fbpx

Vu! Ant-Man et la Guêpe, de Peyton Reed.

13 novembre 2018

Vu! Ant-Man et la Guêpe, de Peyton Reed.

Ant-Man et la Guêpe

Voir sur Amazon

Suite aux événements survenus en Allemagne (lors de Civil War), Scott Lang se retrouve assigné à domicile pour une période de deux ans. Il gère tant bien que mal son rôle de père ainsi que la compagnie de sécurité qu’il a montée avec Luis. Mais à trois jours de la fin de sa peine et après un rêve étrange qui l’a renvoyé dans la dimension subatomique, il est enlevé par Hope Van Dyne, pour l’aider à retrouver sa mère, Janet, la Guêpe originale, grâce au tunnel quantique qu’à construit Hank Pym, son père.

Au niveau de l’histoire et de l’ambiance, Ant-Man et la Guêpe se situe dans la continuité du premier.

À mes yeux, Scott Lang est peut-être le meilleur personnage de l’Univers Cinématographique Marvel. Bien sûr, ce n’est pas Iron Man ou Captain America, ni Thor ou Hulk. Mais il représente parfaitement le mélange d’action et d’humour caractéristique des films Marvel. Le fait qu’il soit joué par Paul Rudd y joue sans doute beaucoup, Paul Rudd étant peut-être l’acteur le plus sympathique de tout le cinéma américain.

L’histoire est plus que classique dans sa structure mais la réalisation maîtrisée et efficace compense tout à fait. Le rythme est soutenu, avec une bonne alternance de scènes d’action (spectaculaires et originales grâce aux caractéristiques des personnages) et de progression de l’intrigue, le tout saupoudré de comédie.

Le casting est assez large et les personnages sont tous plutôt creusés. À part peut-être celui de Sonny Burch, qui ne repose que sur la capacité de Walton Goggins pour camper un méchant détestable.

L’alchimie en Paul Rudd et Evangeline Lilly est évidente. Mais en même temps, il paraît impossible pour n’importe quel autre acteur de ne pas donner cette impression lorsqu’il se trouve aux côtés de Paul Rudd.

Michael Peña reprend son rôle de Luis avec succès. Abby Ryder Fortson, qui joue Maggie, montre d’excellentes dispositions pour son jeune âge. En un nombre limité de scènes, elle arrive à être drôle et touchante. Si son talent se confirme, elle est promise à une belle carrière.

Michael Douglas, lui, a pris un sacré coup de vieux et semblait peiner à suivre le rythme. Contrairement à Michelle Pfeiffer. Elle n’apparaît que très peu à l’écran mais quand elle est à l’image, il est difficile de regarder ailleurs.

Laurence Fishburne a droit à un second rôle intéressant et qui donne plus de relief au personnage du Fantôme, joué par Hannah John-Kamen, qui constitue à mes yeux le maillon faible du film (sans doute à cause des caractéristiques de son personnage qui, visuellement, me dérangeaient).

Le casting est complété par Judy Greer, Bobby Cannavale, Randall Park, David Dastmalchian, le rappeur T. I. et une apparition du déjà regretté Stan Lee.

Ant-Man et la Guête n’est sans dout epas le film de l’année, mais malgré une certaine absence de surprises, c’est un divertissement de qualité et j’ai passé un très bon moment, surtout grâce à l’interprétation de Paul Rudd et aux effets spéciaux.

Si vous aimez les films de super-héros, l’ambiance Marvel et/ou Paul Rudd, je vous recommande de jeter un coup d’œil à Ant-Man et la Guêpe.

FacebooktwitterFacebooktwitter

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *