Vu! Taboo, saison 1.
Séries TV / 27 mars 2018

Vu! Taboo, saison 1. James Delaney, supposé mort en Afrique depuis plusieurs années, réapparaît à Londres pour assister à l’enterrement de son père. Sa demi-sœur, Zilpha, ne voit pas son retour d’un bon œil, de peur que la relation incestueuse qu’ils entretenaient soit révélée au grand jour. Son mari, Thorne Geary, veut quant à lui empêcher James de prétendre à l’héritage familial. Sir Stuart Strange, président de la Compagnies des Indes Orientales, souhaite mettre la main sur la baie de Nootka, qui revient de droit à James. Mais lorsque ce dernier refuse de négocier, il devient un ennemi de la Compagnie, et bientôt de la couronne. Avant même de savoir de quoi parle Taboo, j’ai vu l’affiche. Et l’affiche est diablement efficace pour susciter l’intérêt. Il faut dire que j’apprécie beaucoup Tom Hardy. Avec sa gueule de bagarreur britannique et sa volonté de s’impliquer dans ses personnages, aussi bien physiquement que psychologiquement, il est difficile de rester insensible à ses interprétations. Pour Taboo, il collabore avec Steven Knight, qui a notamment créé Peaky Blinders et qui a également travaillé avec Hardy sur le film Locke. Taboo est situé un siècle plus tôt que Peaky Blinders, mais on retrouve un Londres…

Vu! Peaky Blinders, saison 1.
Séries TV / 3 février 2017

Vu! Peaky Blinders, saison 1. En 1919, la ville de Birmingham est tenue par la famille Shelby et plus particulièrement Thomas, leur ambitieux leader. Revenu changé de la Première Guerre Mondiale en France, il a repris les rênes du gang des Peaky Blinders à Arthur, son aîné. En tombant presque par hasard sur des caisses d’armes, il décide qu’il est temps pour eux de passer au niveau supérieur et veut faire de l’affaire de paris clandestins familiale une entreprise légitime, quitte à partir en guerre contre les forces établies et alors qu’un détective de Belfast est dépêché à Birmingham par Winston Churchill lui-même pour retrouver les armes et remettre de l’ordre dans la ville. Peaky Blinders est une des séries britanniques les plus populaires du moment. Et je sais maintenant pourquoi. J’apprécie les séries anglaises depuis des années. Il y a parmi elles de véritables pépites, des séries originales et audacieuses qui subissent moins de contraintes qu’aux États-Unis. Ce qui permet aux Britanniques de produire régulièrement des shows de qualité. La création de Steven Knight en est une nouvelle démonstration. Dès les premières notes du génial Red Right Hand de Nick Cave & The Bad Seeds, j’étais conquis. L’ambiance est à la fois crasseuse,…

Vu! Locke, de Steven Knight.
Films / 12 janvier 2015

Vu! Locke, de Steven Knight. Locke (Tom Hardy) est un homme qui a tout pour être heureux, une femme et une famille aimante, un boulot qui lui plaît (dans le béton, donc très concret ;)). Pourtant, un soir, il va prendre la route et prendre le risque de tout perdre. Le film vous raconte pourquoi. Concept particulier, un peu à la Phone Game, de passer les 80 et quelques minutes du films dans une voiture, sur les routes anglaises, en la seule compagnie de Tom Hardy qui, seul devant la caméra, enchaîne les conversations téléphoniques et d’autres, plus métaphysiques. Ça pourrait facilement être chiant, mais on ne s’ennuie pas. On participe à une tranche de la vie de cet homme, on comprend ses motivations et on espère qu’il trouvera la paix qu’il recherche.Tom Hardy porte le film, ce qui n’est une surprise pour personne l’ayant déjà vu dans n’importe quel autre film auquel il a participé.