Divorcé, il habite dans un grand appartement dédié à sa vie de célibataire. Il est entouré de Dani, son assistante et Teddy, son agent. Tout va très bien pour lui, heureux de sa vie décomplexée. Jusqu’au jour où débarque Felix Unger, son ancien colocataire de fac, qui vient de se séparer de sa femme. Névrosé et maniaque, Felix est tout l’opposé d’Oscar. Ils vont pourtant devoir cohabiter. The Odd Couple marque la nouvelle tentative de Matthew Perry pour retrouver le succès qui lui échappe depuis la fin de Friends. Après un très timide Mr. Sunshine qui aura été annulé au bout de 9 épisodes et une saison complète de Go On (où il jouait déjà un commentateur sportif), The Odd Couple semble marquer son retour sur le petit écran puisqu’une deuxième saison a déjà été diffusée outre-Atlantique et qu’une troisième est commandée. Co-créateur et producteur exécutif, l’ancien Chandler s’est entouré de plusieurs acteurs avec qui il a déjà joué auparavant. Thomas Lennon était apparu au cours de la saison 5 de Friends ainsi que dans…

Vu! The Ranch, première partie.
Séries TV / 10 mai 2016

Vu! The Ranch, première partie. Après une carrière de footballeur américain semi-pro, Colt Bennett (Ashton Kutcher) décide de rentrer au bercail, dans le ranche familial. Il y retrouve Rooster (Danny Masterson), son frère, et Beau (Sam Elliott), son père, qui font de leur mieux pour maintenir la ferme à flot. Maggie (Debra Winger), la mère, habite dans une caravane annexée à son bar. Après quinze ans d’exil, Colt va devoir faire des efforts pour trouver sa place. C’est avec un plaisir certain que je retrouve une série mettant en scène Danny Masterson. Hyde était un de mes personnages préférés de That 70s Show, et j’avais beaucoup aimé sa série Men at Work. Je ne pouvais tout simplement pas passer à côté de sa réunion avec Ashton Kutcher, dix ans après la fin de la sitcom qui les a fait connaître du grand public. Dire que je m’attendais à mieux est un doux euphémisme. Netflix nous a habitué à des séries originales de grande qualité. The Ranch n’en est pas une. L’humour est souvent facile, très porté sous la ceinture et asséné à grand renfort de fuck. Je ne parlerais même pas des décors en carton-pâte, qui auraient pu donner un côté…