Vu! The Standups, saison 2.

20 avril 2018

Vu! The Standups, saison 2.

La première saison de The Standups m’avait laissé sur ma faim. Sur six comedians, je n’avais vraiment accroché qu’avec le premier. Néanmoins, comme j’aime le stand-up et découvrir de nouveaux talents, j’ai regardé cette deuxième saison.

Le premier épisode met en scène Joe List. Physiquement, il ressemble un peu à une version Nouvelle-Angleterre de Stephen Merchant. Il manque un peu de présence, mais compense avec une autodérision plutôt intéressante.

Gina Yashere prend la suite et elle, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle ne manque pas de présence, bien au contraire. Elle est pleine d’énergie et utilise son expérience personnelle de femme noire pour jouer sur les clichés et renverser le racisme.

Kyle Kinane impose d’entrée, lui, un humour plus sombre, faisant une bonne partie de sa performance sur le Ku Klux Klan, avec des vannes plutôt bien trouvées.

Avec Rachel Feinstein, on revient sur un humour personnel, le retour aux sources, les parents, sujet illimité. Le style est plus sobre, dans la lignée de ce que peut faire Jen Kirkman, par exemple.

Brent Morin, lui, est tout en rythme, qu’il sait manier avec merveille. Entre ses justifications, son délire de prince bourrée en Uber et ses engueulades avec son ex-copine, il m’a beaucoup fait rire.

Mais la palme, pour cette seconde saison, revient à la génialement décalée Aparna Nancherla. Elle se décrit elle-même comme angoissée et socialement inadaptée, ce qui donne une performance toute en subtilité. En même temps, quand on a une présentation PowerPoint pour étayer son propos, tout est tout de suite plus clair.

Cette seconde saison de The Standups est, à mes yeux, une franche réussite. Chaque comedian a sa personnalité et tous m’ont fait passé un bon moment, même si Aparna Nancherla et Brent Morin sont ceux que j’ai préférés.

Si vous aimez le standup et que vous avez envie de découvrir de nouveaux visages, cette deuxième saison de The Standups est faite pour vous !

FacebooktwitterFacebooktwitter

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *