Vu! La Ballade de Buster Scruggs, de Joel et Ethan Coen.
Actualités / 4 décembre 2018

Vu! La Ballade de Buster Scruggs, de Joel et Ethan Coen. Chaque nouvel film des Frères Coen est un événement. Pour leur première réalisation sur Netflix, ils nous présentent six histoires courtes avec pour thème la Frontière Américaine. Non, pas celle entre le Mexique et les États-Unis, que Trump défend mordicus comme s’il redoutait l’invasion massive d’aliens (comprendre des vénézuéliens fuyant leur dictature pour une autre), mais celle du Grand Ouest, plus communément surnommée le Far West. Des histoires de cow-boys (avec ou sans cows), d’artistes itinérants, de hors-la-loi braqueurs de banques, de chercheur d’or, de pèlerins traversant le pays pour s’installer dans de nouveaux états tout juste colonisés, ou encore de voyageurs en diligence. Six histoires, donc, très différentes dans le propos et le ton (même si l’on retrouve toujours la patte du duo de réalisateurs). Six histoires très inégales. J’ai plusieurs choses à dire sur chacune d’entre elles et sur l’ensemble. La Ballade de Buster Scruggs. Buster Scruggs est un hors-la-loi particulier, qui aime pousser la chansonnette. Mais il est également habile de la gâchette et ne se laisse pas impressionner facilement. J’ai bien aimé cette histoire, qui donne son titre au film. Même si le personnage de…

Vu! Colossal, de Nacho Vigalondo.
Films / 3 mars 2018

Vu! Colossal, de Nacho Vigalondo. Gloria est une écrivain alcoolique au chômage qui vit à New York aux crochets de Tim, son petit-ami. Lorsqu’après une énième soirée arrosée Tim décide de mettre fin à leur relation, Gloria se réfugie dans la maison de ses parents, dans sa petite ville natale. Elle y retrouve Oscar, qu’elle connaît depuis toute petite et qui l’embauche dans son bar. À Séoul, en Corée du Sud, un monstre étrange cause des dégâts dans la ville. Gloria comprend rapidement qu’elle est responsable des apparitions et décide de reprendre sa vie en main pour contrôler le monstre. Je suis tombé sur ce film un peu par hasard. Déjà parce qu’il n’est pas sorti en salles en France (ce qui limite la communication). Mais la couverture était sympa et j’aime bien Anne Hataway. Et puis le résumé est intrigant. Je vous le dis tout de suite, mon visionnage me laisse un peu mitigé. L’idée de base est plutôt originale et permet, dans un film qui ressemble plus à une comédie dramatique indépendante qu’à un film de science-fiction à proprement parlé, de jouer sur plusieurs niveaux. Assez rapidement, je me suis demandé comment Nacho Vigalondo (qui a écrit et…

Vu! Unbreakable Kimmy Schmidt, saison 1.
Séries TV / 7 février 2016

Vu! Unbreakable Kimmy Schmidt, saison 1. Depuis quinze ans, Kimmy Schmidt (Ellie Kemper), Cindy Pokorny (Sara Chase), Gretchen Chalker (Lauren Adams) et Donna Maria Nuñez (Sol Miranda) vivent enfermées dans un bunker, sous l’emprise du révérend Richard Wayne Gary Wayne (Jon Hamm), qui leur fait croire que la fin du monde à amené l’enfer sur Terre. Lorsqu’elles quittent enfin leur prison, les Mole Women d’Indiana sont invitées sur tous les plateaux pour témoigner de leur calvaire. Kimmy décide de rester à New-York. Initialement prévue pour être diffusée sur le réseau NBC, c’est finalement Netflix qui rachète les droits de la nouvelle série créée par Tina Fey et Robert Carlock pour Ellie Kemper. Dès les premières minutes et le générique, on découvre le ton très décalé que va prendre la série. L’humour est loufoque et décalé, à l’image des personnages qui peuple cette sitcom. De Kimmy, qui découvre le monde avec quinze ans de retard à son colocataire, Titus Andromedon (Tituss Burgess), un extravagant noir homosexuel rêvant de percer à Broadway, en passant par leur propriétaire, Lillian Kaushtupper (Carol Kane) ou Jacqueline Voorhees (Jane Krakowski), une femme riche et excentrique qui embauche Kimmy comme nanny. Et restent encore les guest-stars qui…

Vu! Donnie Brasco de Mike Newell.
Films / 14 juillet 2015

Vu! Donnie Brasco de Mike Newell. L’agent spécial Joseph Pistone (Johnny Depp) est chargé d’infiltrer la famille Bonanno de la mafia new-yorkaise. Sa porte d’entrée dans la famille est un lieutenant modeste surnommé Lefty (Al Pacino). Une relation particulière va naître entre les deux hommes, entre espoirs et trahisons. Adapté de la véritable histoire de Joseph Pistone, le film raconte comment sa mission lui est montée à la tête, les risques qu’il a pris et les répercussions sur sa vie, aussi bien professionnelle que personnelle et familiale. Se déroulant à la fin des années 70, Donnie Brasco ressemble à un vieux film de mafia. Le scénario étant dicté par les faits (certains passages ont été modifié, mais Joseph Pistone a écrit que le film était fidèle à son histoire à 90%), le film est moins spectaculaire qu’une production hollywoodienne standard. Et pourtant il n’a pas à rougir comparé à beaucoup de films qui sont sortis avant et depuis. Son authenticité lui confère même un statut très spécial. À côté des performances de Johnny Depp et Al Pacino, on retrouve au casting des habitués des films du genre, comme Michael Madsen, Bruno Kirby ou James Russo. On retrouve également Tim Blake…