Vu! The IT Crowd, saison 2.

14 août 2018

Vu! The IT Crowd, saison 2.

Lorsque Deynholm Reynholm, le PDG de Reynholm Industries, apprend que les autorités sont dans l’immeuble et désirent le voir en rapport avec des malversations financières, il n’hésite pas, ouvre la fenêtre et se jette dans le vide. Son décès tragique semble sonner le glas du département informatique, mais c’est sans compter le retour inopiné de Douglas Reynholm, son héritier, qui reprend les rênes de l’entreprise. Amoureux de Jen, il essaie par tous les moyens de la mettre dans son lit. Pendant ce temps-là, Roy et Moss passent le temps comme ils peuvent, avec plus ou moins de succès.

Ayant beaucoup aimé la première saison de cette sitcom britannique aussi drôle que particulièrement décalée, j’ai poursuivi avec sa deuxième saison.

L’épisode d’ouverture, la Soirée Gay, est sans conteste mon épisode préféré de la série. Ça commence comme n’importe quel autre épisode de la série, avec une intrigue bizarre, qui prend place dans la cave qui sert de bureau au département informatique de Deynholm Industries.

Puis il y a cette soirée gay, cette comédie musicale outrageusement ridicule et on se demande où ils veulent en venir. Et, enfin, il y a l’entracte. Je n’en dirais pas plus, mais j’y repense encore, parfois, je revois les images, et je ris.

Le reste de la saison n’est pas aussi hilarante que ce premier épisode, qui place la barre très haut, mais reste quand même très amusante dans son genre.

Mon personnage préféré est toujours Moss, joué par Richard Ayoade. Son inaptitude sociale est au top et rend son personnage à la fois drôle et attachant.

Ses collègues ne sont pas en reste. Chris O’Dowd est très bon dans son rôle de Roy, tout comme Katherine Parkinson dans celui de Jen. Même Noel Fielding, qui joue Richmond, a ses moments et Matt Berry, qui interprète Douglas Reynholm, est plus présent que feu son père, avec un style différent et beaucoup plus irrévérencieux.

Avec ses saisons courtes de 6 épisodes, The IT Crowd se dévore facilement. Si vous avez vu et aimé la première saison, vous avez sans doute déjà vu et aimé cette seconde saison. Sinon, jetez-vous dessus, elle ne vous décevra pas !

FacebooktwitterFacebooktwitter

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *