Vu! Les Gardiens de la Galaxy, Vol. 2, de James Gunn.
Films / 27 septembre 2017

Vu! Les Gardiens de la Galaxy, Vol. 2, de James Gunn. Après avoir défait Ronan L’Accusateur, les Gardiens de la Galaxy ont acquis une réputation dans tout le cosmos. Les Souverains, une race eugéniste, les engage pour défendre leurs précieuses batteries d’un monstre nommé l’Abilisk. Une fois leur mission accomplie, les Gardiens récupèrent leur prix, Nebula, la sœur de Gamora. Alors que les Gardiens s’apprêtent à se diriger vers de nouvelles aventures, les Souverains s’aperçoivent que Rocket a volé des batteries et envoient toute une flotte à leur poursuite. Après une bataille intense, les Gardiens sont sauvés par une aide inespérée. Ils atterrissent en catastrophe sur une planète, où ils sont bientôt rejoints par Ego, le père de Peter Quill, qui l’invite sur sa planète natale pour lui révéler son héritage. Très franchement, là où beaucoup avaient adoré le premier volume des Gardiens de la Galaxy, j’avais trouvé le blockbuster sympa, mais pas exceptionnel non plus. À l’image de beaucoup de films de l’univers Marvel, j’avais passé un bon moment mais j’avais trouvé le film un peu facile. Le point positif, c’est que si j’avais envie de voir cette suite, je n’en attendais pas grand-chose de plus que de passer…

Vu! Creed : l’Héritage de Rocky Balboa, de Ryan Coogler.
Films / 1 juillet 2016

Vu! Creed : l’Héritage de Rocky Balboa, de Ryan Coogler. À la fin des années 90, Adonis Johnson est un jeune noir bagarreur enfermé dans un centre correctionnel pour jeunes à Los Angeles. Sa mère est morte quand il était jeune et son père avant même sa naissance. Il est recueilli par la femme de son père, la légende de la boxe Apollo Creed, qui l’élève comme son fils et lui offre une vie à laquelle il n’aurait jamais pu prétendre. Dix-sept ans plus tard, Donnie Johnson concilie les combats de boxe à Tijuana avec un travail stable dans un bureau. Mais son rêve est de devenir boxeur professionnel, malgré les mises en garde de sa mère. Il essaie de se faire entraîner à la Delphi Boxing Academy, la salle de son père mais est rejeté car jugé pas prêt. Il part donc pour Philadelphie et traque Rocky Balboa, l’ancien rival devenu ami intime de son père et le pousse à l’entraîner. Après des débuts hésitants, une relation forte s’installera entre l’ancien champion et l’héritier de Creed. Creed avait tout pour échouer. Déjà parce que Ryan Coogler est un jeune réalisateur et scénariste et qu’il s’attaque à un mythe du cinéma américain. Mais…

Vu! The Expendables 3, de Patrick Hughes.
Films / 19 janvier 2015

Vu! The Expendables 3, de Patrick Hughes. Après avoir vu le 1, je m’étais dit que je ne regarderai pas le 2 tant j’avais trouvé que c’était nul. Arpès avoir vu le 2, je m’étais promis de ne pas regarder le 3, tant c’était encore plus plus nul. Après avoir vu le 3, je me dit qu’à ce rythme-là, ils n’auront plus assez de deux heures pour faire apparaître à l’écran tous les noms inscrits au casting. Notons quand même les ajouts de Mel Gibson, Harrison Ford et Ronda Rousey. Les deux premiers relèvent le niveau d’acting (autrement pitoyable, merci messieurs Stallone et Schwarzy) et la troisième (actuelle championne du monde des poids coq de l’UFC) apporte de la crédibilité par ses scènes de combats. Antonio Banderas a un personnage rigolo également. Pour le reste, c’est dans la même veine que les deux volets précédents, le scénario tient sur une feuille de PQ usagé, les personnages sont… minces et les explosions abusées. Et, vraiment, Stallone et Schwarzy (et Dolph Lundgren aussi) devraient (auraient dû) arrêter de faire des films urgemment (depuis longtemps) pour éviter de ternir un peu plus leur carrière. Pour résumer, on peut dire que je n’ai pas trop aimé.