Vu! Defendor, de Peter Stebbings.

1 mars 2016

Vu! Defendor, de Peter Stebbings.

defendor

Voir sur Amazon

Arthur Poppington (Woody Harrelson), légèrement attardé, subit un examen psychiatrique avec le Dr Park (Sandra Oh) pour déterminer sa responsabilité dans une agression. Au cours de l’entretien et par le biais de flashbacks, il revient sur son activité nocturne de super-héros, sous les traits de Defendor, et sur sa lutte contre son ennemi juré, le mythique Captain Industry.

Defendor est la première réalisation de Peter Stebbings, qui a également écrit le scénario. Film « bâtard », il se situe à la croisée de différents genres et est assez difficiles à décrire. Le début ressemble à une comédie noire, presque une parodie de super-héros. Defendor prend par exemple sa pause pendant sa tournée pour aller manger, en costume, dans un diner, ou inscrit son nom sur la porte de sa base secrète. Mais très vite, l’aspect comique est relégué au second plan par une histoire sérieuse, sur fond de prostitution et de drogue. Le tout autour d’un personnage principal déficient mental.

Et pourtant c’est bien cet amalgame qui fait l’originalité de ce film. Woody Harrelson démontre une nouvelle fois ses talents d’acteurs en campant un personnage hautement attachant sans jamais tomber dans la facilité ou la caricature. Kat Dennings joue une jeune prostituée accroc au crack qui le manipule avant de se lier d’amitié avec lui. Elias Koteas est parfait dans son rôle de ripou, tout comme Sandra Oh dans celui de la psychiatre. Michael Kelly, Kristin Booth et Charlotte Sullivan complètent le casting.

Si les personnages sont très stéréotypés et l’intrigue de base tout sauf originale, Defendor compense par une identité et une ambiance assez sombre. Je me suis facilement laissé prendre dans l’histoire, grâce à de bons acteurs et un déroulement qui, sans être très original, prend le parti de la cohérence. La fin est bien amenée et très satisfaisante pour l’auteur de romans noirs que je suis. Un film sans prétention comme j’aimerais en voir plus souvent.

film-disponible-leo-rutra

FacebooktwitterFacebooktwitter

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *