Vu! GLOW, saison 2.
Séries TV / 11 septembre 2018

Vu! GLOW, saison 2. Toute l’équipe de GLOW s’applique pour les enregistrements de l’émission. Et, rapidement, leurs efforts paient puisque les filles commencent à être reconnues en dehors du studio. Tandis que Debbie accumule les casquettes et s’impose comme productrice, Ruth voit son rôle diminuer et, pire, alors qu’elle pensait avoir une opportunité de faire valoir ses talents, elle pourrait causer la fin prématurée de la série. Si la première saison était une introduction à l’univers coloré, excentrique et un brin désordonné de GLOW, cette nouvelle saison s’inscrit dans la lignée. Les bases sont déjà posés, avec une galerie de personnages secondaires attachants, comme une espèce de marque de fabrique de Jenji Kohan et son équipe. Mais, comme dans Orange is the New Black, il y a un petit soucis avec le personnage principal. Ici, il n’est pas question de Piper mais du duo Debbie/Ruth. La première, jouée par Betty Gilpin, est à la fois profonde, car elle touche à des sujets sensibles (les difficultés d’être mère ; les efforts qu’une femme doit faire pour s’imposer dans un domaine dominé par les hommes…) et profondément agaçante car elle cède beaucoup trop à la facilité, ce qui affaibli son personnage. Ruth,…

Vu! Dear White People, saison 1.
Séries TV / 4 août 2017

Vu! Dear White People, saison 1. Sur le prestigieux campus de la grande université de Winchester, la black face party organisée par le journal satirique Pastiche fait scandale parmi la communauté noire. Sam White, qui anime l’émission de radio polémique, Dear White People, où elle dénonce les injustices et le racisme, s’en donne à cœur joie. Lionel, un étudiant en journalisme noir, gay et introverti, décide d’écrire un article sur le sujet, tandis que Troy, le fils du Doyen, mène les élections pour devenir le Président des élèves et que Coco, à l’ambition acérée, se rêve déjà première dame. Je ne sais pas vraiment pourquoi j’ai choisi de laisser sa chance à Dear White People, parmi les dizaines (je devrais probablement dire centaines) de séries que j’ai à regarder. Des fois, vous faites défiler votre liste Netflix et une affiche vous attire, ou un titre. Pourtant j’aurais pensé avoir été vacciné (au moins pendant un temps) sur les séries mettant en scène des teenagers américains après 13 Reasons Why. Bon, là on a affaire à de grands teenagers, puisque les protagonistes de Dear White People sont des étudiants dans une grande école (fictives, évidemment). J’avais un peu peur que ce…