Vu! Pan, de Joe Wright.

20 mars 2016

Vu! Pan, de Joe Wright.

pan

Voir sur Amazon

Peter (Levi Miller), un orphelin dans le Londres de la Seconde Guerre Mondiale, est enlevé avec d’autres enfants par les pirates d’un bateau volant. Amenés au Pays Imaginaires, ils sont asservis par Barbe Noire (Hugh Jackman) et utilisés comme mineurs pour extraire le pixom des fées dans la roche. Mais au Pays Imaginaire, Peter n’est pas un enfant comme les autres et il va s’allier avec un adulte, James Hook (Garrett Hedlund), pour retrouver sa mère.

On nous promettait, avec ce Pan, un retour aux sources, une nouvelle façon de redécouvrir ce compte centenaire, un espèce de reboot de la franchise, si vous voulez.

Bien, soit.

À peine le film commence que déjà, je me suis dit que je n’étais pas le public visé. Certes, j’avais beaucoup aimé le Hook, de Steven Spielberg, quand j’étais gamin, mais il y avait Robin Williams et Dustin Hoffman au casting. Ici, on veut faire un mélange de l’Odyssée de Pi et Avatar sur fond de Peter Pan. Les effets visuels, omniprésents, sont parfois très réussis, mais la plupart du temps, c’est surchargé au point d’en devenir grossier. Le montage n’est pas toujours très juste non plus.

Et que dire des acteurs ? Je ne dirai rien du petit nouveau, Levi Miller, dans son premier rôle d’envergure, qui se débrouille plutôt bien. Derrière lui, Rooney Mara n’est pas mauvaise dans son personnage de Tiger Lily, mais sans être transcendante. Elle m’a fait penser à une Natalie Portman au rabais. Garrett Hedlund aurait pu être très bien en James Hook, s’il ne ressemblait pas autant à une version Neverland d’Indiana Jones. Et que dire de Hugh Jackman, méconnaissable en caricature de pirate ? Un personnage qu’on l’on aimerait bien voir être déchiqueté par les griffes de Wolverine. Adeel Akhtar en rajoute des caisses en Smee et Nonso Anozie, dans son rôle de Bishop, m’a fait penser à Baba des pirates d’Astérix. On peut dire qu’Amanda Seyfried aussi à pris part à ce fiasco, mais on ne la voit que très peu, elle en pâtit donc moins.

Vous l’aurez compris, je n’ai pas aimé cette revisite de l’univers de Peter Pan. C’est féerique à souhait, même excentrique à bien des aspects. Ça tire sur la comédie musicale à certains moments (avec une reprise de Smell Like Teen Spirit de Nirvana qui aurait pu être sympa si elle ne traînait pas autant en longueur) et c’est niaiseux dans l’ensemble.

Avec son importent budget de 155 millions de dollars, on était en droit d’attendre autre chose que ce blockbuster très moyen, pas loin d’être indigeste. Ceci dit, il y a beaucoup de couleurs et des personnages sous acide, ça devrait plaire aux enfants.

film-disponible-leo-rutra

FacebooktwitterFacebooktwitter

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *