Vu! Marco Polo, Saison 1.

15 avril 2015

Vu! Marco Polo, Saison 1.
MarcoPoloLa série se situe durant la jeunesse de Marco Polo, pendant son séjour à la cour de Kubilai, le Khan de l’empire Mongol. Après le décès de sa mère, le jeune Marco rencontre enfin son père, Niccolo, grand marchand. Il part avec lui sur la route de la soie mais est fait prisonnier par les Mongols. Après une courte captivité, il se lie avec le Khan qui apprécie sa façon de décrire le monde et son sens de la narration. Marco Polo découvre alors une nouvelle culture et s’intègre tant bien que mal parmi les différents personnages qui entourent le Khan, se retrouvant malgré lui mêlé à des différents politique en pleine guerre contre la dynastie chinoise Song.
Le site de streaming Netflix s’est imposé en très peu de temps comme une formidable maison de production de séries, avec à leur actif, et pour n’en citer qu’elles, « Orange is the new black » ou « House of cards ». Après en avoir entendu du bien, je me suis donc laissé tenté par « Marco Polo », créée par John Fusco. Et le verdict est mitigé.
Il faut déjà séparer deux aspects : la réalisation et l’histoire.
Côté réalisation, rien à dire, la série est presque parfaite (encore heureux quand on pense que le budget avoisine les 100 millions de dollars). Les paysages magnifiques des steppes Mongoles (que ne renierait pas Ian Manook), les costumes, les décors. Les plans sont léchés, très esthétiques, dignes d’un grand film. La musique est envoûtante. Bref, on s’y croirait.
C’est du côté de l’histoire que le bas blesse. Déjà, par souci de convenance, tout le monde parle anglais, les Mongols, les Chinois, et même notre cher Marco, ce à quoi il faut s’habituer. Les acteurs ne sont pas mauvais (même si le rôle titre, Lorenzo Richelmy, met quelques épisodes à prendre de l’ampleur) et l’histoire n’est pas ennuyeuse. Pourtant, il manque ce petit quelque chose qui sait rendre une série addictive.
Marco Polo n’est pas non plus une torture, loin de là. Les 10 épisodes, d’une cinquantaine de minutes chacun, se laissent regarder sans trop de mal, mais, contrairement aux grandes séries, l’envie irrépressible de connaître la suite n’arrive jamais. C’est cependant suffisamment bon pour qu’on laisse sa chance à la seconde saison lorsqu’elle sortira.

FacebooktwitterFacebooktwitter

4 Comments

  • Veronique GALLICE 30 septembre 2017 at 18 h 28 min

    Moi je me suis ennuyée Leo et l’acteur jouant Marco Polo ne m’a pas convaincue, je ne lui ai trouvé aucun charisme Du coup, pas eu envie de voir la saison 2

  • Leo Rutra 3 octobre 2017 at 14 h 59 min

    Je n’ai pas trouvé ça génial non plus, d’ailleurs je ne me suis pas précipité sur la deuxième saison, même si je pense la regarder un jour (lointain, sans doute). J’ai adoré la réalisation par contre, et je garde en mémoire des décors superbes, dignes de très bons films.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *