Vu! Howard the Duck de Willard Huyck.

14 juin 2015

Vu! Howard the Duck de Willard Huyck.

howardtheeduck

Voir sur Amazon

Personnage atypique de l’univers Marvel, Howard est un canard tout ce qu’il y a de plus normal. Il habite Duckworld et profite tranquillement de sa petite vie de canard quand il est mystérieusement projeté sur Terre. Il atterrit à Cleveland, à côté d’un bar où se produisent les Cherry Bombs. Grâce à son quack-fu, il défend Beverly (Lea Thompson), la chanteuse du groupe, attaquée dans une ruelle par des voyous. Ils se lient d’amitié et elle lui présente Phil (Tim Robbins), un soit-disant scientifique. Howard va-t-il rester piégé sur Terre, ou trouvera-t-il un moyen de retourner d’où il vient?
Howard the Duck, produit par un certain George Lucas, est le premier film basé sur un personnage Marvel de l’ère moderne. C’est aussi, sans doute, le moins bon. Après des premières minutes truffées de références canardesques (très mal traduites dans les sous-titres), le film plonge dans une descente vers les abysses que rien ne semble pouvoir stopper. Il ne suffit pas d’avoir George Lucas à la production pour faire un grand film, Howard the Duck en est la preuve.
Le film est longuet (et il dure moins de deux heures) et paraît tellement amateur. Des effets spéciaux en passant par les costumes ou le scénario, sans parler du jeu des acteurs, tout laisse à désirer. C’est sans doute son échec retentissant qui en a fait un film culte au fil du temps.
J’aimerais pouvoir vous donner une bonne raison de voir ce navet, mais il n’y en a pas. Au pire, regardez les premières minutes, comptez les affiches de films de George Lucas sur les murs de l’appartement d’Howard et les références sur les couvertures des magazines, puis, dès qu’un faisceau bleu l’emporte sur notre monde, passez à autre chose.

film-disponible-leo-rutra

FacebooktwitterFacebooktwitter

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *