Vu! Sweeney Todd, de Tim Burton.

11 décembre 2018

Vu! Sweeney Todd, de Tim Burton.

Sweeney Todd

Voir sur Amazon

De retour à Londres après quinze ans d’exil, le barbier Benjamin Barker se fait maintenant appeler Sweeney Todd. De retour à Fleet Street, il est accueilli par Mrs Lovett, qui vend les pires tourtes à la viande de Londres et qui lui apprend que sa femme, Lucy, s’est empoisonnée à la suite de sa condamnation, plutôt que de céder aux avances du juge Turpin, qui a par la suite adopté sa fille, Johanna, et compte maintenant l’épouser. Sweeney Todd reprend alors du service comme barbier, dans le seul et unique but de se venger du juge.

J’aime le goût du macabre de Tim Burton. Même si je ne suis pas un inconditionnel de son œuvre.

Sweeney Todd m’attirait par son côté son côté sombre et macabre mais j’ai gardé pendant un peu plus de dix ans mes distances. Pour la simple et bonne raison que, malgré ma profonde tolérance, la comédie musicale est un genre qui ne me chante pas.

J’ai finalement laissé une certaine someone me convaincre de finalement donner sa chance au barbier démoniaque de Fleet Street.

J’avais vu juste. Je n’aime pas les comédies musicales. Sombres ou non. Rien à faire, c’est comme ça, ça m’horripile. Et Sweeney Tood, tout Burton qu’il est, n’échappe pas à la règle.

Dès que quelqu’un se met à chanter, j’ai envie qu’on lui tranche la gorge. Mais même quand Sweeney Todd tranche des gorges en chantant, je soupire. Et c’est encore pire quand les mêmes chansons, peu entraînantes et qui semblent écrites pour la kermesse de l’école, reviennent encore et encore tout au long du film.

Dommage, car si l’on excepte cet aspect profondément ennuyeux, et même si le film a vieilli (il suffit de regarder l’intro pour le voir), j’ai aimé l’ambiance lugubre, le jeu des couleurs, celui des acteurs.

Il faut dire que Tim Burton s’est entouré d’un casting cinq étoiles, avec des acteurs qu’il connaît bien (voire très intimement) et sont pétris de talent.

Johnny Depp est plus qu’inspiré. S’il pousse décemment la chansonnette, il a en plus quelque chose de fou dans le regard qui m’a beaucoup plu.

Helena Bonham Carter est, comme toujours, excellente dans ce registre qui lui sied à merveille. De même qu’Alan Rickman en méchant ou Sacha Baron Cohen en faux barbier italien (je crois que c’est le seul dont j’ai apprécié la lyricité).

J’ai bien aimé également Jamie Campbell Bower, même si son rôle est limité et sa chanson insupportable, par contre j’ai eu beaucoup de mal avec Jayne Wisener, que j’ai trouvée très fade et particulièrement désagréable à l’oreille.

Étrangement, le film ne m’a pas paru trop long, malgré le nombre considérable de chansons. Mais l’intrigue m’a semblé bâclée, et j’avais vu la fin de loin arriver.

Je suis content de l’avoir vu, mais on ne m’y reprendra plus. Les comédies musicales, c’est vraiment pas pour moi, je les laisse volontiers à qui de droit.

Même si c’est un Burton et qu’il en hérite certaines qualités, Sweeney Todd ne restera pas parmi les films du réalisateur que j’ai préféré.

Si vous aimez le sang et les chansons, par contre, vous risquez d’adorer.

FacebooktwitterFacebooktwitter

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *