Vu! Tomb Raider, de Roar Uthaug.
Films / 18 août 2018

Vu! Tomb Raider, de Roar Uthaug. Sept ans après la disparition de son père, le célèbre explorateur Richard Croft, Lara Croft, âgée de 21 ans, peine à se remettre. Elle refuse d’accepter la mort de son père ou de réclamer l’héritage qui l’attend, dont la reprise de l’entreprise familiale. Elle se contente de gagner sa vie comme livreuse à vélo à Londres. Mais lorsqu’elle se fait arrêter à la suite d’une course urbaine pour gagner quelques billets, elle est récupérée par Ana, une associée proche de son père, qui lui rappelle que si elle ne signe pas l’acte de décès de son père, elle pourrait tout perdre pour toujours. Finalement, Lara accepte de signer les papiers. Elle se voit alors remettre un ancien artefact, qui se révèle être une clef. Rapidement, elle découvre les travaux secrets de son père sur la légende d’Himiko et décide de partir sur ses traces pour comprendre ce qui lui est arrivé. Adolescent, j’ai très peu joué aux jeux Tomb Raider. Je ne suis même pas sûr d’avoir vu les deux premiers films avec Angelina Jolie – probablement pas. Mais, depuis, j’ai joué à Rise of the Tomb Raider, un jeu qui reprend les mêmes…

Vu! Les 8 Salopards, de Quentin Tarantino.
Films / 25 mai 2016

Vu! Les 8 Salopards, de Quentin Tarantino. Une diligence progresse dans la neige des montagnes du Wyoming. Un homme se trouve sur la route. Il se présente comme étant le major Marquis Warren, ancien soldat de l’Union reconverti chasseur de primes. Derrière lui, une pile de trois cadavres qu’il doit livrer à Red Rock pour collecter son argent. Dans la diligence, John Ruth « The Hangman », un autre chasseur de primes en route pour Red Rock, transporte Daisy Domergue, promise à la potence. Plus loin, ils croisent encore un autre homme, perdu au milieu de la neige dans le blizzard approchant et qui se présente comme étant Chris Mannix, le nouveau shérif de Red Rock. La diligence arrive au chalet de Minnie pour y trouver, non pas Minnie ou Sweet Dave, mais Bob le Mexicain, laissé en charge de l’établissement en l’absence des propriétaires, ainsi qu’Oswaldo Mobray, le nouveau bourreau de Red Rock, Joe Gage, un cowboy taciturne rentré voir sa mère pour Noël et le général confédéré Stanford Smithers. Mais tout le monde n’est pas qui il prétend être et un jeu de poker menteur grandeur nature s’engage rapidement. Présenté à grandes pompes, ce huitième film de Quentin Tarantino semble dans la…

Vu! American Ultra, de Nima Nourizadeh.
Films / 23 avril 2016

Vu! American Ultra, de Nima Nourizadeh. Mike Howell (Jesse Eisenberg) se contente sans mal de son boulot dans la supérette de sa petite ville du fin fond des États-Unis, tant qu’il a sa petite amie, Phoebe (Kristen Stewart) à ses côtés. Sujet à des crises d’angoisse, il les gère à grand renfort de cannabis. Mais un soir, Mike est abordé par une femme qui lui répète des phrases sans queue ni tête. Puis on essaie de l’assassiner et il ne s’en sort que grâce à des capacités surhumaines qu’il ignorait posséder. Et ce n’est que le début de sa nuit. Second film du réalisateur de Projet X, sur un scénario de Max Landis (à qui l’on doit notamment le script du très bon Chronicle), American Ultra est une comédie d’action survoltée entre Kick-Ass et Kingsman. Alors qu’il passe pour le gentil loser à tendance grunge, notre anti-héros est en fait un agent dormant de la CIA au potentiel formidable, activé dans l’urgence par sa chef lorsqu’elle apprend l’ordre d’exécution de son protégé. Intrigue relativement basique pour un film dont l’intérêt principal repose plus sur les scènes d’actions que la complexité des thèmes abordés. On retrouve les ingrédients classiques : la guerre des…

Vu! Justified, saison 5.
Séries TV / 24 juin 2015

Vu! Justified, saison 5. Basé sur les personnages d’Elmore Leonard, la série créée par Graham Yost suit les aventures de Raylan Givens, US Marshall, dans son Harlan County natal, au cœur du Kenucky. Justified est une série que je suis depuis le début (même si j’ai un peu de retard puisque la sixième et dernière saison vient d’être diffusée). Les personnages sont hauts en couleur. Timothy Olyphant est parfait dans son rôle de cowboy taciturne des temps modernes, Walton Goggins n’est pas moins bon dans celui de l’ancien meilleur ami devenu criminel fanatique et le reste du casting est tout à fait à la hauteur, avec de nombreux personnages secondaires pleins de personnalité. Les intrigues se renouvellent suffisamment pour nous faire découvrir de nouveaux personnages et de nouvelles trames. Rien d’extraordinaire dans cette série, ni complot gouvernementaux ni pouvoirs paranormaux, seulement un univers regorgeant d’histoires bien racontées et qu’on prend plaisir à suivre au fil des saisons.