Vu! Daredevil, saison 3.
Séries TV / 30 janvier 2019

Après s’être retrouvé enseveli sous la tour de Midland Circle, Matt Murdock a perdu ses sens sur-développés et choisit de disparaître Malgré l’insistance de Foggy, Karen Page refuse de croire à la mort de son ami. Quand Wilson Fisk trouve le moyen de sortir de prison pour reprendre le contrôle de Hell’s Kitchen et démonter le mythe Daredevil, Matt Murdock doit sortir de l’ombre pour affronter Kingpin. Daredevil, c’était la très bonne surprise co-produite par Netflix et Marvel. Le premier Defender a eu le droit à une série sombre, violente et hautement plus crédible que le film éponyme mettant en scène un Ben Affleck peu inspiré dans le rôle du justicier aveugle. Après une excellente première saison, la suite, un ton en-dessous, restait tout à fait regardable. Alors, malgré une première saison des Defenders moyenne, à l’intérêt dilué par la présence d’un Iron Fist à la limite du ridicule (et qui aurait largement mérité sa place dans l’Arrowverse), j’attendais beaucoup de cette troisième saison. Peut-être trop. Certes, j’ai retrouvé le personnage parfaitement campé par Charlie Cox avec plaisir. Il n’y a pas à dire, il apporte une crédibilité essentielle à un personnage qui peut très vite en manquer. Certes, j’ai…

Vu! Pelé : Naissance d’une Légende, de Jeff et Michael Zimbalist.
Films / 9 septembre 2017

Vu! Pelé : Naissance d’une Légende, de Jeff et Michael Zimbalist. En 1958, l’équipe de football du Brésil débarque en Suède pour la Coupe du Monde, avec comme objectif de laisser derrière elle les humiliations de 1950 et 1954, et devenir la première nation étrangère à s’imposer en terres européennes. Leur arme fatale, un enfant des favelas de 17 ans, Edson Arantes do Nascimento, surnommé Pelé. Grâce à son style de football tout en dribbles et vitesse, grâce à son envie et sa détermination, il va réinventer le football brésilien, unifié une nation divisée et marquer son sport à tout jamais. Pelé est un de ces noms qui transcendent le temps et les frontières. Il n’y a pas besoin d’être fan de football pour connaître l’histoire du Roi du football ou, au moins, avoir entendu parler de lui. J’ai mis ce film sur ma liste de films à voir au moment de sa sortie, désireux de le regarder pour des raisons personnelles, mais aussi pour découvrir un peu mieux l’histoire de celui qu’on ne présente plus mais dont la légende n’est pas forcément bien documentée. Et légende, le mot n’est pas usurpé. Ce qu’a accompli cet enfant est ni plus ni…

Vu! Les 7 Mercenaires, d’Antoine Fuqua.
Films / 29 avril 2017

Vu! Les 7 Mercenaires, d’Antoine Fuqua. Dans l’Ouest américain de la fin du 19ème siècle, les habitants de la petite ville de Rose Creek se réunissent pour décider de la marche à suivre face à la pression de Bartholomew Bogue, un exploitant minier impitoyable qui veut raser la ville pour s’approprier les terres riches en or. Après une confrontation violente avec Bogue qui lance un ultimatum aux habitants, Emma Cullen rencontre Sam Chisolm, un chasseur de prime, et le convainc de les aider. Chisolm constitue une équipe de sept mercenaires pour aider les habitants de Rose Creek à affronter Bogue. Les 7 Mercenaires, The Magnificient Seven en anglais, c’est le remake du classique du western éponyme de John Sturges, sorti en 1960, qui lui-même était un remake américain du classique du cinéma japonais, les Sept Samouraïs d’Akira Kurosawa, sorti en 1954. Je dis classiques, mais je n’ai évidemment vu aucun des deux. Je sais, je suis inculte. Mais je connais quand même un peu l’histoire générale, puisqu’on m’avait raconté la version japonaise. Bref. J’ai aimé le début. On est tout de suite dans l’ambiance de la petite ville et la menace est immédiatement et très clairement identifiée. J’ai trouvé Peter Sarsgaard bon dans le…

Vu! Daredevil, saison 2.
Séries TV / 15 avril 2016

Vu! Daredevil, saison 2. Daredevil a réussi à faire tomber Wilson Fisk et pense avoir débarrassé Hell’s Kitchen de sa plus grande menace. Mais c’est sans compter l’arrivée du Punisher, qui décime les gangs sans aucune retenue. Et le retour de l’ex de Matt, Elektra Natchios. La première saison de Daredevil s’était révélée une excellente surprise, aussi bien au niveau du scénario, de la réalisation, des personnages que de l’ambiance. D’excellente facture, elle ouvrait la marche pour des séries Marvel plus sombre que Agents of SHIELD. On a vu Jessica Jones, aperçu Luke Cage (dont la série est prévue pour plus tard cette année) et on attend déjà The Defenders, qui réunira Daredevil, Jessica Jones, Luke Cage et Iron Fist (et sans doute quelques surprises), qui devrait débarquer sur Netflix en fin d’année prochaine. Mais n’allons pas trop vite en besogne. Une des qualités des séries Marvel produites par Netflix est leur histoire. On sent la volonté des créateurs et scénaristes de peindre un univers sombre, presque plus proche des derniers films DC que de Marvel. Contrairement à une première saison centrée sur un seul méchant en la personne de Wilson Fisk, cette deuxième saison a une trame plus complexe…

Vu! Le Juge, de David Dobkin.
Films / 25 mars 2016

Vu! Le Juge, de David Dobkin. Hank Palmer (Robert Downey Jr.) est un riche avocat de Chicago spécialisé dans la défense d’individus coupables. Le décès de sa mère le force à rentrer à Carlinville, Indiana, sa ville natale. Il retrouve son ex, Sam (Vera Farmiga), ses deux frères, Glenn (Vincent D’Onofrio) et Dale (Jeremy Strong), mais aussi le juge Joseph Palmer (Robert Duvall), son père, avec qui il entretient une relation pour le moins conflictuelle. Il ne pense faire que l’aller-retour le temps d’assister à la cérémonie, avant de rentrer s’occuper de son divorce et de la garde de sa fille, mais un événement imprévu va le forcer à reconsidéré les choses, tandis que le passé remonte peu à peu à la surface. La présence de Robert Downey Jr. et de Robert Duvall à l’affiche est une raison suffisante pour regarder ce film. Deux acteurs aussi talentueux dans une histoire de relation père-fils sur fond de ressentiment macéré, on sait déjà que ça ne pourra pas être mauvais. L’interrogation se situait plus au niveau de la réalisation de David Dobkin, qui nous avait plutôt habitué à de la comédie légère (Serial Noceurs). Mais il nous livre ici une comédie dramatique…

Vu! Sinister, de Scott Derrickson.
Films / 6 mars 2016

Vu! Sinister, de Scott Derrickson. Écrivain spécialisé en faits divers macabres, Ellison Oswalt (Ethan Hawke) emménage avec sa famille en Pennsylvanie, dans une maison où s’est produit un crime horrible. Il souhaite s’imprégner des lieux pour en faire un livre, espérant renouer avec le succès après lequel il court depuis dix ans. Dès son arrivée, il tombe sur des films amateurs de plusieurs meurtres. Très vite, des phénomènes étranges se produisent dans la maison. Après avoir été déçu par The Visit, je ne voulais pas rester sur un échec. J’ai donc enchaîné avec Sinister. Le film s’ouvre sur une vidéo en Super 8 des meurtres ayant eu lieu dans la maison. Un arbre auquel sont suspendues quatre personnes bâillonnées. Une branche est sciée par une main invisible et le contrepoids fait décoller les victimes du sol. Le ton est donné. Le début du film emprunte aux classiques du genre, une maison inquiétante, un carton de vidéo qui attend qu’on le découvre au grenier. Scott Derrickson n’hésite pas à utiliser des ficelles usées. Mais ça ne craque pas, car parallèlement, il parvient à installer une ambiance assez glauque ainsi qu’une trame réfléchie et même intelligente sur plusieurs points, fait tellement rare dans ce genre…

Vu! Daredevil, saison 1.
Séries TV / 2 juillet 2015

Vu! Daredevil, saison 1. Aveugle depuis un accident survenu dans son enfance, Matt Murdock (Charlie Cox) a développé une acuité extraordinaire. S’il est avocat le jour, dans le petit cabinet ouvert avec Foggy (Elden Henson), son meilleur ami, la nuit venue il se transforme en justicier masqué pour combattre l’injustice dans le quartier new-yorkais de Hell’s Kitchen. Comme tous ceux qui ont eu le malheur de le voir, j’avais trouvé que Daredevil, le film de 2003, était une bouse sans nom. Mais j’ai entendu beaucoup de bien de cette série produite par Netflix, alors je me suis laissé tenté. J’ai bien fait. Créée par Drew Goddard, Daredevil la série est tout ce que le film n’était pas, à savoir sombre, bien écrite, bien réalisée et tout simplement captivante. Les personnages sont bien travaillés, les méchants ont des côtés humains et les gentils des faiblesses. De Karen Page (Deborah Ann Woll) à Claire (Rosario Dawson) en passant par Ben Urich (Vondie Curtis-Hall) ou Stick (Scott Glenn), ils remplissent tous leur rôles dans l’entourage du super-héros. Et que dire de Wilson Fisk (Vincent D’Onofrio), qui interprète un Kingpin plus vrai que nature. Avec ses décors sombres et son histoire noire, violente, Daredevil…

Vu! Jurassic World de Colin Trevorrow.
Films / 26 juin 2015

Vu! Jurassic World de Colin Trevorrow. Un peu plus de vingt ans après les évènements de Jurassic Park, Simon Masrania (Irfan Khan), à la tête d’inGen, a réalisé le rêve de John Hammond. Sur Isla Nubar, au large du Costa Rica, il a ouvert un parc géant mettant en scène des dinosaures. Parmi les attractions, les visiteurs peuvent assister à des séances de dressage de Vélociraptor par Owen Grady (Chris Pratt) et des balades au milieu des grands herbivores. C’est là que Zach et Gray vont passer le weekend avec plus de 20000 autres personnes. Les deux frères retrouvent leur tante, Claire Dearing (Bryce Dallas Howard) qui supervise les opérations et notamment la mise en place de la prochaine attraction, l’Indominus Rex, nouvelle espèce produite par les généticiens d’inGen. C’est avec une certaine appréhension que je suis allé voir Jurassic World. J’avais adoré le premier Jurassic Park à sa sortie et j’avais vu les deux autres volets, qui m’avaient globalement déçu. Confier la réalisation d’un film aussi attendu par les fans à un réalisateur inexpérimenté était un pari au bas mot audacieux. J’aurais aimé retrouver Steven Spielberg derrière la caméra, mais à la manière de James Cameron avec Terminator, le…