Vu! Inherent Vice, de Paul Thomas Anderson.
Films / 14 décembre 2016

Vu! Inherent Vice, de Paul Thomas Anderson. Doc, un privé hippie, reçoit la visite de son ex un soir. Elle lui demande de l’aider, ou plutôt d’aider son nouvel amant, un riche agent immobilier dont elle soupçonne la femme, et l’amant de cette dernière, de vouloir le kidnapper pour le faire interner dans un hôpital psychiatrique. À son bureau, dans un cabinet médical, Doc est engagé par un membre de la Black Guerrilla Family pour retrouver un membre de l’Aryan Brotherhood rencontré en prison qui lui doit de l’argent et qui s’avère être l’un des gardes du corps de l’amant de son ex. Et puis il y a aussi cette ancienne héroïnomane qui cherche son mari supposé mort mais qu’elle croit vivant après qu’une large somme d’argent ait été déposée sur son compte. Entre autres. Ça a l’air compliqué, comme ça ? Dîtes-vous que là c’est la partie simple, parce qu’ensuite, tout se mélange et se croise. Paul Thomas Anderson est, ça ne fait pas grand doute, un réalisateur de talent. Sa capacité à réalisé des films intelligents, aboutis et éclectiques n’est plus à prouver. Du film noir, d’auteur, à la comédie romantique ou collégiale en passant par le western ou le drame,…

Vu! Veep, saison 4.
Séries TV / 16 novembre 2016

Vu ! Veep, saison 4. C’est officiel, Selina Meyer est la première femme à accéder à la Présidence des États-Unis ! Enfin, jusqu’aux prochaines élections… Et encore, si elle remporte les primaires et est élue… Tout en s’attelant à ses nouvelles responsabilités et en survivant aux bourdes et autres scandales causés par son équipe. Autant dire que ce n’est pas gagné d’avance… Chaque nouvelle saison de Veep et un bonheur. Le seul défaut de cette série c’est d’être trop courte. 10 épisodes d’à peine trente minutes, ça file trop vite. Alors il faut savourer, se délecter et se refréner à les enchaîner à la chaîne malgré l’envie de s’en goinfrer. Comme toujours, Julia Louis-Dreyfus est formidable. Vice-Présidente propulsée Présidente tout en étant en campagne pour être élue Présidente. Elle est égocentrique, déconnectée de la réalité, prête à tout et en même temps si humaine, touchante et parfois même inspirante. Elle représente parfaitement la caricature du politicien avide de pouvoir et pourtant on ne peut s’empêcher de l’adorer. Elle est également entourée par un nombre grandissant de seconds rôles tout aussi formidables, chacun dans leur genre. De Tony Hale à Anna Chlumsky en passant par Reid Scott ou Timothy Simons, Kevin Dunn et…

Vu! Veep, saison 3.
Séries TV / 12 octobre 2016

Vu! Veep, saison 3. Tandis que la Veep est en tournée pour la promotion de son nouveau livre et que Mike se marie, la nouvelle que POTUS ne se représentera pas pour un second mandat éclate, lançant la course à l’investiture pour les candidats potentiels. Entre fausses alliances, respect hypocrites et autres coups bas, la guerre est lancée et Selina, accompagnée par son équipe de choc, est bien décidée à la remporter ! En l’espace de trois saisons, Veep s’est largement imposée comme une de mes séries comiques préférées. Déjà, j’adore Julia Louis-Dreyfus depuis son rôle d’Elaine dans Seinfeld (une des meilleurs sitcoms de l’Histoire). Elle a su se renouveler dans cette satire politique grinçante où elle est brillante. Et également s’entourer de formidables acteurs de soutien, en tête desquels se trouve Tony Hale, qui était déjà génial dans Arrested Development, et qui est absolument hilarant dans son rôle de Gary, l’assistant personnel de Selina. Anna Chlumsky est tout aussi excellente dans son rôle d’Amy, pour lequel elle est constamment nominée aux Emmy. Kevin Dunn, Reid Scott, Timothy Simons, Sufe Bradshaw, Matt Walsh, Gary Cole, Sam Richardson, Sarah Sutherland, Randall Park, David Pasquesi, Diedrich Bader et Christopher Meloni complètent un casting…