Vu! Warcraft : le Commencement, de Duncan Jones.
Films / 23 octobre 2016

Vu! Warcraft : le Commencement, de Duncan Jones. Lorsque Draenor, leur monde, se meurt, le sorcier Gul’dan unifie les différents clans orcs au sein de la Horde. Grâce à la magie du Fel, il ouvre un portail vers Azeroth. Voyant les villages pillés, Sir Lothar, le commandant des troupes de Hurlevent, demande l’aide du Gardien. Parallèlement, le roi Wrynn mène une troupe en terre orc avec Garona, une hybride orc faite prisonnière. Warcraft, c’est avant tout une série de jeux vidéos dans un univers fantasy. Il y a longtemps (avant que ça ne devienne un des MMORPG les plus populaires du monde), j’avais passé quelques heures à créer des armées pour combattre l’envahisseur. Depuis sa première version dans les années 90, Warcraft est devenue une marque, déclinée en jeux de plateaux, de rôle, en mangas, comics, romans et donc, tout naturellement, en film. Je ne dirais pas que j’attendais beaucoup de ce blockbuster annoncé, n’étant pas un inconditionnel de la franchise, mais j’étais curieux. Avec son univers fantasy et sa légion de fans, Warcraft avait tout pour s’imposer dans un genre trop peu représenté sérieusement au cinéma (Le Seigneur des Anneaux et Le Hobbit mis à part). Pourtant, dès les premières minutes, il apparaît évident…

Vu! Black Mirror, saison 1.
Séries TV / 28 septembre 2016

Vu! Black Mirror, saison 1. La princesse Susannah (Lydia Wilson) est kidnappée par un individu inconnu qui exige, en échange de sa libération, que le Premier Ministre (Rory Kinnear) ait un rapport sexuel avec une truie, en direct à la télévision et sans trucage. Bing (Daniel Kaluuya) vit dans un cube et passe ses journées à pédaler devant un écran, pour gagner des crédits. Assis sur un pactole, il décide de tout donner à Abi (Jessica Brown Findlay), une jeune chanteuse, pour qu’elle tente sa chance dans Hot Shot. Liam (Toby Kebbell) rejoint Fi (Jodie Whittaker), sa femme, à un dîner, après un entretien professionnel. Il remarque immédiatement quelque chose entre Fi et Jonas (Tom Cullen), l’hôte de la soirée. Jaloux obsessif, il va utiliser son grain (un dispositif  implanté derrière l’oreille et enregistrant tous les souvenirs d’un individu) pour extorquer la vérité à sa femme. Trois histoires, trois univers et trois ambiances différentes, ayant en commun notre rapport envers la technologie. Voilà ce que propose Black Mirror. J’avais entendu parlé de cette anthologie britannique créée par Charlie Brooker (à qui l’on devait déjà le jouissif Dead Set) au moment de sa sortie, mais elle s’était perdue dans le lot. Jusqu’à maintenant. Le…