Vu! Deux sœurs pour un roi, de Justin Chadwick.

27 février 2016

Vu! Deux sœurs pour un roi (The other Boleyn girl), de Justin Chadwick.

Deux_Soeurs_pour_un_roi

Voir sur Amazon

Tandis que le couple royal bat de l’aile, le Duc de Norfolk (David Morrissey) y voit un moyen d’asseoir son autorité à la cour. Il s’arrange pour que Anne Boleyn (Natalie Portman), sa nièce, devienne la maîtresse d’Henry VIII (Eric Bana), mais c’est finalement vers Mary (Scarlett Johansson), la sœur d’Anne, pourtant récemment mariée, qu’il se tourne. D’abord hésitante, elle se sacrifie pour sa famille. De son côté, Anne est exilée en France, mais elle n’a pas dit son dernier mot.

Je ne suis pas un grand amateur de films historiques, mais je dois admettre que celui-ci est plutôt agréable à regarder. Les relations entre les différentes familles, ici la famille Boleyn, et la cour sont intéressantes. Basées sur l’ambition, les secrets, les manipulations et les trahisons, tout en faux-semblants et en apparences, elles ne sont pas dénuées de rebondissements et n’ont rien à envier aux thrillers d’aujourd’hui.

Plus encore que la réalité historique (par toujours respectée, voire, parfois, pas du tout), l’attrait principal du film tient dans la présence à l’affiche de deux excellentes actrices qui ont, en plus, l’avantage d’être de véritables icônes de beauté, à savoir Scarlett Johansson et Natalie Portman. Chacune est parfaite dans son rôle, la blonde ingénue face à la brune machiavélique. Eric Bana n’est pas en reste, interprétant un roi manipulable. À leurs côtés, on retrouve une ribambelle de noms connus, de Jim Sturgess à David Morrissey en passant par Kristin Scott Thomas ou Mark Rylance, ainsi que de petits rôles tenus par Benedict Cumberbatch, Eddie Redmayne, Andrew Garfield ou Juno Temple.

Adapté du roman éponyme de Philippa Gregory, le film n’est certes pas une référence historique mais à le mérite de mettre en scène la cour des Tudor dans une comédie dramatique plutôt intéressante et portée par un casting de haut vol.

film-disponible-leo-rutra

FacebooktwitterFacebooktwitter

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *