Vu! Vampires en toute intimité, de Jermaine Clement et Taika Waititi.

12 février 2016

Vu! Vampires en toute intimité (« What we do in the shadows« ), de Jermaine Clement et Taika Waititi.

vampires-en-toute-intimité

Voir sur Amazon

Quelques mois avant l’annuel Bal des Impies, une équipe de tournage suit le quotidien de quatre vampires vivant en colocation dans la banlieue de Wellington en Nouvelle-Zélande. Viago (Taika Waititi) a 379 ans, Vladislav (Jermaine Clement) en a 862, Deacon (Jonathan Brugh) est le petit dernier de la bande avec seulement 183 ans et Petyr (Ben Fransham) le doyen avec plus de 8000 ans au compteur.

J’avais entendu parlé de ce film il y a quelques mois, avant qu’il ne soit disponible. Et j’avais immédiatement été conquis par le concept du mockumentary à la The Office ou Modern Family, sur le thème des vampires. Loin des monstres sanguinaires légendaires ou des ridicules représentations pailletées de Twilight, nos vampires se livrent en toute honnêteté sur leur mode de vie particulier.

Dès les premières minutes, le ton est donné. Viago réveille ses colocataires pour une réunion de colocataires durant laquelle ils parlent des tâches ménagères. Puis c’est l’heure de la sortie dans les rues de Wellington à la recherche de leur prochain repas.

Tous les clichés y passent, sont détournés ou réappropriés, de la mise à mort des victimes à la rencontre avec un groupe de loups-garous, en passant par un bain de soleil. Les scènes s’enchaînent, ponctuées par beaucoup d’humour. Seul défaut de ce petit bijou Néo-Zélandais, il ne dure qu’une heure vingt.

What we do in the shadows ravira tous les fans de vampires par son second degré, et, plus largement, tous ceux qui aiment les parodies intelligentes.

*À noter que j’ai vu le film dans sa version originale et pas celle française, réécrite par Nicolas et Bruno, avec des doublages d’Alexandre Astier, Fred Testot, Bruno Salomone et Zabou Breitman, entre autres.

film-disponible-leo-rutra

FacebooktwitterFacebooktwitter

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *