Vu! La Tête haute, d’Emmanuelle Bercot.

1 décembre 2015

Vu! La Tête haute, d’Emmanuelle Bercot.

La_Tete_haute

Voir sur Amazon

De ses six ans à sa majorité, on suit la vie de Malony (Rod Paradot), un habitué du bureau de la juge Florence Blaque (Catherine Deneuve). En échec scolaire et sujet à des crises de violence, le jeune garçon manque cruellement de repères.
Écrit et réalisé par Emmanuelle Bercot, « La Tête Haute » est un film difficile sur la misère sociale et leurs premières victimes, les enfants.
Dès les premières scènes, le personnage de Séverine (Sara Forestier), la mère de Malony, met le ton. Elle se tient mal, parle mal et représente tout ce qu’une mère ne devrait pas être. Face à elle, Catherine Deneuve (excellente) campe une juge humaine obligée de composer avec un système imparfait et des parents nocifs, tout en gardant en tête le devenir de l’enfant.
Les années qui passent sont plus ou moins résumées. Entre le bureau de la juge et les foyers sociaux, on suit l’évolution de Malony, sa relation avec sa mère, avec l’autorité aussi. Aux côtés de la juge, Yann (Benoît Magimel) se bat pour aider l’adolescent, souvent contre l’adolescent lui-même.
Tout comme la vie de Malony, la réalisation est brute, violente, dénuée de fioritures. Le spectateur n’est pas ménagé, et c’est une très bonne chose. C’est même nécessaire pour faire passer le message. On évite ainsi les tons mielleux et le politiquement correct. Le film veut dépeindre une réalité dure et il y parvient bien.
Les personnages sont bien travaillés, attachants et révoltants. Les acteurs sont tous très bons, surtout Rod Paradot, qui s’en sort parfaitement pour son premier film. Il dégage une innocence et une brutalité qui colle parfaitement avec son personnage. Et il est très bien encadré, avec Catherine Deneuve et Benoît Magimel comme parrain et marraine.
Si j’avais un bémol, ce serait la fin du film, qui ressemble trop à une happy end alors que c’est tout le contraire.
Quoi qu’il en soit, « La Tête Haute » n’est pas un film facile à regarder. Ce n’est pas une comédie qui permet de décompresser après une journée difficile. C’est un coup de poing qui pousse à réfléchir.

film-disponible-leo-rutra

FacebooktwitterFacebooktwitter

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *