Vu! Tom Segura : Mostly Stories.

9 avril 2016

Vu! Tom Segura : Mostly Stories.

tom-segura-mostly-storiesSi Netflix est surtout connue pour son catalogue de films et de séries, elle n’est pas en reste en ce qui concerne le stand-up américain. Tom Segura fait partie des comedians dont la performance est disponible sur la plateforme de streaming. Je ne saurais expliqué ce qui m’a poussé à regarder son spectacle plutôt que celui de Chelsea Peretti ou Aziz Ansari.

Je n’avais jamais entendu parler de Tom Segura, c’est dorénavant chose faite.

Après une introduction fort sympathique comme les affectionnent les comiques américains, ledit Tom Segura arrive sur scène. Grosse barbe et embonpoint, habillé tout en noir, il ressemble un peu à un ours. Mais dès qu’il se met à parler, son look passe au second plan et c’est son humour ravageur qui prend le dessus.

Car Tom Segura a un humour ravageur.

Avec sa fausse innocence doublée d’un humour noir et acerbe, il s’attaque à tous les sujets, du racisme au sexe, en passant par les gens qui amènent leurs enfants au cinéma, jusqu’à sa rencontre dans un avion avec Mike Tyson.

Les blagues sont drôles et ne manquent pas d’égratigner tout le monde. Mais plus que ça, les histoires sont très bien construites, basées tour à tour sur des expériences personnelles et des observations plus générales. C’est là la qualité première de cet artiste, sa façon de nous raconter la vie. Il est calme, n’a pas besoin de courir partout ni de crier, il sait utiliser son corps et ses expressions faciales à bon escient. Et puis il prend son temps, installe son ambiance et sait exactement quand tourner la situation en ridicule ou asséner une punchline dévastatrice.

J’ai retrouvé chez Tom Segura un peu de Jerry Seinfeld dans cette façon de démonter le quotidien par le ridicule, et un peu de George Carlin dans son vocabulaire parfois très fleuri, sans doute mes deux comiques américains préférés. Rien que ça.

Je ne connaissais pas Tom Segura avant de le regarder raconter ses stories, je sais maintenant qui il est. Si vous êtes fans du genre et que ce n’est pas encore fait, je vous conseille de le découvrir à votre tour !

FacebooktwitterFacebooktwitter

2 Comments

  • Aurélien 5 septembre 2016 at 12:46

    Je me suis laissé tenté suite à ton article.
    Je dois dire que j’ai était assez content de ce choix.
    Il n’en fait pas des caisses mais à les mots justes pour nous faire rire avec lui. Je me suis laissé porter mais je ferai un reproche. Il manque quelques liens entre les histoires

  • Leo Rutra 6 septembre 2016 at 12:45

    C’est le principe du stand-up, de changer de sujet sans transition, même un gimmick pour certains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *