Vu! The Big Bang Theory, saison 1.

24 février 2016

Vu! The Big Bang Theory, saison 1.

big-bang-theory-s1

Voir sur Amazon

Leonard (Johnny Galecki) est un physicien expérimental qui vit en collocation avec Sheldon (Jim Parsons), un physicien théoricien. Geeks complets, ils passent beaucoup de temps avec leurs amis Howard (Simon Helberg), obsédé par le sexe opposé et Raj (Kunal Nayyar), timide maladif avec les filles. Leur routine est perturbée par l’arrivée sur leur palier de Penny (Kaley Cuoco), une jolie serveuse aux aspirations artistiques sur laquelle Leonard craque immédiatement.

Ça fait des années que j’entends parler de cette sitcom mais je n’ai commencé à la regarder que très récemment. Un peu comme l’autre sitcom de Chuck Lorre, Two and a half men, que j’avais commencé alors qu’elle en était à sa huitième saison.

Dès le premier épisode, on sent la patte de Chuck Lorre sur la série, puis, très vite, émergent les personnalités atypiques de Leonard et surtout Sheldon, complètement à l’opposée de celle, plus terre-à-terre, de Penny. L’amalgame prend immédiatement, autour d’une trame principale classique de la Belle et la Bête, où la Bête serait un Geek intello.

Les personnages secondaires apportent beaucoup à un univers simple mais efficace, le côté lourd mais drôle d’Howard, les divers facettes de Raj et même Leslie et sa vision expérimentale des relations homme-femme. Mais encore plus que la relation Leonard/Penny, la série tourne clairement autour du personnage de Sheldon, génie asocial aux répliques fantastiques, campé parfaitement par un Jim Parsons formidable.

Chaque épisode découle de situations du quotidiens qui permettent de confronter la vision scientifiquement complexe de Sheldon à celle, plus sociale, de Penny, quand Leonard se trouve souvent pris entre les deux.

Avec un humour moins graveleux que dans Two and a half men, cette première saison de The Big Bang Theory m’aura tout à fait convaincu. Je ne regrette pas d’avoir mis aussi longtemps à la découvrir, puisque maintenant je vais pouvoir enchaîner les saisons ! D’ailleurs, je vais commencer la deuxième de ce pas !

serie-disponible-leo-rutra

FacebooktwitterFacebooktwitter

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *