Vu! Sin City 2 : A Dame to Kill For, de Robert Rodriguez et Frank Miller.
Films / 7 février 2015

Vu! Sin City 2 : A Dame to Kill For, de Robert Rodriguez et Frank Miller. Presque dix ans après Sin City, voici enfin la suite tant attendue de ce film culte. On retrouve certains personnages du premier volet (Marv, Dwight, Nancy et quelques autres) et on en découvre de nouveaux (Ava Lord, Johnny). Certains des acteurs ont changé, pour différentes raisons, mais puisque je n’ai pas revu le premier volet avant de regarder le 2, ça ne m’a pas dérangé plus que ça. Comme dans le 1, il y a plusieurs histoires mélangées, certains personnages se croisent et d’autres non. Les intrigues en elle-même ne sont pas extrêmement élaborées, mais on ne regarde pas Sin City pour les mêmes raisons que La Taupe. Le point fort du film (et le plus développé) est son aspect visuel (plus encore que la présence très dénudée d’Eva Green). Et de ce côté-là, il n’y a rien à dire. C’est magnifique! Le mélange d’un noir et blanc très esthétique avec des jeux de couleurs très bien utilisés (avec un léger bémol pour Marcie) nous immergent complètement dans l’univers sombre, violent et sale du roman graphique cher à Frank Miller. Le résultat est en dessous du…

Vu! 22 Jump Street, de Phil Lord et Chris Miller.
Films / 2 février 2015

Vu! 22 Jump Street, de Phil Lord et Chris Miller. Suite de 21 Jump Street, le film qui reprenait l’idée de la série qui avait révélée Johnny Depp au grand public il y a…. longtemps, ne remuons pas non plus le couteau dans la plaie. Bref, 21 Jump Street, avec le duo Jonah Hill et Channing Tatum, m’avait plutôt plu. J’avais trouvé le film assez drôle, les personnages complémentaires et le scénario suffisamment travaillé (pour une comédie) pour qu’on ne s’ennuie pas trop. Pour ce nouvel opus, on prend littéralement les mêmes ingrédients et on recommence (ils nous le disent eux-même quelque chose comme 17 fois au début du film). Jenko et Schmidt sont envoyés à la fac pour démasquer les dealers d’une nouvelle drogue synthétique qui fait des ravages. Le duo de choc va être soudé, s’éloigner, être jaloux, tomber amoureux, remettre sa vie en question et arrêter les méchants. Étrangement, le résultat est plutôt similaire au premier, à savoir plutôt agréable à regarder. Ce n’est pas du cinéma d’auteur, c’est certain, mais 22 Jump Street est agréable à regarder, on passe un bon moment avec Jenko et Schmidt. De là à dire qu’on attend avec impatience la suite,…

Vu! The Expendables 3, de Patrick Hughes.
Films / 19 janvier 2015

Vu! The Expendables 3, de Patrick Hughes. Après avoir vu le 1, je m’étais dit que je ne regarderai pas le 2 tant j’avais trouvé que c’était nul. Arpès avoir vu le 2, je m’étais promis de ne pas regarder le 3, tant c’était encore plus plus nul. Après avoir vu le 3, je me dit qu’à ce rythme-là, ils n’auront plus assez de deux heures pour faire apparaître à l’écran tous les noms inscrits au casting. Notons quand même les ajouts de Mel Gibson, Harrison Ford et Ronda Rousey. Les deux premiers relèvent le niveau d’acting (autrement pitoyable, merci messieurs Stallone et Schwarzy) et la troisième (actuelle championne du monde des poids coq de l’UFC) apporte de la crédibilité par ses scènes de combats. Antonio Banderas a un personnage rigolo également. Pour le reste, c’est dans la même veine que les deux volets précédents, le scénario tient sur une feuille de PQ usagé, les personnages sont… minces et les explosions abusées. Et, vraiment, Stallone et Schwarzy (et Dolph Lundgren aussi) devraient (auraient dû) arrêter de faire des films urgemment (depuis longtemps) pour éviter de ternir un peu plus leur carrière. Pour résumer, on peut dire que je n’ai pas trop aimé.